Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.


Forum rpg fantasy furry
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nepter Dol

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nepter Dol   Ven 29 Déc - 17:30

Nepter Dol
PRÉNOM • Nepter
NOM • Dol
SEXE • Male
ORIENTATION SEXUELLE • Bi
ÂGE • 30
RACE • Insecte (mante)
____________________________

GROUPE • Milicien (tireur d'élite)
MAGIE • Illusionnisme (majeur)
Nepter s'en sert essentiellement pour se camoufler dans son poste de tir en se rendant transparent, ou pour désorienter des ennemis qui l'ont repéré en créant un reflet intangible de lui-même dans ses parages. Pour ces deux utilisations, plus on se rapproche de l'illusion (que ça soit la transparence ou le reflet) et plus il est évident que c'en est une, c'est donc essentiellement à distance que ces techniques trouvent leur utilité. C'est une assurance-vie basique, parce qu'une mante c'est joli, mais aussi bien trop fragile pour rigoler trop longtemps au corps à corps.

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Un topsite il y a longtemps..
CODE DU RÈGLEMENT •
L'équipement de votre personnage.


Une sarbacane en fer de deux mètres de long, adaptée au tir de précision, et assez robuste pour servir à se défendre en cognant sur des crânes par exemple, si le corps à corps devient obligatoire.
Deux fioles de poison dans lesquelles tremper les fléchettes : un somnifère pour la capture tranquille, et un neurotoxique très douloureux qui devient létal si on en abuse (ne jamais abuser des bonnes choses).
Il dispose aussi d'un jeu de petites lentilles attachées à son œil droit qui zooment jusqu'à 5 fois sur les nuques tendres dans lesquelles il veut injecter des saloperies.
 
Physique de votre personnage


Mince à l'extrême, d'apparence fragile, il n'en impose absolument pas, la faute à son physique de mante. Il peut au moins se targuer d'être plus grand que la moyenne des furries, mais quand on est milicien, avoir un corps si malingre, c'est avoir un argument de moins face au crime.

Ceci dit, pour les standards insectes, il est franchement beau gosse il faut avouer.

Il a une voix nasillarde et monotone assez surprenante lorsqu'on s'y est pas habitué, mais on passe vite outre. De plus, il souffre d'un défaut de langage qui le fait bégayer, pas très sexy mais pareil, on fait avec. Les mandibules rendent les baisers compliqués, heureusement il est rare qu'on veuille lui en faire. De plus, autre attribut insectoïde, il dispose de six pattes, ce qui est 1,5 fois mieux que quatre.

Sa démarche timide et hésitante en temps normal laisse place à une haute agilité en situation de stress et de combat. Les crochets et les piques de ses pinces lui offrent une prise excellente pour tout ce qui est grimpette, il peut escalader en peu de temps aussi bien des falaises escarpées que des façades de maisons lisses.

Ses yeux voient à 250° et ses antennes sont très sensibles aux oscillations de l'air environnant. Tout ça est bien pratique pour un tireur embusqué.

De manière générale, on s'accorde toujours à dire que Nepter a le physique de son emploi. Mais en dehors de son job de sniper, son apparence physique lui est très défavorable. Sa tronche et ses nombreux tics verbaux rebutent beaucoup de gens, ce qui ne l'aide pas beaucoup à socialiser.

Avatar complet

Psychologie de votre personnage


Le plus grand problème de Nepter, c'est qu'il est extrême dans tout ce qu'il fait. (et aussi qu'il bégaie)

Implacable envers les criminels, étonnamment rude et cruel envers tout ce qui dévie du petit sentier étroit qu'est la loi. Derrière sa sarbacane il fait preuve d'un sang-froid glacial et considère chaque fléchette tirée comme un jugement à part entière.

Son sens expéditif de la justice lui a déjà valu de saignantes remontrances de la part de ses supérieurs. Il est de très bonne volonté mais veut trop souvent se prendre pour juge, juré et bourreau tout à la fois. Mais Nepter n'apprend pas vite, et est gouverné par ses impulsions : ses sentiments tyrannisent sans cesse sa raison. Quand il considère que quelqu'un mérite la mort, il l'abat sans songer aux conséquences. Collaborer avec un hors la loi, peu importe les circonstances, lui paraît inconcevable, et il est persuadé que chaque bandit tué est un pas de plus vers un monde plus paisible et amical.

Il fait néanmoins bien moins le malin lorsqu'il se trouve en danger de mort, c'est à dire notamment quand sa position de sniper est compromise et qu'il ne peut plus se contenter de rester derrière les lignes. Il a alors vite tendance à paniquer et à se réfugier derrière ses illusions. Près à toutes les ruses et aux bassesses possibles pour se débarrasser d'un ennemi trop collant, on peut affirmer qu'il n'a pas le moindre honneur et qu'il n'est efficace -et courageux- que loin, le plus loin possible de sa cible.

Il est idiot, violent, lâche, égocentrique, et passablement sociopathe. Mais c'est quand même un bon pote !

Ce jusqu'auboutisme professionnel contraste avec la candeur et la timidité qu'il enfile une fois revenu dans le cocon de sa sphère privée et familiale. Il devient tendre, émotif, sentimental, capable d'être ému par des poèmes d'amour d'une niaiserie affolante, tout en argotant à voix basse que oui, les sauvages qui infiltrent la civilisation et foutent le bordel, ça serait mieux s'ils étaient tous morts.

Il n'est pas difficile à vivre parce qu'il est souvent trop timide pour se montrer sincère avec les gens. Il les flatte, abonde dans leur sens, ment, et ça a tendance à souvent marcher. Il est généralement apprécié, rarement comme un véritable et fidèle compagnon, souvent comme un faire-valoir pas trop chiant.

Nepter peut s'attacher très vite aux gens, aussi vite qu'il peut se mettre à les détester s'ils font quelque chose qu'il considère comme faux pas. Avoir une relation avec lui revient à jouer au funambule au-dessus d'un océan de cervelles. C'est risqué et vite gerbant, mais en même temps pourquoi tu t'es lancé là-dedans ?

Tout cela fait de lui quelqu'un de très lunatique, plutôt imprévisible, peu fiable. Mais eh, quand on est milicien, on choisit pas toujours ses collègues.

Son charisme de mante sniper timide frise le néant mais au fond, il est surtout brisé par un énorme manque de confiance en lui qu'il ne s'avoue pas.

L'histoire de votre personnage


Ma famille a toujours été très guerre. Rien n'excitait plus papa qu'aiguiser ses quatre épées, il aimait ses armes plus que moi. Quant à maman, elle s'épuisait à me répéter que je devais m'entraîner dès le plus jeune âge à servir le royaume, parce que les Dol sont loyaux, parce qu'ils doivent beaucoup à nos nobles, parce qu'autrefois esclaves, ils étaient aujourd'hui famille de soldats respectés, parce qu'il fallait être infiniment redevable avec ses bienfaiteurs.

Moi bon, je m'en foutais un peu des services qu'avaient pu rendre des gens morts à mes ancêtres, j'aimais juste bien la bagarre, c'est vrai, sauf quand je m'y faisais mal...

Dernier d'une portée de trois mantes, dont une femelle, nettement plus grosse et musclée, j'étais le plus faible de la famille. Ma soeurette était un monstre, mon frère ainé un petit prodige de la stratégie guerrière, et un leader né qui se faisait toujours plus de potes que moi au village. Et qui se foutait de moi. Jamais pu le blairer.

J'étais le moins doué. Moi bon, je m'en foutais. Je faisais pas trop d'efforts. Le corps à corps, ça fait mal. Je préférais lancer des cailloux sur mon grand frère pour le faire fuir quand il m'attaquait. Mais il paraît que c'est pas honorable. Oh la la...

Ouh c'était dur de s'entraîner. Vous savez les épées, les haches, tout ce qui coupe. Et puis c'est lourd, ça froisse les articulations... Bah ! C'est pour les porcs sans cervelle tout ça. Mes supérieurs ont vite compris que mon potentiel résidait ailleurs : je tirais à la sarbacane comme un chef. Ils savaient qu'ils tenaient là le meilleur tireur d'élite du royaume ! Même s'ils m'insultaient souvent de bon à rien, je pense que c'était par jalousie.

J'ai commencé par glander dans les avant-postes des frontières intérieures les plus calmes, là où on envoie les nouvelles recrues un peu trop molles pour ne pas qu'elles se fassent tuer trop vite. J'ai rejoins un groupe d'une dizaine de gros bras cassés, oh ça oui. Mais j'ai appris des tas de choses durant ces longues journées de patrouilles et d'observations fixes depuis nos postes : j'ai appris à jouer à plus de trente jeux de cartes et de dés, j'ai appris des centaines de blagues, et j'ai appris un tas de ragots sur mes supérieurs.  

C'est là que je me suis fais les meilleurs potes ! On se comprenait, entre génies incompris.

Au total, en trois mois à ce poste, j'ai du intercepter deux ou trois troupeaux de pillards. C'est dans ces moments que j'ai compris comme c'était agréable de tirer à fléchettes réelles sur des cibles vivantes et criminelles. On se sent tellement puissant derrière sa sarbacane, à mirer notre victime tomber sur ses genoux, chercher à tâtons dans son cou ce qui est en train de la tirer vers un long sommeil sans rêve. Cette sensation de puissance, c'est mon premier grand amour. J'avais jamais ressenti une telle force... Le meurtre de cibles vulnérables était une vraie drogue.

Comme j'étais d'une inefficacité pas trop inefficace, mes supérieurs m'ont offert un grade de sous-officier et ont décidé de me muter dans un poste plus risqué, plus important, ils disaient que ça serait mon occasion de briller si je le mérite -ou de crever, si je le mérite-. J'allais rejoindre une section spécialisée dans l'escorte de convois en territoires hostiles qui venait de perdre son tireur d'élite. J'avais quelques semaines pour parfaire mon entraînement avant ce baptême de feu.

En attendant, Maman a cherché a m'enseigner les rudiments de magie, faute de pouvoir faire de moi un guerrier viril. Elle voulait me faire comprendre comment produire, par l'esprit, des créatures cauchemardesques qui déverseront la terreur dans les légions ennemies. Maman savait fabriquer des illusions très sophistiquées !
Elle m'a enseigné les bases et c'est ensuite petit à petit sur le terrain que ma magie s'est un peu aiguisée, hihihi. Elle est pas folle mais me permet de faire des trucs plutôt cool, notamment éviter de mourir ou de me blesser. De quoi tuer en toute sérénité, si vous voyez ce que je veux dire. Je n'arrive pas à créer des monstres effrayants comme maman, mais je peux me rendre transparent. Plutôt classe non ?

C'est laborieux la magie. Elle demande une certaine paix intérieure pour être ne serait-ce qu'appréhendée. Mais je me déconcentre trop vite pour ces conneries.

Ah je digresse !

Bref la suite je vous la fais courte : première mission, escorte d'un colis secret à destination d'un riche notable dans le Sud, moi bon petit soldat je dois couvrir mes camarades en cas d'embuscade. On doit souvent traverser des forêts qu'on suspecte d'abriter un vaste campement de bandits de grands chemins qui adorent guetter les routes voire si quelques colis secrets s'y promèneraient pas.

Et devinez quoi ? Mon grand frérot était de la partie ! C'était l'officier en charge de diriger le convoi, il avait pris du galon et m'a regardé de haut durant tout le trajet, me balançant quelques sarcasmes sur le fait que je sois le seul à ne pas être équipé d'une belle armure et de jolies armes de melée, que je sois le seul à venir d'un régiment de seconde zone, que je sois le seul à être un raté. Il faisait ce qu'il a toujours fait : me rabaisser et m'utiliser comme faire-valoir pour montrer à tout le monde à quel point lui, c'était un véritable surdoué promis à un avenir radieux.

Puis une meute d'emplumés nous est tombés dessus, roh ces piafs, jamais pu les blairer non plus ceux-là, ces bouffeurs d'insectes.

Alors que j'étais en train de charger ma sarbacane, un faucon a balancé une boule de feu sur mon frère. Fiou le frérot, balayé, en cendres le frérot. La tension retombée, ils m'en ont voulu, les camarades, ils ont aussitôt pensé que je l'avais laissé se faire tuer, que j'aurais du le couvrir, que c'était mon travail, que j'aurais au moins pu le prévenir qu'une boule de feu était en partance pour sa tronche. Ils m'ont accusé de l'avoir trahi, vous vous rendez compte ?

C'est pas parce que je le blairais pas beaucoup que je l'aurais laissé se faire tuer, hein. A cause de lui, je me traîne une sale réputation dans ma caserne maintenant, et les chefs me surveillent de près, parés à me saquer au moindre dérapage. C'est comme si mon grand frère continuait à m'emmerder depuis l'au-delà...

Suite à la mort de mon grand frère, Maman péta un plomb. Et elle commença par me hurler que j'étais le raté de la famille, et qu'elle aurait préféré que ça soit moi qui y passe.

Eh, je suis peut-être un raté, mais au moins j'ai réussi à rester en vie !
...
Non vraiment j'ai jamais pu le blairer.
Bien fait pour sa gueule.

Bon alors, quelle est la prochaine mission ?
 
CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Nepter le Mer 10 Jan - 23:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nepter Dol   Lun 1 Jan - 23:47

Hop salut j'ai fini, j'espère que ça sera agréable à lire.

Et bonne année !
Revenir en haut Aller en bas
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Nepter Dol   Ven 5 Jan - 15:54

Bonjour et bienvenue !
Je vais m'occuper en premier de ta fiche ! Il y a quelque soucis ici et là qu'il faudrait régler.

Premièrement, l’apprentissage de la magie avec une mère ne suffit pas à avoir des utilisation si complexes et si efficaces à l'age de ton personnage. Ce n'est pas un mage, et il n'est jamais allé à l’académie, si bien qu'avec un entrainement si rudimentaire, Nepter ne pourra en être aux balbutiements de sa magie.

Ensuite, tu précises que ton personnage a été à l'école, alors que ce genre d'institutions n’existent pas vraiment en Cerith

Il y a également un soucis avec tes lentilles de visions, qui me semblent avoir un pouvoir de grossissement bien trop exagéré. La vision à 360 degré de ton personnage me semble de même un peu trop puissante.

C'est tout ce que je vois pour le moment ! Bon courage pour les modifications et a plus !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nepter Dol   Dim 7 Jan - 22:23

Merci, bonsoir !

-J'ai viré la télékinésie et pas mal affaibli l'illusionnisme.
-Plus d'école !
-Les lentilles font du x5 max.
-La vision à 360 passe à 250 (avec des yeux humains on fait à peu près 180 je crois)
Revenir en haut Aller en bas
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Nepter Dol   Jeu 11 Jan - 21:22

Désolé pour l'attente ! Je n'avais pas vu la réponse !

Bon et bien tout est bon, tu as ma première validation !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Agnir

avatar

Crédit avatar : Pacelic
Messages : 735
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Risua (sauf mission)

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Aventurier
Double compte: Rune Malgovan, Adalbert Vignevaux

MessageSujet: Re: Nepter Dol   Jeu 11 Jan - 23:47

Salut ! c'est moi qui m'occupe de la deuxième validation.

La fiche est bien (Will est déjà passé dessus donc c'est bon), mais je vais être quand même un poil tatillon, désolé.
La grande majorité de l'histoire parle de son parcours au sein de la milice. Tu parle de sous officier, et d'officiers, mais jamais ni de grades spécifiques, ni de districts, etc ... et ça nuit à la compréhension du parcours de ton personnage.
Tu trouvera toutes les infos dans le deuxième post de ce sujet : http://cerith.forumactif.org/t682-2-1-institutions-rangs-et-societe-en-cerith

Dés que ça sera clarifié, tu sera officiellement validé !

Hésite pas à me poser des questions si tu en a.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nepter Dol   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nepter Dol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Oubliettes-
Sauter vers: