Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Najahn Von Rackham, pirate au long cours!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   Mer 6 Jan - 22:19

Spoiler:
 

Najahn von Rackham

PRÉNOM • Najahn
NOM • Von Rackham (se présente souvent et est connu comme étant le capitaine Naja le Rouge)
SEXE • Mâle
ORIENTATION SEXUELLE • Hétéro (du moins, jusqu’à preuve du contraire)
ÂGE • 29 ans
RACE • Hybride Cobra/Raptor


GROUPE • Bandits (Pirate/Contrebandier)
MAGIE •
Magie de l’eau : magie assez mal maitrisée par l’écailleux. Il parvint à garder sa respiration plus longtemps que la moyenne et semble très à l’aise dans l’eau. Faute d’une véritable formation, ses capacités s’arrêtent là…
Magie de fumée : En se concentrant, Najahn parvient à entourer son navire d’une brume épaisse et il est capable de reproduire ce phénomène autour de sa propre personne. Dans le dernier cas, c’est surtout utile pour fuir un combat mal engagé… Là encore, ses compétences sont très limitées !

Dans l’ensemble, le cobra reste sceptique face à la magie et semble n’avoir jamais été passionné par le sujet…

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • En me laissant porter par les partenariats !
CODE DU RÈGLEMENT •
IMAGE DU PERSONNAGE • Najahn Von Rackham
L'équipement de votre personnage.



L’Apophis (anciennement le Laconia) : Il me semble important d’en parler puisqu’il représente tout de même de l’outil de travail de Najahn. Il s’agissait du navire personnel de son père, aujourd’hui reconverti en bateau de pirate. L’Apophis est un Chebec c’est-à-dire un trois-mâts à voiles et à rames rivalisant aisément avec une frégate. Bateau rapide et maniable, la forme de ses voiles est caractéristique, conférant aux Chebecs et donc à l’Apophis une silhouette racée et raffinée.
Illustration d’un Chebec : http://www.ulmo.net/bateaux/chebec-1786/photos/chebec3.jpg
Au cours de ses abordages, Najahn utilise un serpent à sonnette rouge sur fond noir comme pavillon pirate (pour les connaisseurs, référence évidente au Gadsden Flag)

Pour ce qui est de l’armement, le cobra dissimule un poignard à sa ceinture et ne se sépare jamais de son sabre. Il s’agit d’un sabre d’officier de la marine marchande dont la garde et en or fin ! A la base, c’était l’arme d’apparat de son père mais notre pirate l’a confié à un brillant forgeron afin d’en faire une arme destiné à la guerre.

Pour le reste, Najahn n’a guère d’autres possessions si ce n’est le fruit de ses abordages : un peu d’or et des marchandises qui vont et viennent, au gré des abordages et des acheteurs du marché noir.
Personnages importants



Rapide aparté sur un personnage qui pourrait éventuellement apparaitre en tant que pnj dans des rps. Je trouve donc judicieux d’en dresser un rapide portrait.
Kalahari : Il s’agit d’une hyène qui sera parmi les premières compagnes officieuses de Najahn. Fille d’un pirate, c’est l’incarnation parfaite de la garce aux mœurs légères dans tous les sens du terme ! Clairement, elle ne suit pas le capitaine par amour mais est uniquement motivée par l’appât du gain. Elle apparait toujours noyée sous ses bijoux et se montre souvent aussi cruelle et sadique que n’importe lequel des pirates de Foxfield. Elle a un tempérament dominant et il lui arrive parfois de participer aux pillages et abordages. Najahn n’est pas dupe mais semble apprécier l’idée que la charognarde reste pour satisfaire tous ses désirs…
Physique de votre personnage


Pour où commencer ? Déjà, Najahn est avant tout un cobra et à ce titre, son corps possède toutes les caractéristiques d’un fier reptile qui se respecte! Sa peau, en apparence lisse comme du cuir, est constituée de milliers de petites écailles parfaitement accolées les unes ou autres. La couleur de ces écailles oscille entre l’ocre et le marron, donnant au reptile un camouflage tigré naturellement adapté à des environnements plutôt désertiques. Par ailleurs sa tête, ornée de deux prunelles émeraude, est couronné par une imposante coiffe qui rappelle au monde le sang de cobra coulant dans les veines du reptile. Celui-ci possède également deux petites cornes sombres qui surplombent son crâne, lui donnant un air « draconien ». Sa langue de serpent lui offre une voix sifflante et naturellement peu rassurante. Les jambes de notre furry à sang-froid ont également une petite particularité : elles comportent les mêmes caractéristiques que les pattes arrières d’un raptor, en particulier cette grosse griffe si facilement identifiable. Silhouette des pattes de Najahn Elles témoignent de sa part de gênes de « saurien préhistorique » et l’obligent généralement à se passer de chaussures… Le cobra se ballade également avec une imposante queue écailleuse qu’il peut utiliser pour donner des coups ou pour garder l’équilibre dans des situations « instables ».

En outre, avec une taille qui avoisine les deux mètres, Najahn est plutôt grand sans pour autant avoir une carrure de colosse. En effet, notre serpent est plutôt « haut sur patte » et ses muscles savent être efficaces tout en se faisant relativement discret. Vous êtes en présence d’un être visiblement taillé pour l’agilité, l’endurance et la vitesse. Cela se ressent dans chacune de ses actions, en particulier au combat ! Vous serez confronté à un adversaire misant tout sur la parade ou l’esquive et qui, si vous tentez de le piéger, vous filera entres les pattes comme une anguille sifflante ! En revanche, il n’attaquera qu’avec parcimonie mais tâchera d’abattre chacun de ses coups avec la vivacité digne du serpent qu’il est. Inutile de dire que ces caractéristiques font de lui un excellent bretteur !

En dehors du combat, Najahn parait généralement calme et parfois même raffiné. Vous pensiez tomber un pirate puant le rhum et la crasse ? Tout faux ! Quand il ne s’équipe pas de son armure en cuir, le cobra aime porter des habits en soie ou fait d’étoffes richement décorées. D’ailleurs, même en armure, il noue un grand morceau d’étoffe rouge à ses hanches, une sorte de rituel qu’il s’est imposé et qui lui permet aussi de masquer certains équipements.
D’autre part, il adopte toujours des postures droites et orgueilleuses, se déplaçant souvent en plaçant sa main gauche dans le dos, à la manière de certains nobles et bourgeois. Au combat, il lui arrive d’adopter également cette posture, imitant certains gentilshommes et escrimeurs. Néanmoins, mieux vaudrait ne pas s’y fier… Najahn en profite quelquefois pour s’emparer d’un poignard dissimulé à sa ceinture ! Il reste un serpent après tout…

« Tout l’art de la guerre est basé sur la duperie ! »

Autre caractéristique notable, en bon serpent qu’il est, Najahn possède une paire d’hémipénis ! En résumé, il se ballade avec deux pénis mais n’en utilise généralement qu’un seul pour des raisons pratiques évidentes… (je ne sais pas si ce genre de « fantaisies » est permise sur le forum. Je souhaitais coller à l’idée du « furry serpent » et être "original" mais dans le doute, je laisse ce passage en sursis et si ça ne convient pas, on oublie cette caractéristique!)

Pour résumé, dans un groupe de furrys « poilus », Najahn passe difficilement inaperçu ! Néanmoins, selon ses désirs, il saura être à l’aise parmi une foule de nobles car il n’a jamais oublié ses origines bourgeoises et cela se voit dans son allure et sa façon d’être…


Psychologie de votre personnage



Là, on rentre dans le vif du sujet ! Ambitieux, sournois, opportuniste et mégalomane, Najahn est prêt à tout pour arriver à ses fins !  Au premier abord, il se montre froid, peu bavard et dénué de tout sentiment. Il toise le monde entier avec un regard plein d’orgueil, se sentant supérieur et persuadé d’avoir encore « un haut rang à tenir ».

« Le vainqueur triomphe avant même de partir au combat ! Le vaincu part au combat, puis rêve de triomphe… »

En bon pirate, il est intraitable, sanguinaire, cruel et  il rappelle ainsi à son équipage qui est le chef  tout en étouffant une éventuelle tentative de mutinerie. Il est conscient que dans la vie de pirate qu’il a choisi, les faibles sont bien vites dominés,  exterminés et oubliés… Sur son bateau, il n’aura d’ailleurs aucune pitié à passer par le fil de l’épée un membre d’équipage devenu gênant ou inutile. En revanche, il sait également récompenser ceux qui le servent efficacement ! Après tout, dans le cœur de ses hommes, un bon capitaine ne doit-il pas s’efforcer de trouver le bon équilibre entre terreur et respect ? A contrario, seule la peur doit régner dans le cœur de ses ennemis ! Et pour ça, il est important de gagner une réputation de tortionnaire et de tueur sanguinaire.

« Bien sssouvent, il ssuffit d’en tuer un ssseul pour en terrifier un millier… »

Un adversaire qui se rend ou qui lutte la peur au ventre est beaucoup plus rentable et facile à détrousser qu’un adversaire qui résiste farouchement. Ainsi, les officiers et équipages vaincus qui ont refusé de se rendre sont massacrés sans vergogne et avec la plus grande barbarie ! Cependant, le cobra laissera systématiquement quelques hommes en vie afin que ceux-ci racontent et propagent le récit de leur funeste et infortunée rencontre avec le capitaine Naja…
L’énorme paradoxe qui choque chez le reptile, c’est qu’il est capable d’agir comme un être vil, fourbe et cruel tout en restant très attaché à des notions d’honneur et de « code des gentilshommes » ! Pour l’exemple, il peut refuser de lutter contre un adversaire désarmé mais n’hésitera pas, l’instant d’après, à lui asséner le plus vil des coups bas pour finir par lui planter une dague dans le dos.
Peut-être est-ce là ses habitudes d’ancien noble qui rentrent en conflit avec sa vie de pirate ? Dans tous les cas, c’est lui qui fixe les règles de son jeu…

Enfin, Najahn fera plus facilement confiance à un « écailleux » qu’à un « poilu ». En effet, pour d’obscures raisons, il éprouve un certain racisme envers les furrys « poilus » même si selon la situation, il sait modérer sa rancœur.


L'histoire de votre personnage



Vous pensiez tomber sur le pirate né, fils d’une catin et d’un ruffian ? Là encore, ami lecteur, vous avez tout faux ! Najahn est né dans des draps de soie, une cuillère d’argent entre les crocs ! Il est le fils unique de Méhen (un cobra) et Khensit (une raptor), tous deux dignes représentants de la noblesse unis par un mariage quelque peu arrangé. Méhen a fait fortune dans le commerce et se trouve à la tête d’une petite flotte de navires marchands. L’avenir semblait alors tout tracé pour notre jeune cobra : il succéderait à son père et deviendrait un riche marchand à la tête d’une flotte qui ne cesserait de croitre ! Malheureusement, le destin est parfois quelque peu farceur…

Peu de temps après avoir donné naissance à Najahn, Khensit décède d’une maladie incurable et malgré un certain chagrin, Méhen fait tout ce qui est possible pour élever son fils seul ! Il s’efforce d’être un père exemplaire et dépense sans compter pour que son fils ne manque de rien. Le petit prodige s’initie à la musique, à la magie et surtout à la navigation en haute-mer et à l’art du combat ! Il doit coûte que coûte devenir un digne représentant de la longue dynastie des Rackham et à ce titre, endosser le rôle d’officier de la marine marchande.

A 21 ans, Najahn est déjà un noble accompli et éclectique en plus d’être un excellent navigateur. Sa langue de serpent promet de faire des miracles dans les négociations commerciales et il est capable de prendre le commandement d’un navire marchand sans l’aide de personne. Son père n’a de cesse de répéter qu’il est fier de son fils parfait et que celui-ci bâtira sans nul doute un véritable empire commercial, laissant éclater la gloire des Rackham ! Najahn, fier de ce qu’il devenu, profite allègrement de sa jeunesse dorée. Il fricote secrètement avec une hyène répondant au nom de Kalahari, membre d’équipage au service des Rackham. Elle devient l’une des « prétendantes officieuses » du cobra, même s’il parait évident que leur relation est surtout basée sur le sexe… Sur ce dernier point, Najahn la trouve plus « exotique » et « imaginative » que les bourgeoises « coincées » qu’il fréquente habituellement… Elle fait partie de ces rares furrys poilus à avoir gagné une certaine confiance de la part du reptile.

Malheureusement, un accident de chasse vient bousculer la vie paisible du fils prodige ! En effet, au cours d’une battue organisée par quelques nobles de la région, Méhen est touché par un carreau d’arbalète et meurt dans les bras du jeune cobra. L’identité de l’auteur de ce tir « accidentel » reste encore aujourd’hui inconnue…
A la suite de ce drame qui secoue à nouveau la dynastie des Rackham, Najahn découvre la triste vérité… L’empire de son père est à l’agonie ! Méhen a tout donné pour son fils mais en contrepartie, il a complètement délaissé son entreprise ! Sans la poigne et les talents de l’officier, sa flotte est devenue inefficace et vulnérable. La concurrence et les pirates ont fait le reste… La majeure partie de la fortune familiale a été engloutit ! Des navires manquent à l’appel et de nombreux hommes d’équipage ont préféré partir travailler à la concurrence… La famille Rackham est criblée de dette et, sans surprise, c’est au jeune cobra de les assumer. Les créanciers et les clients qui attendent leurs marchandises se font de moins en moins patients et se montrent rapidement menaçants.
Najahn, d’abord démuni face à l’incertitude, rassemble les équipages encore présents et tente de sauver l’empire de son père avec les miettes restantes. Le manoir des Rackham est revendu à un ami de la famille, ainsi que de nombreuses œuvres d’art et antiquités. Puis rapidement, le jeune cobra prend possession du Laconia, l’imposant navire personnel de son père, et embarque à son bord en emportant les maigres richesses restantes et les quelques hommes d’équipage qui acceptent encore de le suivre. Il est jeune et à ce titre, il jouit d’une fougue et d’une motivation sans limite ! Il imagine pouvoir commercer avec le Laconia et rebâtir peu à peu un empire tout en étant poursuivi par ses créanciers. Malgré tous ses efforts, les profits restent insuffisants et les anciens concurrents de son père prennent plaisir à entraver toute réussite éventuelle…

Najahn est désespéré et comprend qu’il ne retrouva peut-être jamais son rang et sa vie d’avant… Mais souvenez-vous, le destin avait eu la brillante idée de placer sur sa route Kalahari et la charognarde l’accompagne toujours ! Au cours d’une nuit, semblable à beaucoup d’autres passées en compagnie de la hyène, celle-ci dévoile à son compagnon le plan qu’elle a imaginé pour sauver leurs avenirs respectifs. Najahn pourrait dérober l’or et les marchandises de petits navires marchands sans défense. En un mot, il pourrait devenir pirate, au moins le temps de reconstituer la fortune familiale. Kalahari lui parle de la ville de Foxfield et avoue qu’elle-même était la fille d’un pirate avant de se faire embaucher dans la flotte du père de Najahn. D’ailleurs, inutile de se voiler la face plus longtemps, la flotte de Méhen comptait dans ses rangs un grand nombre d’ex-pirates et autres forbans plus ou moins repentis… Il n’y a pas de petites économies, même sur la main d’œuvre… Sans surprise, motivés par l’appât du gain, ceux qui ont suivi le cobra sur le Laconia acceptent d’embrasser à nouveau la carrière de pirate.

Najahn est d’abord hésitant mais comprend rapidement qu’il joue là sa dernière carte. Il prend le temps d’organiser une stratégie avec son équipage, proposant d’aborder leur cible en se faisant passer pour un navire marchand en détresse afin d’avoir l’effet de surprise de leur côté. Les premiers abordages ne sont pas tous couronnés de succès, loin de là, mais le groupe du Cobra s’agrandit et gagne en expérience ! Au début, Najahn considère la piraterie comme un passage temporaire et il imagine encore pouvoir regagner son honneur une fois ses dettes remboursées.
Mais les pillages se succèdent et peu à peu, il prend goût à la vie de pirate et affirme son style, devenant Naja le Rouge ! Le Laconia perd son ancienne identité et est à nouveau baptisé pour finalement devenir  l’Apophis. Ce nouveau nom signe définitivement le changement de vie de Najahn qui se considère encore comme le digne représentant de la dynastie des Rackham !
CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Najahn Von Rackham le Jeu 7 Jan - 22:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 601
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   Mer 6 Jan - 22:38

Rien à dire ! Très bien ficelée, et rondement menée, je ne vois aucun problème dans ta fiche !

Concernant l'hémipenis, je n'ai aucune objection à ce sujet. Tu n'étais pas obligé de le préciser dans ta présentations, mais c'est gentil d'avoir demandé tout de même !

Je te donne donc ta première validation o/

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   Jeu 7 Jan - 0:24

Merci à toi William! Wink

Si j'ai un doute, je préfère demander, ça évite les gaffes!^^ Et puis c'est une particularité qui, je l'espère, va participer au "folklore" du personnage! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   Jeu 7 Jan - 1:48

Eeeeet, seconde validation de ma part, amuse toi bien sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   Jeu 7 Jan - 21:52

Merci à vous pour l'accueil! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Najahn Von Rackham, pirate au long cours!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Najahn Von Rackham, pirate au long cours!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet Long Cours 2011 !!!
» Aoki G. Ishii : un pirate libre ! [En cours]
» .: Un sloop pirate, bases et escaliers en wip :.
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Oubliettes-
Sauter vers: