Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chants, poèmes, ou histoires d'Angélique (Lou quoi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drahienne

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 20
Localisation : Partout où mon nom est acclamé !

Guilde/Groupe : Aventurière - Les Veilleurs

Feuille de personnage
Age: 33
Métier: Héroïne ! 8)
Double compte: Ange/Rakya

MessageSujet: Chants, poèmes, ou histoires d'Angélique (Lou quoi)   Jeu 16 Juin - 23:56

Jouant de sa lyre sur son rocher,
Calliopée souhaitait attirer,
de sa mélodie le marin d'une nuit;
l'homme qui l'aimera toute sa vie.
Elle vit arriver un grand navire,
peuplé par millier de ses désirs,
des marins par centaines, charmés
Par la sirène, son chant, sa lyre, sa beauté.

Elle attendit peu pour que le capitaine,
saute à la mer rejoindre la sirène,
laissant tout seul son équipage,
pendant qu'il l'atteignit à la nage
elle le séduisait de son captivant regard,
sans se laisser de glace à son égard.

Ils se retrouvèrent sur le rocher,
à déjà s'enlacer et s'embrasser,
sans pour autant voir les heures passer.
Une nuit à deux fut écoulée,
rempli d'acte amoureux camouflé,
par le bruit des vagues et de la marée.

Puis survint le lendemain,
annonçant le départ imminent du marin,
devant laisser sa belle durant un long temps
sans savoir qu'elle attendrait un enfant
qu'elle décida de n'accoucher aussi longtemps
que son amant lui restera absent...

Elle tenue donc sa folle promesse,
qui malgré soit une massive prouesse,
était un acte amoureux sans lucidité,
de tout faire pour ne pas accoucher.
La douleur de faire retenir son bébé
en elle quand de sortir il essayait.

Rapidement il ne pouvait plus survivre,
autant que la mère ne voulait plus vivre,
sa peau de perle vira à celle d'un mort;
des tentacules vinrent à la place,
de sa chevelure qui était d'or.
Sa beauté n'était plus que souvenir,
effacé par un fou et sombre désir.

L'eau de son royaume s'empoisonna;
la joie de ses chants s'envola;
sa rancœur pour les hommes s'égaya;
l'innocence des poissons s'en alla;
laissant place à une sirène réprouvée;
régnant sur sa miséreuse mer polluée,
engloutissant les navires perdus...
Tout cela à cause d'un aimé disparu.

Le marin jamais ne revint,
il s'était en effet éteint,
chagriné à la vue de son aimée,
le ventre et le cœur déchirés,
l'amour oublié, les larmes asséchés,
jouant mélancoliquement,
de sa lyre d'os provenant de son bébé,
dont les restes était encore en maman,
qui restant imprégné de leur sang,
peine de la perte d'un enfant et d'un amant...

Une image du personnage de Calliopée : http://www.noelshack.com/2016-24-1466114114-calliope.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chants, poèmes, ou histoires d'Angélique (Lou quoi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit monde d'Angélique
» Angélique de Coulange
» Baptêmes de Framboise, Angélique, Ailé, Minuit, Sensuelle et Granit /!\
» Présentation de Angélique Boissy [Validée]
» Athénaïs de Montespan - Une angélique diablesse [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: Hors jeuTitre :: FloodTitre :: Créations-
Sauter vers: