Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [100%] Omnis Yoldem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [100%] Omnis Yoldem   Dim 31 Mai - 22:51

Omnis Yoldem

PRÉNOM • Omnis
NOM • Yoldem
SEXE • Énorme Je suis un mâle, il me semble...
ORIENTATION SEXUELLE • Sans préférence.
ÂGE • 26 ans.
RACE • Je suis un loup.
____________________________

GROUPE • Citoyen
MAGIE •
Omnis utilise le feu. C'est un pouvoir qu'il s'est découvert très jeune et que son grand-père lui a appris à maîtriser. Avec l'enseignement d'une école, ce pouvoir est aujourd'hui une facilité pour lui. Il est capable de s'immoler mais également de créer des flammes de bonnes tailles. Il sait les malaxer pour en faire des boules de feu et peut embraser de petits objets. Il en manipule la forme. Par contre, il est totalement incapable d'enflammer un être vivant quel qu'il soit. Il n'y est jamais parvenu.
Il sait également manipuler la foudre. Ce pouvoir est encore assez débutant dans son genre puisque Omnis a choisi de l'apprendre à partir de ses quinze ans. Il ne le pratique que depuis une petite dizaine d'années. Il est capable de faire tomber la foudre et de jouer avec l'électricité statique (c'est un côté plutôt amusant du pouvoir) mais s'il en abuse, il a tendance à se blesser facilement. Des coupures, des griffures et au plus grave (un jour où il était furieux et avait déchaîné son pouvoir), il a réussi à attirer la foudre sur lui et manquer de finir carbonisé. Je vous l'expliquerai dans son histoire. Il sait également faire éclater des éclairs à partir de son propre corps.

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Bouche à oreille o/
CODE DU RÈGLEMENT •

L'équipement de votre personnage.


Omnis possède une épée qu'il porte fièrement sur son flanc gauche. En effet, cette arme est léguée de père en fils depuis plusieurs générations et représente les derniers vestiges de la Noblesse de ses ancêtres. La lame est fine et aiguisée, à double tranchant (comme le caractère de son possesseur !). Plutôt légère, son maniement lui est aisé et pourrait même convenir à une femme de carrure moyenne. Le pommeau est gravé à la main par l'un des plus grands sculpteurs qu'il fut en Cerith et arbore des têtes de loups.
Il porte également une cape verte sur un plastron de cuir travaillé pour les combats. Il n'aime pas les armures, trop lourdes et trop encombrantes à son goût.
Ses bras, en revanche, sont armés de gantelets d'acier le recouvrant jusqu'aux coudes et se terminant par des doigts griffus. Ils ont été fabriqués sur mesure par un forgeron qui travaillait pour son grand-père. Omnis ayant toujours été plutôt doué dans le combat au corps à corps, son aïeul lui avait offert ce présent peu de temps avant de mourir. Généralement, le loup les arbore plus par fierté et coquetterie que pour s'en servir réellement. Néanmoins, c'est un objet plutôt dissuasif pour les adversaires et cela lui permet d'être tranquille lorsqu'il emprunte les grandes routes chargées de bandits.
Il voyage toujours à cheval, sa monture est une magnifique jument d'un noir de jais. Sa crinière est parsemée de rousseurs cuivrées et son corps tout en muscle. Elle est rapide comme le vent et très attachée à son maître. La famille de Omnis a acheté Inès lorsque celle-ci était tout juste sevrée. C'est lui, cependant, qui a fait son éducation et la jument ne l'a jamais quittée depuis.


Physique de votre personnage


Omnis est un loup de haute stature. Il mesure un mètre quatre vingt seize pour un bon cent vingt kilogrammes. Sa carrure est massive et son allure, imposante. Les muscles de ses membres sont bombés et travaillés par de longues heures d'entraînement. Ses jambes sont tout aussi aussi fortes car il s'est souvent entraîné dans les flots d'une mer un peu tumultueuse. Rien de tel pour posséder un corps d'athlète et des membres d'une force enviable.
Son museau est droit et affligé de deux de ses crocs plus longs que la moyenne. Ceux-ci bien blancs et acérés sont la marque de sa famille. Un héritage qui pourrait amener à des moqueries... mais lorsque l'on se trouve devant ce mâle dominant et puissant, on pense davantage à ce que peuvent nous faire ces jolies dents pointues qu'à l'apparence quelque peu spéciale qu'elles confèrent.
Ses yeux sont jaunes sont perçants et empreints d'un mystère constant qui pourrait stupéfier n'importe qui en quelques secondes. Sous son oeil gauche luit une sorte de cicatrice due au jour où la foudre magique s'est écrasée sur lui. Elle forme un petit arc jaune avec de légers traits plus fins qui reviennent vers le bas, comme une rangée de cils.
Une crinière épaisse de poils noirs descend dans sa nuque et jusque ses épaules. Sa fourrure aussi sombre que la nuit est épaisse et soyeuse, toujours propre et légèrement ébouriffée à certains endroits de son corps, lui donnant un petit côté rebelle bien à lui.
Côté tenue vestimentaire, c'est assez simple. Il porte souvent un plastron de tissu sur le buste agrémenté d'un haut-de-chausse plutôt luxueux car le jeune mâle n'aime pas être mal habillé pour les occasions à ne pas manquer.
Par contre, lorsqu'il s'agit de voyager, il ne porte que ses armes, son plastron de cuir, un bas de toile sombre et une cape épaisse sur les épaules. Il aime être à l'aise dans ses mouvements et quand il voyage.
Autre détail, sur son avant-bras droit, l'on peut distinguer la marque de sa famille. Un cercle bleu clair agrémenté d'une sorte de racine de la même couleur.

Psychologie de votre personnage


Omnis est un homme de valeur, avec un mental à toutes épreuves. Il est capable d'atteindre la majorité de ses objectifs juste par sa détermination et sa haine de l'échec. Sa force de caractère n'est un secret pour quiconque le connait même succinctement. Par ailleurs, cela se ressent dès que l'on croise son regard fier et noble.
Néanmoins, ce beau ténébreux tout en muscles cache une certaine sensibilité derrière son côté bourru. En effet, lorsqu'il est attaché à quelqu'un, il a tendance à se laisser plus facilement aller aux confidences et dévoile plus volontiers ses secrets les plus intimes, ses plaies les plus incurables. Pour cela, ceci dit, il faudra parvenir à effleurer son coeur.
L'homme se cache derrière une façade sûre de lui et imbue de lui-même. Il s'estime être irrésistible et n'abandonne jamais tant qu'il n'a pas obtenu ce qu'il veut. Ceci étant dit, le mâle aime les rencontres d'une nuit et laisse peu d'espoir à la donzelle qu'un jour il puisse s'amouracher d'une simple mortelle comme elle. Évidemment, il n'est pas à l'abri d'une demoiselle plus unique que les autres qui parviendrait à voler son coeur et à corrompre son âme.
Omnis est un grand rêveur, il aime passer de longs moments à lire ou à s'instruire sur des choses diverses et variées. Il entretient son savoir car il ne supporte pas connaître moins de choses que quelqu'un. Il doit être le meilleur en tout.
Ce côté très supérieur découle complètement du fait que sa famille, si noble, a été traînée dans la boue à cause des frasques de son père. Frasques que Omnis s'est juré de rattraper un jour et pour cela, il estime qu'il doit être le plus fort, le plus intelligent, le plus parfait possible.
Enfin, si l'on voulait attribuer un rang de meute à ce loup, il serait sans nul doute un alpha.
Mais trop vouloir devenir parfait... ne fait-il pas de nous de véritables défauts ambulants ? Quelqu'un finira peut-être par changer ce vieux loup au coeur tendre... Peut-être...


L'histoire de votre personnage


Naissance plutôt banale pour une famille noble de la cour du Roi de Cerith. La paix dans le Royaume tente tant bien que mal de tenir et tandis qu'ailleurs, le peuple hurle sa souffrance, ici, on crie au bonheur. Effectivement, en ce froid jour d'hiver, un petit louveteau tout noir vit le jour au sein de la noble famille Yoldem. C'était un avènement puisqu'on avait annoncé que Dame Alyris n'aurait jamais d'enfant. Encore une diseuse de bonne aventure aussi voyante qu'un jaune d'oeuf. Toujours est-il que Omnis fut le premier né d'une fratrie de six enfants. Deux mâles et quatre femelles, tous arborant les canines et la sombre fourrure des ancêtres Yoldem.

Les Yoldem étaient une famille de noble sang depuis au moins dix générations et au service de la Royauté depuis une bonne centaine d'années. Autant dire que leur nom n'était pas inconnu à quiconque et, de surcroit, le grand-père de Omnis, Delarius, était entré dans la garde royale dès son plus jeune âge et avait maintes fois déjouer des attentats dirigés sur Sa Majesté. Leur renom dépassait les frontières de la capitale et un jour où il sauva le jeune prince, encore tout petit à l'époque, le Roi décida de l'adouber. Il devint donc Chevalier et prit le nom de Seigneur Yoldem. La Noblesse de la famille avait atteint son paroxysme. Le chevalier Yoldem eut trois enfants. Le premier né mourut très jeune d'une maladie inconnue, la seconde était une femelle et le dernier était un mâle. Celui-ci naquit sans les canines si caractéristiques de toute la généalogie depuis des décennies.

Cela n'empêcha pas qu'il fut élevé avec le même amour que sa soeur mais pourtant, il n'eut pas la même enfance, le même éveil, la même... mentalité. Lui ne voyait aucun intérêt à entrer au service du roi, aucune utilité à le défendre lui et sa famille mai surtout, se trouvait être attiré par ceux qui faisaient encore de la résistance. Il refusa de suivre l'exemple de son père et celui-ci abdiqua, invoquant son droit à avoir sa propre vie.

Nous en arrivons donc au fameux jour de la naissance de Omnis. On lui donna le nom de son arrière-grand-père et on fonda sur lui les meilleurs espoirs qu'il soit. Il avait tout des Yoldem : les canines, la bouille fière et forte, la toison sombre. Il ne possédait que les sublimes yeux de sa mère et cela lui donnait un regard à faire fondre les pierres. Son enfance fut on ne peut plus normal et dès son plus jeune âge, l'enfant montra son intérêt pour la garde royale, prenant en exemple son grand-père désormais à la retraite. Il entendait souvent son père se disputer avec lui concernant son futur mais le louveteau était encore bien trop jeune pour comprendre l'enjeu que cachaient ces éclats de voix.

Ses frères et soeurs se montrèrent aussi enjoués que lui mais pourtant bien moins forts, bien moins intelligents. Pourtant, ils suivirent tous les mêmes enseignements dans les mêmes écoles renommées mais seul Omnis tint le coup et parvint à suivre le rude apprentissage dispensé dans ces formations si sévères. Ce fut durant cette période que la famille acquérit un nouveau cheval, une petite pouliche noire nommée Inès. Le jeune mâle se mit à s'en occuper tous les jours et peu à peu, ils devinrent inséparables.

Les années passèrent et son père disparaissait de plus en plus souvent pendant plusieurs jours. Personne ne savait où il allait, pas même sa mère qui pleurait chaque nuit de peur qu'il ne rentrasse jamais. Mais il revenait et trouvait toujours une excuse différentes. Tous vivaient sous le toit du Seigneur Yoldem et lui-même commençait à s'inquiéter de ce que pouvait faire son fils durant ces longues périodes de "voyage". Ce fut donc lui qui prit en main l'enseignement approfondi du jeune Omnis alors âgé de douze ans. Depuis tout petit, le louveteau avait montré une affinité avec le feu que son aïeul avait également. Cela avait fait de lui un professeur hors-pair et très jeune, l'héritier sut jouer avec les flammes pour en faire un atout majeur en toutes circonstances. Oh, certes, il détestait se battre donc ce n'était encore qu'une utilisation matérielle.

Son grand-père prenait grand soin de Omnis et de sa famille, y compris sa bru de plus en plus dépressive à mesure que le temps passait. Il offrit à Omnis ses premiers équipements et lui légua l'épée des Yoldem. Celle-ci aurait du passer entre les mains de son père mais ne le jugeant pas assez digne, le vieil homme avait préféré la remettre entre les mains de son petit-fils.

Il fut alors admis dans la prestigieuse école de la capitale pour commencer son apprentissage des arts du combat et de la magie. Il se montra être un élève très doué et assoiffé de connaissances. Vers l'âge de quinze ans, il décida de suivre un nouvel enseignement : la magie de la Foudre. C'était assez nouveau mais cela l'intéressait fortement. Allez savoir, peut-être était-ce parce que le louveteau se montrait être d'une nature dynamique et limite hyperactive que cet élément l'attirait plus que les autres ? Toujours est-il que, de nouveau, il se montra plutôt doué. Le problème était chimique, dirons-nous. En effet, la manipulation de cet élément complètement instable avait tendance à jouer sur lui. Il le rendait plus nerveux, plus électrique et Omnis avait donc tendance à s'énerver plus facilement. Ce fut pour cette raison qu'il eut plus de difficulté à manier ce pouvoir (et c'est encore le cas aujourd'hui). Il avait même tendance à se blesser. Et il ne tarda pas à passer à deux doigts de la mort à cause de ce pouvoir.

Et oui, tout être nait de la poussière et retourne à la poussière un jour.  Or, son grand-père n'était pas immortel. Loin de là. Alors qu'il était en pleine pratique de l'épée, la gérante vint le chercher pour lui parler à part et lui annonça la terrible nouvelle. Son cher grand-père s'était éteint dans son sommeil le matin-même. Omnis, alors tout juste âgé de vingt ans, sentit une chappe de plomb s'abattre sur ses épaules et il tomba à genoux dans la boue sous la pluie torrentielle qui s'abattait sans discontinuer depuis la veille. Il se releva et partit. Il courut sans s'arrêter pendant de longues minutes, peut-être même des heures jusqu'à une grande plaine. La colère montait en lui, la douleur et la tristesse l'envahissant également. Dans son excès d'émotions, il ne sentit pas qu'il émettait de plus en plus d'électricité statique et que le ciel se chargeait de plus en plus d'électricité. Omnis était en train de devenir un véritable paratonnerre vivant. Il hurlait à la mort comme le loup qu'il était, ses muscles bandés à s'en déchirer la peau, la pluie collant sa fourrure, de petits jets d'électricité s'échappant de lui et faisant frémir sa crinière. La lourdeur de l'air devint irrespirable. C'était un orage, un véritable orage, qu'il avait attiré au dessus de sa tête et la concentration en électricité dans son corps fit tomber sur lui une colonne de lumière. La foudre s'était amourachée de lui et vint se jeter sur lui comme une louve sur sa proie affaiblie. Cette foudre, hybridée magique et naturelle, laissa une cicatrice étrange et jaune sous son oeil gauche, comme si la magie l'avait marqué au fer rouge pour lui rappeler ce funeste jour. Évidemment, il ne sortit pas indemne d'un tel incident et manqua de finir carbonisé sur place. Pour une raison des plus inconnues, il ne mourut pas mais le fil de sa vie se fit plus ténu et plus fragile. Il resta inconscient pendant une lune entière, maintenu en vie par les efforts de guérisseurs et par sa volonté si forte de ne pas mourir ainsi.

Le réveil fut difficile pour lui et beaucoup de choses étaient arrivées au sein de sa famille. Tout d'abord, il ne reconnut pas l'endroit où il se trouvait, il ne s'agissait pas de sa chambre mais d'un lieu on ne peut plus insalubre. Il réclama sa mère et on lui répondit que celle-ci était au... marché. Au marché ? Pourquoi diable sa noble de mère irait-elle au marché ? Ce n'était que des tâches d'esclaves.

- Écoute, Omnis, plus rien ne sera comme avant. Repose-toi. Tu n'es pas encore tot...
- Taisez-vous ! J'exige qu'on m'explique ce que c'est que tout ce cirque !

Il sentait que ses forces étaient faibles et la faim tenaillait son estomac. Les guérisseurs l'obligèrent à se rallonger et il ne parvint pas longtemps à se débattre contre le sommeil. Il dormit deux bonnes heures de plus et lorsqu'il ouvrit les yeux, sa mère était à son chevet... en guenilles. C'était à n'y rien comprendre. Quelle était cette farce ?

- Omnis, il faut que tu saches que ton père nous a trahis. Il est actuellement enfermé dans un donjon en attendant le jugement pour ses actes.
- Mais de quoi parlez-vous, Mère ? Père ne pourrait faire une telle chose.
- Chut, laisse-moi parler. Je n'ai, hélas, pas tout le temps devant moi. Quand Sir Delarius nous a quittés, ton père a disparu pendant quatorze jours. Nous ne savons pas ce qu'il a été faire mais à son retour, il n'était plus le même homme... même si, je crois, il y avait déjà bien longtemps que nous aurions du le remarquer. Il a pris la tête de la maison Yoldem, comme le veut la tradition. Malheureusement, il s'est servi de ce titre et a tenté de tuer le futur Roi alors que sa famille et lui voyageaient. Le ciel soit loué, il n'y est pas parvenu. Les gardes l'ont arrêté et il s'est avéré qu'il était entré dans un petit groupe de la rébellion. Ils avaient pour projet de tuer le futur Roi.

Elle s'arrêta, scrutant les réactions de son fils, étrangement calme.

- Notre famille a donc été souillée par les actes de ton père. Ils l'exécuteront probablement à l'issu du procès... mais tu ne dois pas le haïr, mon fils. Ton père n'a jamais été comme Sir Delarius... ni comme toi. Dans sa colère et dans sa peur aussi, j'imagine, le Roi a déchu notre famille. Il craint certainement que ton père vous ait élevé comme lui... S'il savait qu'il n'a jamais été là pour vous...

Elle semblait au bord des larmes et ferma à demi les yeux.

- Mère... Je rendrai l'honneur à notre famille. Je le jure au nom de Grand-père. Je laverai les actes de mon père et je vous rendrai la vie que vous aviez.
- Omnis, mon fils, tu es le seul qui en soit capable. Malheureusement, je crains que le Royaume aille trop mal pour qu'on te laisse intégrer la garde royale.
- Je trouverai un autre moyen.

Dame Alyris se leva et prit son fils dans ses bras, le serrant avec tout l'amour d'une mère.

- Ton grand-père a toujours su que son fils nous trahirait. Mais il l'aimait bien trop pour l'en empêcher. Ce qu'il savait également, c'est que tu serais celui qui nous sauverait... et il était en mesure de te donner les moyens pour y parvenir. À toi de laver son souvenir désormais. Omnis acquiesça. Je me retire, je dois aller servir la famille qui nous a chaleureusement accueillis. Ce sont d'anciens amis de ton grand-père, ils ont veillé à ce que les meilleurs guérisseurs du territoire viennent à ton chevet.

Le jeune loup se rallongea et ferma les yeux après avoir tenu une dernière fois la main de sa mère. Désormais, il lui fallait retrouver toute sa capacité musculaire et ses talents pour pouvoir rendre aux Yoldem leur gloire souillée. Le châtiment qui fut réservé à son père l'importait peu mais de ce qu'il savait, il avait été torturé et enfermé à vie dans un donjon. La peine de mort n'avait pas été appliquée, en mémoire du grand chevalier qu'avait été Delarius Yoldem.

Cela fut long et difficile pour lui mais jamais il n'abandonna. Il lui fallut cinq longues années pour que Omnis redevienne aussi fort et talentueux qu'il l'était avant son accident. La famille qui les hébergeait l'aidèrent énormément dans sa tâche laborieuse. Chaque jour était une nouvelle épreuve, une minorité voyait en lui le fils du traître, la réincarnation de la rébellion, l'image du mal. Heureusement, une partie de la population avait connu le grand Delarius et sa bonté d'âme, ils devenaient des alliés de poids, acceptant de lui offrir de l'aide, à lui comme à sa famille.

Il avait déjà dépassé les vingt-cinq ans lorqu'il eut repris toutes ses forces, s'entraînant désormais pour devenir toujours plus fort et qu'il commença à entendre diverses rumeurs. Paraissait-il que le "traître des Yoldem" s'était enfui de sa prison et qu'il était recherché dans tout le Royaume. Omnis se fixa donc un nouveau but : retrouver son père pour le livrer au Roi Orchal et ainsi redorer le blason des Yoldem. Il prit donc la grande décision de voyager à travers tout le royaume en compagnie de sa jument Inès, seul cheval que sa mère avait refusé de vendre avec tout l'équipement de Omnis. Pour elle, le jeune loup valait toutes les pièces d'or possibles et était son unique espoir pour ne plus être insultée comme elle l'était quotidiennement, elle, femme du Traître.

Aujourd'hui, il n'est pas rare de croiser Omnis à cheval ou en train de festoyer un peu dans une taverne. Il gagne son argent en rendant service dès qu'il le peut. Il n'est pas toujours payé mais sa mère lui a laissé une petite bourse d'argent qu'elle a gagné en revendant diverses choses de leur ancien foyer. Vous connaissez les mamans... elles ne laissent jamais leur fiston dans le risque de mourir de faim ! Néanmoins, Omnis ne l'utilise qu'en cas de grande nécessité et n'hésite pas à se priver de nourriture s'il le faut.

Si l'on doit lui définir un métier, Omnis est un mercenaire et se charge souvent d'accompagner des petits nobles ou des familles plutôt aisées sur les grandes routes afin qu'elles ne soient pas attaquées par des bandits. Son talent étant indiscutable (ou presque), on fait souvent appel à lui et s'il a de la chance, il gagne parfois quelques nuits joyeuses en plus de ses Cerithis...


CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Omnis Yoldem le Mer 3 Juin - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   Mer 3 Juin - 20:06

Petit double post pour annoncer que j'ai terminé ma fiche... !
Revenir en haut Aller en bas
Yvel Askal

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 24

Feuille de personnage
Age:
Métier: Esclave
Double compte: Elwin Askal

MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   Jeu 4 Juin - 10:28

C'est tout bon pour moi, je te donne une première validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   Jeu 4 Juin - 10:34

Merci Very Happy ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   Jeu 4 Juin - 10:52

Je te valide également ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   Jeu 4 Juin - 11:07

Merci :DDD ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [100%] Omnis Yoldem   

Revenir en haut Aller en bas
 
[100%] Omnis Yoldem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Oubliettes-
Sauter vers: