Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.


Forum rpg fantasy furry
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Augustin Serpide : poison et remède [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Augustin Serpide

avatar

Crédit avatar : https://gunzcon.deviantart.com/
Messages : 50
Date d'inscription : 13/01/2018
Age : 24

MessageSujet: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Sam 13 Jan - 13:26

Augustin Serpie
PRÉNOM •  Augustin
NOM • Serpide
SEXE • Homme
ORIENTATION SEXUELLE • Bisexuel
ÂGE • 41 ans
RACE • Furry Cobra
____________________________

GROUPE • Noble  ( petit baron )
MAGIE •Magie de télépathie : Augustin à une bonne maîtrise de ce pouvoir. Il lui est cependant beaucoup plus simple et discret, d'écouter les pensées, lorsqu'il essaye de parler mentalement à d'autres personnes. Il ne peut pas gérer plus de deux individus en même temps. Et arrive généralement à communiquer qu'avec des murmures, parfois difficilement compréhensibles. L'effort de concentration pour parler est visible et est assez souvent suivi par des saignements de nez ainsi que de violents maux de tête.

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • DC de Armandin Lacaze
CODE DU RÈGLEMENT •
L'équipement de votre personnage.


Augustin est loin d'être un guerrier ou un adepte du combat. Le cobra n'a donc, en général, aucune arme. Même si celui-ci aime bien avoir une canne qui peut lui servir. Là où il est beaucoup plus dangereux, est qu’il se déplace généralement avec des doses concentrées de différents produits : drogues, qui convenablement dilués peuvent donner d’efficaces médicaments. Mais sous leurs doses concentrées telles qu’il les transporte, elles se révèlent être des poisons et drogues... Cependant, il ne transporte aucune substance qui a pour seule fonction que d'être un poison. Ce qui fait que l'on peut considérer qu’il n'a pas vraiment de moyen efficace de tuer... Mais de vous faire planer ou vous paralysez ...
De même, ne vous attendez pas à le voir avec une armure. Même pas une d'apparat. Le serpent préfère davantage les vêtements soignés et de bonne facture. On pourrait presque le prendre pour un dandy parfois .


Physique de votre personnage


Augustin est un cobra de forte musculature. Avec une carrure musclée aussi intimidante que sa taille de 2m20 ... Le serpent possède un métabolisme assez rapide... Il lui est impératif s'imposer un rythme sportif pour éviter que ça se retourne contre lui. Car aussi, facilement, qu'il développe une masse musculaire Augustin accumule vite et les excès et commence à grossir.
Son envergure est d’autant plus menaçante que sa collerette semble le grandir encore plus.
Il possède des écailles jaunes sur la majeure partie de son corps. Composé de petites écailles régulières. Pendant que les écailles de son ventre sont beaucoup plus souples et visibles en segments avec leurs couleurs distinctes semblables à celle du sable. Toujours impeccablement entretenus.
Il possède des yeux de couleur vert clair avec les pupilles en fente ce qui peut très vite mettre mal à l'aise en lui donnant parfois un regard un peu trop perçant ou prédateur .
Il possède une langue reptilienne poursuit comme tous les serpents .
Enfin, il possède une queue assez agile une qui doit bien faire 2 m .

( image pour bien retranscrire la description https://gunzcon.deviantart.com/art/Kian-Anthro-Form-Updated-135799113 )

Psychologie de votre personnage


Augustin est quelqu’un d’assez calme en société. Friands des livres et des conversations instruites sur la politique ou la médecine. Beaucoup peuvent le décrire, au terme d'une discussion comme un passionné qu'il faut attirer hors de sa bulle. Car généralement une fois que son attention s'est dirigée sur quelque chose, lil est difficile de stopper le serpent, qui peut parfois passer des heures à défendre quelque chose avec une conviction que peu ont déjà réussi à l'ébranler.
Sa passion et son entêtement lui donnant ainsi une nature excessive, une tête dure comme certains diraient, qui généralement se laisse emporter totalement, aveugle des conséquences indirectes de ses actions ou des tentatives de le dissuader.
Dans la vie privée, le serpent est tout aussi divisé entre un état particulièrement calme et des tendances parfois excessives. Ce qui va de pair aussi avec la tendance à désirer de contrôler. Ainsi, il ne supportera jamais de ne pas avoir d’une façon ou d’une autre, faire un contrôle sur tout ce qui est en sa possession... Cependant, il sera plus qu'inhabituel de voir essayer de façon violente ou par la force physique. Naturellement, pour arriver à ses fins avec d'autres, il a tendance à vouloir utiliser la ruse. Ou des méthodes ou repose des sentiments positifs ou encore l'appât du gain. Car en fait, le serpent malgré sa force, sa musculature, se trouve extrêmement mal à l’aise avec celle-ci. Ayant parfois des inquiétudes infondées et à sous-estimer la solidité des objets au point d'être inutilement précautionneux.
Finalement. C'est un individu calme qui a pourtant un fort intérieur bouillonnant qui attend le moindre déclencheur pour l'enflammer.
Enfin, d'autres défauts plus mineurs comme la gourmandise est une grande curiosité viennent parfois se mêler de sa vie. Mais son bien plus faible et pour ainsi dire plus normal que ses autres traits de caractère


L'histoire de votre personnage


Augustin Serpide est l'aîné d'une petite famille de petits nobles. Dès sa naissance, sa vie était déjà destinée à être dépourvue de manque, car sa famille agissait beaucoup par un principe très simple : " être raisonnable. " ... Ainsi, on profitait, mais jamais trop. On ne faisait rien au-dessus des moyens pour impressionner d'autres nobles. Ou pour espérer monter dans la petite hiérarchie en se faisant des connexions. Des gens bien modestes dans leurs habitudes. Et c'était bien sûr dans ce modèle qu'il avait été élevé. Lui comme quelques années plus tard, sa plus jeune sœur.
Cependant, Augustin n'était pas raisonnable de nature. On lui avait bien appris et on lui rappelait très souvent puis, on le surveillait aussi pour s'assurer que ça continue. Car assez dans l'enfance, il rêvait  d'avoir des côtés beaucoup plus impulsifs , un penchant pour la prise de risque et l'expérimentation. Le problème étend que ce genre de choses n'allait pas bien de pair avec les approches très prudentes de ses géniteurs. Mais il n'y avait rien d'un niveau cataclysmique ou suffisant pour affecter le climat familial. C'était même plutôt un penchant dont on se moquait un peu , sans gronder ...

Cette approche beaucoup plus pédagogique et douce, la même dont fait souvent preuve le serpent aujourd’hui. Toujours à privilégier l'enseignement plutôt que la répression. Même si ça n'empêche pas de faire preuve d'autorité bien au contraire. Généralement s'habituent tellement à ses côtés prévenants et doux que le moindre petit sursaut d’autorité, la moindre dureté dans la voix fait généralement immédiatement réagir . Sans plus de violence. C’est aussi en suivant ce modèle qu'il a appris à avoir une certaine retenue avec son attitude magique qui s'était déclarée vers ses quinze ans , a location de ses étude a l’académie originellement dans l'art de lettre. Il reçut une éducation pour les utiliser, mais sans approfondissement.. Dans une vue d'équilibre., connaître ce que l'on à besoin de savoir pour en faire quelque chose, mais sans s'y enfermer à cause d'un choix fait sans encore connaitre ses limite.

Cependant, si une routine est un climat solide, bien bâti et imperturbables par un seul individu... Rien n'est jamais indestructible. Et la nature est une terrible force qui aime le rappeler.
Car Augustin avait une sœur deux ans plus jeunes que lui. Bien plus à l'image de ses parents. C'était elle qui tenait les rênes et qui organisait les choses, qui lui faisait parfois la leçon et qui le surveillait. Bref comme si elle était l'aînée. Mais c'était un climat dans lequel le serpent se complètait totalement et dont il pouvait même parfois abuser, par zèle de fainéantise sachant très bien que quelqu’un ne supporterait pas et que pour Augustin le travail finirait par se faire tout seul ou plutôt par quelqu’un d’autre.
Cependant, alors qu'il avait dix-huit  ans. La maladie frappa sa plus jeune sœur. D'abord, cela commença par des épisodes chroniques de fièvre. Des symptômes mineurs qui prirent en intensité avec le temps. À ce moment, aucun médecin ne pouvait trouver de solution. Aucun d'entre eux n'avait d'explication phénomène. On ne savait pas pourquoi, mais le corps de sa sœur commençait à progressivement faillir.
Ceci fut un coup dur pour toute la famille et surtout pour Augustin... Qui assista à la longue descente au cours des semaines qui s'écoulaient. Essayant de communiquer avec sa sœur en s'efforçant d'utiliser son pouvoir. S'exposant même davantage à la souffrance que s'il eut été un témoin extérieur... Car non seulement, il pouvait voir le corps qui dépérissait. Mais il pouvait aussi entendre l'esprit entraîné dans cette spirale. Les absences, les pertes de mémoire, les virements brutaux d'humeur... Et peu à peu la déconstruction vers une forme de folie fiévreuse.. Augustin ne parla jamais avec qui que ce soit de ce qu’il avait vu. Mais la descente fut choquante, bien plus que la mort qui la suivis un ans après  le début du mal.

Le vide laissé par la suite mis un coup dur dans sa vie. D'un seul coup a 19 ans  un des piliers de ses petites habitudes disparaissait et le faisait réaliser l'importance de contrôler les choses. De toujours garder un œil pour ne pas se laisser prendre sur les pentes glissantes de l'inaction. Et en même temps, il était rongé par l'idée de la chute ... Le seul moyen pour lui de contrôler cette souffrance, alors il se tourna vers la médecine abandonnent ses présidente étude .... Enfin, en dépit de la volonté, il manquait de talent pour cette particularité. Manque de remise en question surtout... Le serpent n'était pas le meilleur pour faire des diagnostics. Or, lorsqu’on est un médecin, on ne peut pas admettre l’approximation quand la vie est concernée. Cependant, le serpent trouva un second point où il excellait bien plus... la componction de médicaments. Il avait une excellente compréhension des effets et des principes de raffinement. En faîte, c'était surtout les verreries et les procédés qui ont fait accrocher son attention et déclenché son obsession. Au point qu'il ne se contentait pas seulement de juste suivre des recettes. Il expérimentait activement. Et pas qu'avec des médicaments. C’était une période pour lui particulièrement excessive où il s'amusait à essayer la distillation d'alcool. De concentrer le thé ... Il essaya même d'imiter avec des vins de piètre qualité le goût d'un vin réputé. C'était une période pour lui de pas mal d’excès et d'amitié parfois douteuse... Quelques bouteilles d'alcool expérimenté par-ci. Quelques médicaments testés sur les oiseaux... rien de bien grave.
Cependant, travailler par son penchant excessif. Ça ne suffisait pas. Et commença à tester en dose mineure quelques produits sur d'autres personnes. Ayant commencé à être fasciné par les effets de l'alcool... Surtout parce ce qu'il pouvait voir grâce à sa magie dans l'esprit d'une personne sous l'emprise de la boisson... Et après sous l'emprise d'autre concoction souvent mineure, mais avec de petits effets hallucinogènes ou calmants... Le serpent commençait à se persuader qu'il y avait aussi des médicaments pour l'esprit. Peut-être même un moyen d'empêcher les mêmes choses qu'il avait vues pour sa sœur.

Ce modèle s'améliora au fur et à mesure des années, à commencer des 23 ans par une descendre vers des extrémités beaucoup moins nobles que la simple médecine. Car avec le temps, il réalisait surtout les potentiels de ces drogues. À la fois en tant que médicament.. Et aussi à dose plus forte avec leurs impacts sur les perceptions. Et il avait fini par commencer à fournir ses concoctions pour l'usage récréatif. Laissant un petit réseau pour obtenir innocemment ses ingrédients. Et les revendre à bon prix les restes de fabrication qu'il raffinait en droguent.

Mais toujours prudemment. C'est ce qui lui permet depuis tant d’années de ne toujours pas avoir été attrapé. Un problème ? Ce n'est pas sa faute si quelqu’un prend une trop forte dose ... Et rien de bien grave. Une petite journée perchée dans les nuages au milieu de belles couleurs.
Avec maintenant quarante et un ans, il a fait du chemin. Maintenant peut-être bien plus cynique, car avec le temps. Il a réalisé qu’il n’y avait pas de panacée. Seulement des moyens d’apaiser le mal. Il n’y a pas de remède à la vieillesse. Et celle-ci a fini par emporter ses parents. Et un remède ne lutte que contre les symptômes. Quand on les prend, la maladie disparaît immédiatement ... Il a appris à relativiser et lui aussi à mettre de l’eau dans son vin. Car toutes ces petites années d’expérimentation et d’essai de différents produits ont été bien amusantes, mais aujourd’hui il ne le fait plus pour désillusion. Car il réalise l'intérêt financier aussi qu’il en tire. Après tout l'élaboration de produits reste depuis tant d’années ces petites passions. Et aussi tant mieux si on utilise le fruit de son travail. Après tout, lui au moins fait toujours attention à ne pas en faire des produits inutilement dangereux, il ne fait que de la douceur. La souffrance bien peu pour lui.

Et après tout, il part maintenant de produits qui peuvent avoir des effets variés. Avec des choses bien mineures. Par exemple, il est assez apprécié dans les quelques petits groupes qu'ils fréquentent. Pour fournir de l'encens qui aide à détendre et apaiser l'atmosphère. Le même savoir, tout à fait inoffensif. Car après tout, ce qui sépare le poison du remède n'est que la quantité. Et Augustin est persuadé qu’il peut trouver la quantité exacte à tous vos troubles, des douleurs physiques aux douleurs mentales.


CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Augustin Serpide le Ven 19 Jan - 16:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Agnir

avatar

Crédit avatar : Pacelic
Messages : 728
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Risua (sauf mission)

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Aventurier
Double compte: Rune Malgovan, Adalbert Vignevaux

MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Mer 17 Jan - 21:18

Salut !

Il y a quelques détails à modifier dans ta fiche, mais de façon générale, c'est bon.
Je tiens déjà, avant de voir les autres points, que j'ai énormément apprécié les efforts que tu a fournit au niveau du français, dans ta fiche. C'est vraiment très bien, continue !

Alors, le premier soucis vient de la magie. En soit, elle est valide, et équilibrée, toutefois, il ne peut pas du tout l'utiliser si on ne lui a pas apprit. Sans un apprentissage complet, la magie n'est ni utilisable consciemment, ni peut se manifester inconsciemment. Donc : A 4 ans, sa magie ne peut pas se manifester. Et pour justifier ce qu'il sait faire en terme de magie, il faut qu'il l'ait étudier. L'académie est quelque chose d'assez "traditionnel", chez les nobles, ça peut être très cohérent qu'il y passe quelques années quand il est ado. La proximité des départements de science de l'académie peuvent avoir aidé à ce qu'il se passionne pour l'herboristerie.

Le deuxième soucis est très léger, juste une question de rédaction : on ne sait pas à quel age il étudie l'herboristerie. Vu que tu met le paragraphe juste après la mort de sa sœur, on a l'impression qu'il a fait ça à 11 ans, ce qui est incohérent. Précise que c'est quand il est adulte ^^

Le troisième soucis par contre est assez grave, mais ne te concerne pas totalement. Il y a un soucis avec ton avatar. A la base, il n'est pas du tout de Ekill : c'est une copie mal faite d'un dessin de Gunzcon (que voici. Il n'y a même pas de réelles modifications par rapport à l'original, ce qui me fait demander pourquoi il n'a pas été utilisé). Je suis surpris et un peu choqué, je dois dire, par le procédé. L'avatar n'est donc pas accepté. Nous allons voir ensemble, par mp, comment trouver quelque chose qui puisse te convenir !

Voila !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandin Lacaze

avatar

Crédit avatar : http://www.furaffinity.net/user/tartii
Messages : 141
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Métier: esclave
Double compte:

MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Mer 17 Jan - 21:47

merci pour les critique , en fait Ekill ma aidé pour la correction des faute et l’avatar en raison d'un floue lorsque il étai proportionnée au dimension exigé , l"erreur est entier-ment de ma par pour la propriété je s'avoai pas d'ou sa venait et quand j'ai rédigé .. j'ai mis Ekill sans réfléchir , tout est de ma faute vraiment désolé , je vais changé de suit .. es que je peut mètre l'original en avatar ?

si non je vais ajouté les référence de temps pour enlevé les doute et faire concordé l'apprentissage de la magie encore désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augustin Serpide

avatar

Crédit avatar : https://gunzcon.deviantart.com/
Messages : 50
Date d'inscription : 13/01/2018
Age : 24

MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Ven 19 Jan - 16:22

problème concernant l'age rectifié avec les ajout pour si retrouvé , la magie est acquise lors d'étude a l'académie comme conseillé , ajout de repère d'age pour placé le décès de la sœur de façon cohérente . et quelque petit datage de plus pour aidé a mieux y voir .

Pour l'avatar j'ai utilisé l'original et mis le bonne auteur , encore désolé ... ( et j'ai décidé de resté sur cette version en raison de l'existence d'une version anthro du même personnage se qui simplifie bien les chose , merci quand même pour la proposition d'aide Van ) .

voila me fiche devrai être bonne a la réévaluation .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Agnir

avatar

Crédit avatar : Pacelic
Messages : 728
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Risua (sauf mission)

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Aventurier
Double compte: Rune Malgovan, Adalbert Vignevaux

MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Lun 22 Jan - 14:36

C'est bon pour moi, tu a ta première validation !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 405
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   Mar 23 Jan - 3:23

Hello Augustin !

Je m'occupe de la seconde validation de ta fiche !

Pour ma part tout est en ordre, je me permet juste de te demander de faire attention à l'usage des drogues en RP, avec d'autres personnages joueurs (Par exemple, bien t'assurer que tes partenaires de RP soient d'accords et conscients des conséquences avant de vous engager sur cette voie).

Sinon comme je le disais, c'est bon pour moi ! Je m'en vais te donner ta couleur.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Augustin Serpide : poison et remède [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Augustin Serpide : poison et remède [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'amour est le poison de la vie, l'amitié est son remède. » ► SANBASEY
» Poison Ivy [Terminée]
» Le poison n'est pas qu'une arme de femme.[Terminée]
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Présentations validées-
Sauter vers: