Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Mar 1 Mar - 22:40

Dasan Nartus
PRÉNOM • Dasan
NOM • Nartus
SEXE • Masculin
ORIENTATION SEXUELLE • Bisexuel (ne l'assume pas)
ÂGE • 24 ans
RACE • Hybride loup-renard
____________________________

GROUPE • Aventuriers
MAGIE • Aucune maîtrise

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Un ami est ici et m'en a parlé, voyez ?
CODE DU RÈGLEMENT •
L'équipement de votre personnage.


Une petite arbalète de poing, rétractable. Le mécanisme se déploie lors de l'appui sur une gâchette. Pour tirer, il faut tirer sur la seconde, plus grande que la première. Pour replier l'arme, il faut le faire manuellement. Autrement dit, il faut être sûr de son coup. Dasan est très fréquemment sûr de ses coups-ci, en l'occurrence.
Il possède une courte dague, qu'il utilise aussi bien pour tailler dans le lard que pour découper des quartiers de pomme.

Il a également des gadgets en permanence sur lui et qu'il renouvelle le plus souvent possible. Il essaie également de les utiliser le moins souvent possible, car ces choses-là lui coûtent cher. Très cher. Ces gadgets sont des réceptacles de magie, si l'on peut formuler la chose ainsi. Il peut s'agir d'un banal caillou ou d'une bille d'argile et renferme de l'énergie magique. Le déploiement de la magie s'effectue lors d'un bris sur le réceptacle (le lancer sur le sol suffit généralement) et occasionne donc l'effet insufflé par le mage. S'agissant d'enchantements, le procédé revient assez cher à Dasan, qui prend garde de ne les utiliser qu'en dernier recours. Pis que ça, le mécanisme peut avoir des ratés, ne provoquant donc aucun événement lorsque le réceptacle se brise.

Hormis ce matériel peu commun, on peut y compter sa tenue d'aventurier et son rouleau de bandelettes pour contrer le problème qu'il a avec son pelage. Et un petit carnet d'où il peut tirer la plupart des contes à raconter pour payer une partie de ses nuits dans les auberges.

Physique de votre personnage | Extrait du journal du mage Molet


Dasan est un jeune hybride, entre le loup et le renard, soyons clairs sur ce point. Physiquement, il n'en donne pas vraiment l'impression. Et il vous dirait très clairement qu'il tient du loup.
Si vous êtes amené à le croiser dans la rue, vous pourriez aussi bien passer à côté de lui sans le voir que l'observer de très loin sans difficultés. Sa fourrure blanche comme neige lui donne un petit air naïf et innocent qui lui en a fait voir de toutes les couleurs. Et c'est ce qui le rend visible à des lieues à la ronde si ça n'est pas une période hivernale. Bon, certes, sa fourrure n'est pas intégralement blanche, il est vrai. Il se retrouve donc avec deux parties noires-grises foncées au niveau des épaules, ne formant pas de motif particulier, et deux autres parties au niveau des côtes. Il a également, sous ses yeux, la fourrure noire grisée. C'est une particularité de l'héritage physique de ses ancêtres, cela dit. Bien qu'une fourrure blanche soit une chose peu rare, les formes sont toutes similaires pour les membres de sa famille. Seul quelqu'un ayant connu un Turans peut reconnaître un Turans.

Il a un problème assez gênant qui le force à user de bandelettes pour cacher ce trouble. Sous l'effet d'un grand stress, il en vient à perdre sa fourrure par endroits. Non pas que les multiples bandes soient là pour lui donner un style (contrairement à ce qu'il pourrait prétendre). Outre ces bandelettes, il en vient naturellement à se vêtir. Assez sommairement, certes, composant sa tenue habituelle d'un veston noir par-dessus un simple t-shirt blanc et d'un pantalon aussi noir que le veston cité précédemment.

Pour les informations plus banales, dirons-nous, le jeune Dasan mesure un bon mètre quatre-vingt-dix (ça n'est cependant qu'une estimation datant d'il y a quelques mois). Il prend bien soin de garder sa chevelure blanche suffisamment longue et d'en faire une natte toute aussi longue, s'étant juré de ne la couper qu'en cas de réussite de sa principale quête personnelle. Ses yeux sont à mi-chemin entre le bleu ciel pâle et le vert grisaillé, et laisse très souvent transparaître une très grande mélancolie.
Sa musculature s'est plutôt bien développée, après quelques années passées en tant qu'aventurier. Néanmoins, ça n'est certainement pas une montagne de muscles en acier et il ne tiendrait pas très longtemps dans un combat en déployant l'entièreté de sa force physique. Il compte surtout sur son endurance et son agilité pour le tirer des plus mauvais pas. Et sur sa ruse, mais ça, c'est un tout autre sujet.

Psychologie de votre personnage | Extrait du journal du mage Molet


Dasan a toujours été un loup solitaire dans sa façon de s'entourer. Il passait le plus clair de son temps seul, sans que ses frères et sœurs ne viennent le déranger. Il allait les voir, naturellement. Les aimait comme on aime un membre de sa famille. Les aidait quand ils avaient un problème. Mais on n'en tirait rien de plus.
Les rues bondées, les bals, les soirées, les tavernes pleines, tout cela ne l'a jamais dérangé outre mesure. Au sein d'une foule, il s'est toujours senti calme et parfaitement maître de lui-même. Comme s'il lui fallait le chaos pour établir l'ordre au sein de lui. Il est néanmoins parfaitement capable d'apprécier la quiétude d'un lieu et d'y contribuer. Si, dans sa prime enfance, il passait du calme à la colère en un rien de temps, il n'est plus question d'une telle instabilité. Le jeune hybride a réussi à contenir ses émotions et à les masquer le mieux possible. Il n'est pas parfait sur ce point mais il réussit très bien à tromper la vigilance des moins aguerris. La perte de sa famille a été un coup dur qu'il a vécu deux fois. Si la première n'était guère qu'un simple ban de la part de son père, la seconde était véritablement la séparation physique de notre plan d'existence jusqu'à celui de nos dieux. C'est cette dernière séparation qu'il a très mal pris.

Il n'est pas impossible de le voir prendre un air mélancolique, observant un point fixe et ne le lâchant plus. Le plus souvent, il s'arrêtera de lui-même et soupirera avant de revenir à ce qu'il faisait peu de temps avant son abandon. Quelques rares fois, il ne se détournera pas et il lui faudra de l'aide extérieure pour revenir dans le monde réel. Je ne serais pas surpris d'apprendre qu'il ait perdu foi en nos croyances, bien qu'il n'y ait jamais perçu la moindre utilité dans sa jeunesse. Et ce malgré les enseignements de feu sa mère, qui était certainement la plus pieuse de la maison. J'espère qu'il aura, un jour, l'idée de se réconcilier avec nos dieux. Et de se réconcilier avec lui-même depuis qu'il se tient pour principal responsable du massacre de sa famille.
Dans le passé de sa famille, les Turans défendaient des valeurs que les dernières générations se sont petit à petit mises à oublier. C'était le point de dispute le plus récurrent au sein de la villa familiale, entre Dasan et son père. Vargane, bien que juste dans ses démarches, ne croyait plus en certaines choses qui faisaient des Turans une lignée respectée. Dasan, bien au contraire, s'est efforcé d'agir pour renouer avec le code d'honneur que s'étaient imposés ses ancêtres.
Il cherche toujours à se montrer honorable, à faire plaisir aux autres, quitte à être le dernier à profiter de ce qu'il possède. S'il arrive cependant à faire preuve de pitié envers ceux qui ont tiré un trait sur sa famille, je veux bien payer toutes les tournées générales des tavernes de Risua dans une journée. Il est devenu aussi implacable et déterminé que son père et il finit parfois par être trop sérieux dans ses démarches, ne s'accordant que rarement le luxe de faire la fête. Depuis le jour où son père l'a déshérité, il a cessé d'aller charmer les jeunes demoiselles. Je crains un peu pour l'avenir de son nom, en un sens. S'il ne trouve pas ce qu'il cherche, s'il s'obstine dans sa quête personnelle, il en viendra à oublier l'essentiel de sa nouvelle vie. Il se cherche une nouvelle voie depuis toujours et a du mal à pardonner ce qu'on lui a fait.

Il n'est pas foncièrement bon ni particulièrement mauvais. Il est épris de justice et ne cessera de remuer ciel et terre pour que sa cause triomphe. Il ne lâche rien, même quand tout semble (ou est) perdu. Il est entêté comme ça n'est pas possible de l'être, et est parfois impatient de réagir quand on parle d'un sujet qui lui importe énormément.

Pour faire au plus court, il est doté d'un caractère un peu trop versatile au goût de quelques-uns. Il n'en reste pas moins un ami sur lequel compter quand il le faut ou un contact dont la fiabilité n'est guère plus à prouver.

L'histoire de votre personnage


Dasan Nartus est un ancien membre de la noble famille Turans. Premier né d'une fratrie de sept frères et sœurs, c'est lui qui était tout désigné pour hériter du titre principal du père, Vargane Turans, probablement de la fonction et de tous les enseignements qui incombaient à l'héritier d'un noble.
La famille Turans n'était probablement pas la plus connue des familles issues de la noblesse, ni bien positionnée dans les affaires politiques, mais elle était tout de même respectée pour les valeurs qu'elle transmettait à tous ses héritiers. Valeurs qui s'étaient petit à petit perdues depuis que le père de Vargane avait hérité du titre. Et que Vargane l'avait suivi. À présent, les valeurs défendues par la maison n'étaient plus que de vagues souvenirs.

C'est ainsi que l'enfance de Dasan se passa dans le calme le plus relatif. On lui apprit, petit à petit, tout ce qu'il avait besoin d'apprendre concernant le monde extérieur. Géographie, histoire, politique, économie et maniement des armes étaient les principaux enseignements durant la plus grande partie de son enfance. On lui apprit à lire, à écrire, à compter, naturellement. Tout ce que pouvait espérer un enfant issu de ce milieu social en terme d'enseignement, il l'avait reçu. Son seul tort, probablement, fut de ne s'être jamais vraiment intéressé à ces sujets aux bons moments. Il passait son temps à se soustraire à l'autorité de son père afin de rallier les rues où il jouait avec d'autres gamins. Il y passait les meilleurs moments de sa vie, ces moments se terminant tous de la même façon. À chaque fois, la garde devait intervenir pour ramener le jeune garçon auprès de ses parents. Son père ne manquait pas de lui reprocher son comportement, indigne de représenter la famille entière. Il devait se montrer obéissant et, chaque jour, il enfreignait les règles pour aller s'amuser. Pis que cela, Dasan était parfaitement conscient de ce qu'il faisait. Il n'avait rien d'un idiot, même à cet âge-là.

Au bout de quelques années, la patience du patriarche mise à très rude épreuve, ce dernier se mit en tête de faire suivre son fils. Le renardeau n'en était plus vraiment un, alors qu'il avait grandi et s'avérait âgé d'une quinzaine d'années. S'il avait accepté les études imposées par son père, il n'obtempérait pas pour autant quand il s'agissait de rester à l'intérieur de la villa familiale. Un jour, le garde-lige de la famille, un félin particulièrement vif du nom d'Amber, prit en filature l'hybride. Ce dernier ne se douta de rien pendant un bon moment et finit par arriver au lieu de son rendez-vous. Le garde ne s'attendait pas vraiment à voir l'héritier batifoler avec une jeune biche, peut-être d'origine roturière, se disait le garde. Amber ne considérait pas comme mal le fait que Dasan apprenne par lui-même toutes les choses qu'il pouvait apprendre par-delà le domaine familial. Mais le code strict de la famille obligeait l'hybride à ne pas commettre ce genre d'impairs.
Dasan, lui, ne se souciait pas que son maître d'armes l'avait épié un bref instant en compagnie de la biche.

Quelques jours plus tard, alors que Dasan s'entraînait dans la cour intérieure de la villa, son père vint le voir. Le garde-lige et maître d'armes s'était discrètement absenté, laissant le père et le fils en tête à tête.
«  - Dasan, je sais très bien que tu pars, pendant tes heures de temps libre, malgré les interdictions que j'ai formulé. Je sais également que tu vois une personne. Et que cette personne compte énormément pour toi. Néanmoins, tu es tenu de montrer l'exemple et de te conduire avec droiture. »
Le jeune garçon observait alors son père, perplexe.
«  - Voilà plusieurs fois que tu braves les interdits et que tu brises le code de notre famille. Tu ne peux pas porter ce nom et continuer d'agir ainsi. Tu déshonore ta famille, Dasan, à te traîner de la sorte avec le reste de la population ! »
C'en était trop pour Dasan qui ne masqua pas son indignation.
«  - Mais, père, regardez un peu ce que vous faîtes ! Notre famille ne peut pas continuer de méjuger les autres ! Plus personne ne souhaite avoir à faire à nous ! Vous refusez de traiter avec le reste de la plèbe et voyez ce que vous avez fait à notre famille ! »
Ce qui marqua la première réelle objection de Dasan devint également la première fois où Vargane le frappa d'un revers de la main. Le coup n'était pas violent et Dasan s'en remit bien vite. La relation entre le père et le fils se décomposa en quelques secondes. Le jeune hybride observait son père avec un calme surprenant. Ses yeux, eux, trahissaient sa colère. Il n'y avait personne dans la cour à cet instant mais la scène était aisément observable par la majeure partie des habitants de la maisonnée. Vargane reprit bien vite, rompant le lourd silence.
«  - Si tu penses que le nom de notre famille ne t'apportera rien, tu es libre de partir. »
Le père, parfaitement calme, s'apprêtait à retourner à l'intérieur. Quand Dasan fit mine de rentrer également, il l'en empêcha.
«  - Tu n'es plus à Turans, maintenant. Pars donc ailleurs, cherches-toi une nouvelle destinée que celle que notre nom t'offrait. Tu n'es plus mon fils. »
Cette dernière phrase venait de terrasser le loup-renard. Il s'était attendu à recevoir autre chose que cet héritage refusé. Pendant un moment, il se sentit perdu. Molet, un canidé plus proche du chien que du loup, mage et conseiller de Vargane, s'était approché rapidement. Il était un ami de la famille au même titre qu'Amber. Il avait été également le précepteur de Dasan et ce qui se rapprochait le plus d'un père pour le déshérité.
« - Attendez, Dasan. Votre père vous a peut-être renié mais vous restez son fils. Si je lui parle, je peux peut-être arranger les choses. »
C'est ainsi que Molet, après une bonne demi-heure de conversation avec Vargane, obtint une maigre compensation pour l'hybride. Il récupéra donc une somme de Cerithis assez conséquente. Curieusement, il y avait assez pour s'obtenir une licence d'aventurier. Et il y en avait suffisamment pour qu'il se paie un équipement particulier. Molet lui conseilla les services d'un de ses amis enchanteurs, pour concevoir des objets particuliers. Les achats principaux s'effectuèrent dans la journée, correspondant pour la plus grande majorité de l'équipement et de l'arsenal du jeune individu.

Quatre ans après après, Dasan parvenait encore à subvenir à ses besoins. Il s'était fait une petite réputation de conteur, afin d'éviter de payer la plupart des frais dans les auberges ou d'aller faire le malin auprès des filles des tenanciers qu'il pouvait trouver à son goût. Il avait aussi eu l'idée de prendre le nom de Nartus qui est l'anagramme du nom de sa famille, Turans.
C'est aussi dans ce même temps que Molet et Amber vinrent le chercher. Le binôme semblait particulièrement agité quand ils le trouvèrent, en pleine nuit, assis à une table de l'auberge où il avait sa chambre. Amber n'y était pas allé par quatre chemins. Il l'avait attrapé par la peau du cou et l'avait tiré à l'extérieur puis emmené dans un endroit calme, Molet sur les talons.
« - Dasan, vous devez fuir la ville ! Vous n'êtes plus en sécurité, ici ! »
L'hybride n'avait pas compris la gravité de la situation, sur l'instant. Il essayait de calmer Amber en cherchant à en apprendre plus mais le félin ne cessait de l'obliger à quitter la ville dans l'heure. Il devint évident pour Molet qu'il faille intervenir et c'est ce dernier qui lui expliqua tout.
«  - Dasan, je sais que vous ne voulez plus entendre parler de votre famille, après ce que votre père vous ait fait. Mais je sais que vous n'êtes pas un monstre et que vous aimez toujours votre mère, vos frères et vos sœurs. La nouvelle que je vais vous apprendre n'est certainement pas agréable, je le crains… Votre famille a été assassinée. »
Le renard-loup accusa le coup et manqua de chuter si la forte poigne d'Amber ne le maintenant pas debout. Ce dernier lui laissa le temps de reprendre ses esprits avant de le lâcher et d'aller surveiller les environs. Molet continua.
«  - Votre père n'a pas cessé de nourrir sa déception dès que vous êtes parti. Néanmoins, il y a quelques jours à peine, il m'a convoqué pour discuter de votre cas. Il avait entendu parler de votre toute récente réputation, de votre réussite malgré la sanction qu'il vous a imposé. Il a alors décidé d'alléger votre peine et de vous réintégrer dans la ligne de succession. Je crains qu'il n'ait également eu vent d'une conspiration contre votre famille et qu'il ait voulu vous donner une chance de rendre à votre famille sa gloire d'antan. C'est ce qu'a essayé de dire maître Amber mais sa hâte n'a pas rendu la chose aisée. Comme il vous l'a dit, vous devez vous cacher, jeune maître. Vous n'êtes pas obligé de fuir mais vous devrez taire vos origines pour un temps qui pourra vous paraître long. Amber et moi viendrons vous voir le jour où vous pourrez reprendre ce qui vous revient de plein droit. Pour l'heure, rassemblez vos affaires et éloignez-vous le plus possible de ce quartier. Nous avons probablement été suivi et si l'on nous voit converser avec vous, votre apparence vous trahira et tout ce qui aura été dit ce soir n'aura servi à rien. »

Depuis cette nuit, Dasan a fait taire ses envies de vendetta pour affirmer sa réputation d'aventurier et pour accroître sa fortune personnelle. Les années ont passées jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de vingt-quatre automnes, comme il aime à le dire, et qu'il en vienne à être réputé pour sa vivacité et sa discrétion à l'égard de certaines affaires. À ce jour, il ne s'est toujours pas décidé quant à la récupération de son héritage. Il s'est, semble-t-il, habitué à sa vie d'aventurier.

CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Dasan Nartus le Dim 6 Mar - 14:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Mer 2 Mar - 13:58

Bienvenue beau goss What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Mer 2 Mar - 15:35

Je suppose que Dasan lui-même dirait merci p:

Laissez-moi donc le temps de terminer la fiche, qu'il soit plus aisé de juger le personnage avec son caractère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Dim 6 Mar - 14:48

Navré pour le petit double post.


Je rend le format final de la fiche.
J'espère que c'est bon, bien entendu, mais je peux aussi bien la corriger s'il y a des choses qui, selon vous, manquent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Idow

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Médecin/Assassin Royal
Double compte:

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Dim 6 Mar - 16:44

Bon, ben pour ma part je n'ai rien a redire, c'est tout bon <3

Première validation, il t'en manquera juste une ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Dim 6 Mar - 17:07

Merci beaucoup pour ta validation, encore une fois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Dim 6 Mar - 18:44

De même, je n'ai aucune objection à te faire sur ta fiche !

Je te donne donc sur le champ ta couleur et tes 50 cerithis !

Bon Role Play sur le Royaume de Cerith !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Dim 6 Mar - 18:45

Chic, merci beaucoup une nouvelle fois ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Sam 12 Mar - 20:03

Hoho bienvenu beau gosse! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Dasan Nartus

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte: Masym

MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   Sam 12 Mar - 21:19

Eh bien, merci pour l'accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dasan Nartus, pèlerin de l'inconnu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le guide du pèlerin de SJDC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Présentations validées-
Sauter vers: