Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 22 Nov - 17:48

L'aube. Les premiers rayons du soleil percent les volets clos et viennent chatouiller mon visage. J'ouvre les yeux et roule hors de ma paillasse aux couvertures défaites. Je me sens guilleret. Sans perdre une seconde, j'ouvre les volets pour profiter de la lumière naissante, encore rosée et orangée. Un courant d'air frais envahit la pièce.

Je me débarbouille à la hâte, enfile une chemise, des braies vertes et mes bonnes vieilles bottes de cuir. Mon gambison et mon armure attendent leur tour, soigneusement rangés dans le coffre qui me sert à la fois de bureau, de table de chevet et d'armoire. Je vire d'un revers de patte les paperasses et les notes qui y traînent et ouvre le couvercle.

Un sentiment de plaisir intense m'envahit. J'adore les matins, ces moments suspendus où je me retrouve seul avec mon équipement, qui sent bon le cuir graissé. Je prends avec précaution, presque avec amour, mes protections gambisonnées que je noue sur mes avant-bras et mes tibias. Viennent ensuite les brassards, les demi-grèves, les genouillères. J'enfile mon plastron en me contorsionnant. Les sangles sont difficiles à attraper et à serrer lorsque je n'ai pas d'aide.

Vient le tour de la ceinture et des tassettes. J'enchaîne avec mon gorgerin, sur lequel je sangle mes épaulières. C'est un exercice difficile. Mettre seul et en un temps record une armure complète demande de la force, de la dextérité et une bonne connaissance de son matériel. J'en suis fier.

Je m'admire devant la fenêtre, tentant d'apercevoir mon reflet. Tout me semble correct. J'attache mon fidèle bandeau vert, prend ma cape au vol ainsi que mon arme et fonce dans les couloirs. Un virage à gauche, un virage à droite et me voici devant le dortoir de mes recrues. J'assène trois coups vifs, secs et vigoureux à la porte qui me sépare d'eux.

"Debout ! On s'habille, on s'arnache et on va dans la cour pour les exercices du matin ! Rendez-vous dans une demi-heure tapante !"


Je ne m'attarde pas plus devant leur baraquement. Je marche d'un pas déterminé jusque dans la dite cour. Il n'y a pas un chat. Je regarde les bâtiments de la Milice qui la surplombent. Beaucoup de volets sont fermés. Je pose ma fidèle claymore au sol et entame un échauffement basique. Je fais rouler ma tête de gauche à droite, de droite à gauche, j'imprime à mes poignets des mouvements circulaires.

L'air est vivifiant. J'aime vraiment les matins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 22 Nov - 19:47

L’instructeur Hector Lidenn, je ne pensais que j’allais encore avoir à faire à un instructeur depuis que je suis devenu une milicienne confirmée, mais bon, je ne discute pas les ordres de ma hiérarchie quand mon me dit de servir de punchingball pour les exercices du jour. Oui, je sais, ce n’est pas ce qu’ils ont dit, mais c’est comme ça que je le vois, je les entends encore me dire que c’est pour que les recrus voient la façon de combattre quelqu’un avec une arme singulière ou encore un mage.

Me voilà donc, sur le petit matin, me préparant pour cette fameuse journée avec cet instructeur, mettant ma côte de maille, ma veste de cuir, mes épaulières et mon bas, je ne porte pas de protection aux bras et jambes, ayant mes écailles comme protection naturelle. Je mange une pomme en chemin, mon trident dans mon dos et mon épée à la ceinture, qui me sert que rarement, mais j’ai préféré la prendre au cas où.

L’air est vivifiant se matin, cela fait du bien, j’arrive tranquillement dans la cour où je dois rejoindre tout le monde. Même s’il n’y a qu’un loup de présent, s’échauffant doucement les poignets et le cou. Surement l’instructeur car les recrus ne sont pas aussi matinaux en général, je m’approche de lui, tranquillement et le salut respectueusement avant de dire :

- Milicienne Sélène Keïrsos, je viens pour vous aider durant cette journée d’entrainement. On a dû vous prévenir non ? Vous êtes bien l’instructeur Hector Lidenn ?


Car oui, je me sentirais bête de me présenter à la mauvaise personne, mais bon, on m’a fait quand même un descriptif du loustic avant que je parte, donc il y a peu de chance que je me trompe, sauf si le loup à un jumeau, chose dont je doute.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 22 Nov - 20:12

La tête à droite, vers le mur froid d'un bâtiment. La tête gauche, vers un autre bâtiment... d'où sort une milicienne. Sa tête me dit quelque chose. J'arrête un temps de m'échauffer pour m'avancer vers elle. Elle a l'air détendue. Je souris à la nouvelle venue, qui n'est autre que Sélène Keïrsos.

Mon esprit se met en branle. Son nom s'associe vite à de la magie dans ma tête. Mage de l'eau, non ? Je ne l'ai jamais vue à l’œuvre, mais elle sera bien utile dans l'entraînement du jour. Je continue ma réflexion. Avec elle à mes côtés, je vais pouvoir articuler l'entraînement autours des symbioses entre mages et combattants.

"Bonjour. Je suis bien Hector Lidenn. Oui, oui, en effet, on m'avait dit que j'allais avoir du renfort aujourd'hui. Merci d'être venue. Vous allez voir, les bleus sont assez disciplinés. Ils n'aiment pas l'entraînement du matin, mais il est capital pour bien débuter la journée."

Je jette un oeil au soleil timide qui joue à cache-cache avec les nuages. Il est encore tôt, les gusses ne vont pas arriver tout de suite.

"Nous avons encore un peu de temps devant nous. Je vous conseille de vous mettre en condition, nous allons beaucoup bouger."

Et n'attendant pas vraiment sa réponse, j'entame quelques mouvements d'épaules pour me dérouiller. J'ai dû prendre une mauvaise position en dormant car mon épaule gauche craque un peu et est légèrement douloureuse. Rien d'affolant.

"Vous êtes mage, n'est-ce pas ? ça va m'être utile. Je n'ai pas de mages dans la promotion, mais j'aimerais que la bleusaille prenne conscience de l'importance de travailler en équipe avec des personnes telles que vous. Pouvez-vous m'expliquer vos compétences dans ce domaine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 22 Nov - 20:54

Le loup me confirme son identité ainsi que le fait qu’il est au courant de ma présence pour aujourd’hui. Il continue en me remerciant d’être venu avant de me parler de ses recrus, comme je le pensais, ne sont pas du tout du matin, n’aimant même pas l’entrainement à cet heure-là, mais qu’ils sont malgré tout disciplinés. Une bonne chose alors, car après tout, cela fait aussi de son travail de les disciplinés, sinon ils ne vont pas écouter leur futur supérieur.

Tout en reprenant son échauffement, Hector me conseille de faire pareil, car nous allons beaucoup bouger. Il n’a pas tort, ça évitera des blessures inutiles, je pose alors mon trident et mon épée au sol avant de faire mon propre échauffement. Pendant que nous faisons cela tous les deux et en attendant la promotion en entière, l’instructeur commence à me poser des questions sur le fait que je sois une mage et ce que je sais faire comme telle, n’ayant pas de mage dans la promo actuelle et qu’il souhaite apprendre à ses derniers à travailler en équipe avec des mages.

Je continue doucement mon échauffement physique et maintenant magique, sortant l’eau de ma gourde avant de faire des mouvements lents avec, répondant doucement à Hector :

- Je suis une mage de l’eau, je peux presque tout faire avec, aussi bien un fouet que des lames, voir même des aiguilles en passant par des liens. Bien entendu, autant que j’ai d’énergie en réserve et que je reste bien concentré.


Je fais plusieurs formes avec l’eau que j’ai sortie, faisant des démonstrations à l’instructeur sans pour autant être vaniteuse ou je ne sais quoi encore, avant de la remettre dans ma gourde et de faire quelques mouvements d’échauffement particulier avec mon trident. Tout en faisant cela, je continue :

- Je manie surtout ce trident comme arme, mais je sais aussi me battre avec les armes plus classiques des miliciens. Je ne suis pas quelqu’un ayant peur de me blesser, même lors d’un entrainement, je me donne toujours à fond, donc hésiter pas à me demander d’être dur avec vos bleus ou inversement.


Autant mettre les points sur les i, mais après, c’est à lui de voir, je l’écouterais, je ne suis pas ici pour casser de la recru, mais pour aider et rendre la promotion plus forte et préparer à servir en tant que milicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 22 Nov - 21:29

Je roule les épaules dans l'autre sens, tout en écoutant la réponse de Sélène. Mage de l'eau, je le savais. J'avais déjà entendu parler d'elle, ma mémoire ne m'avait pas fait défaut. Je passe ensuite au torse. Je lève les bras à la hauteur de mes épaules tout en gardant les coudes pliés et me tourne à gauche, à droite... Des mouvements rébarbatifs, mais indispensables.

Au bout d'une trentaine de secondes, je m'arrête et fais des flexions. Un exercice plus difficile que le reste. Je ne me baisse pas bien bas, le poids de l'armure étant conséquent. Au bout de sept, je commence déjà à sentir l'effort s'intensifier. Sélène me montre un petit exemple de ce qu'elle sait faire. Des volutes d'eau s'échappent d'une gourde que porte la milicienne pour évoluer dans l'air.

Je m'arrête à neuf pour reprendre mon souffle et mieux observer le phénomène. La mage semble concentrée, même si manipuler l'élément liquide semble d'une facilité déconcertante. Je reste planté, les mains sur les hanches, à admirer la grâce de ces rubans d'eau qui se changent en lames, en gouttes ou en des milliers de formes sans cesse renouvelées. Les yeux un peu plissés, l'air sérieux, j'opine du chef.

"C'est un sacré talent que vous avez là. Et vous dites que vous pouvez fouetter, entailler la chair avec de l'eau..."

C'est réellement impressionnant. Mais je ne m'arrête pas là dans mon échauffement. Il ne saurait être complet sans quelques mouvements avec ma claymore. Je me baisse dangereusement pour la récupérer, craignant que le poids de mon armure m'emporte. Mais plus de peur que de mal. Je saisis la poignée et enchaîne les moulinets. Un mouvement lent, maîtrisé, tout dans les poignets. Un moulinet, un pas vers l'avant. Un moulinet, un pas vers l'avant.

Sélène s'est emparée de son trident. Une arme d'estoc plus qu'autre chose, à mon avis. Mais sa longueur lui permet d'avoir une portée honorable. Elle m'indique qu'elle n'aura pas peur des combats et qu'elle pourra encaisser les coups de mes gusses.

" C'est une bonne chose, merci de l'avoir précisé. Ce matin, nous devrions commencer par un rappel des zones de touche basiques, puis nous pourrons développer le thème de la magie à loisir."

J'accélère progressivement le mouvement de mes moulinets. La lame vole, s'abat, se relève, frappe sans discontinuer. Je sens son poids dans mes mains, il s'accentue à chaque nouveau moulinet. Je change de garde pour me reposer un instant, optant pour une garde plus basse. La jambe gauche fléchie vers l'avant, la droite tendue, ma claymore reste menaçante, pointée vers un ennemi imaginaire.

"Nous devrions proposer un petit combat aux jeunes tout à l'heure. Quelque chose de simple. Nous pourrions en parler après et développer nos deux approches. Qu'en dites-vous ?"


Je jette un œil à Sélène, pour tenter de deviner son avis. Mon regard croise le sien. Je suis plutôt de bonne humeur, mes yeux pétillent, on y lit une certaine envie. Rien de bien graveleux, juste une impulsion combattive. Le fracas du métal résonne déjà dans mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 23 Nov - 17:29

Après ma petite démonstration/échauffement avec ma magie, Hector me complimente sur ma magie, l’air d’avoir quand même un peu de mal à croire que je peux fouette et entaillé la chair avec de l’eau. Ce n’est pas grave, j’aurais bien l’occasion de lui montrer lors de l’entrainement, nous passons aux échauffements avec nos armes, lui sa claymore et moi avec mon trident, quand je lui dis ne pas avoir peur du combat et de me blesser, il est content que je le lui dise, m’annonçant le programme de la matinée au passage.

D’accord, cela me laissera le temps de préparer mon petit speech si je dois en faire un. Nous continuant chacun de notre côté nos échauffements, mêlant doucement ma magie à mes mouvements d’arme, Hector me propose un combat amical pour les jeunes recrus, rien de bien compliquer, qui découlera ensuite sur des explications sur la façon de combattre de chacun.

Pourquoi pas, si cela peut apprendre aux nouveaux comment de battre contre un mage ou comment se battre avec une arme singulière, je ne dis pas non. Si bien que j’arrête là mon échauffement en disant :

- Avec plaisir Hector, cela fait longtemps que je n’ai pas fait un vrai combat. Sinon, vos recrus sont toujours aussi long à arriver ? On va être prêt pour l’entrainement, mais eux non. Si vous voulez, je peux aller les chercher et vous faire une petite démonstration de la fonction fouet de mon eau, sans les touché bien sûr, juste de quoi leur faire peur et voir comment ils réagissent face à une situation d’urgence où leur vie serait en danger, comme en mission.


Ce serait aussi une bonne entrée en matière en plus, car un mage, en fonction de sa magie, peu ravager un camp entier à lui tout seul ou surprendre de façon fatal une garnison mal préparer, comme un mage de la terre ouvrant une faille dans le sol, un mage du feu en allumant un incendie ou un illusionniste performant qui va créer des monstres et les faires se retourné les uns contre les autres. Comme je l’ai appris à mes dépends, ainsi que toute la meute de Silvas avec Lazar, un mage peut en cacher un autre. J’attends donc de savoir si l’instructeur a envie de ce genre d’exercice ou pas, mais s’il dit oui, je vais bien m’amuser à aller les embêter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 23 Nov - 17:45

Un sourire éclaire mon visage, s'étirant lentement jusqu'à atteindre son paroxysme. J'opine du chef. Voilà une idée intéressante. Je m'exclame, l'air amusé :

"Excellente idée ! ça leur apprendra à la lambiner. Ils n'ont encore jamais eu d'exercices liés à la magie depuis le début de leur formation."

Je ricane, imaginant leurs petites têtes effrayées, leurs mouvements désespérés et l'agitation qui règnera dans le dortoir. Mais je chasse de ma tête ces idées stupides. Je dois surtout penser à observer leurs réactions. Ils vont devoir penser, agir et s'adapter rapidement à cette situation inconnue. J'espère qu'ils ne me décevront pas.

"Enfin, si vous pouvez vous contrôler, je vous fais confiance. Pas de casse, ou ça nous retombera dessus."


J'invite la milicienne à me suivre dans les étages. Nous montons un escalier en colimaçon jusqu'à l'étage où se trouve le dortoir de mes recrues. J'entends déjà une certaine agitation. Des bruits de pas, des voix qui s'élèvent dans un vacarme inhabituel. Je fais signe à Sélène qu'elle peut s'occuper de semer la panique, en espérant qu'elle ne soit pas trop brutale avec ces jeunes.

Après tout, ce ne sont que des adolescents. Et certains doivent encore être en pyjama...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 23 Nov - 18:28

Au vu de son sourire, l’idée plait énormément à Hector, si bien que je souris grandement à mon tour, alors qu’il me confirme qu’il est d’accord avec mon idée, qu’en plus cela leur apprendra à lambiner et ça fera une bonne entrée en matière sur la magie. Il rit un peu, imaginant surement la tête de ses recrus, avant de bien me rappeler de mon contrôler afin de ne pas les blesser, sinon ça va nous retomber dessus.

J’acquiesce, ce n’est pas le but recherché, loin de là, au pire, s’ils se blessent, se sera uniquement de leur faute et leur manque de sang froid, leur panique ou de préparation. Par la suite, je le suis dans l’escalier menant au dortoir de sa promotion, où on peut déjà entendre de l’agitation. Je souris grandement et quand Hector me donne le signal pour intervenir, je me place bien face à la porte, prenant bien en main mon trident, découchant ma gourde pour commence à faire circuler ma magie dans l’eau.

Je prends une grande respiration et fonce vers la porte que j’ouvre en grand fracas en hurlant comme une diablesse, alors que je fais voler en éclat les fenêtres se trouvant là avec mon eau qui commence à déferlé sur les recrus, fouettant certains, les lames allant de planté aux pieds ou non loin des joues pour d’autres, bien entendu, rien ne blesse les recrus. Pendant ce temps-là, je cours à travers le dortoir, riant de façon malsaine, prenant mon expression la plus sombre et méchante en disant, frappant avec le manche les plus endormies dans les lits, afin de les réveiller, toujours sans les blesser :

- C’est la guerre mes amis ! Je vais tous vous tuer et vous apprendre les sensations de l’enfer avant l’heure.


Après avoir fini de traversé le dortoir, je me place sur le mur du fond, tourné vers l’entrée d’où j’ai déboulé et observe la scène tranquille, léchant mon arme de façon malsaine pour leur faire peur avant d’exploser d’un nouveau rire sadique et effrayant, alors que je suis explosée de rire intérieurement de leur réaction et me prenant vraiment au jeu. Je me mets en garde, prête à recevoir les plus préparer mais…. Je regarde Hector et attend un signe de lui pour savoir si je continue ou si cela suffit, car ma magie s’amuse toujours à fouetter des fesses ou à menacer de façon plus ou moins directement certaines recrus.

Alors monsieur l’instructeur, vous en pensez quoi ? Vos recrus vous ont déçu ou surpris ? Je vous laisse juger par vous-même, restant pour l’instant dans me rôle jusqu’à ce que vous me disiez d’arrêter ce manège, restant donc menaçante et prête à combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 23 Nov - 21:55

Je jette un coup d'oeil vers la porte, en essayant de rester caché. Je vois une aile, sûrement celle d'Altëo, dépasser de sous une couverture. Une créature cornue court à toute vitesse vers la porte d'entrée et se barre en courant, agitant ses bras et braillant à travers les couloirs. Je la suis du regard, en pouffant de rire. Son cri d'effroi résonne :

"Mamaaaaaaan ! La Milice c'est pourriiiiiiiii !!!"

Et finit par s'éteindre. Je soupire. Osvald a beau être un bon archer et un bretteur correct compte tenu de son âge, il ne sait pas gérer l'imprévu. Les plus peureux, ou les plus malins, c'est à l’approbation de chacun, se sont cachés sous leurs lits, et rampent vers la sortie. Un hurlement sauvage déchire l'air. Je ne vois pas son auteur, mais sa voix grave est reconnaissable. C'est celle de Kharni, le bison de la promotion. Je me penche un peu plus dans l’embrasure de la porte pour comprendre ce qui se trame.

Sa silhouette massive fonce à travers les trombes d'eau. Il utilise son oreiller comme bouclier et s'approche de Sélène, qui se tient menaçante et prête à l'action au fond du dortoir. Avec son trident dans les mains, elle est parée et attend une attaque. Kharni n'hésite pas une seconde, il lui lance son oreiller à la figure, en chope un nouveau qui traînait sur le lit d'un de ses camarades pour continue de la canarder.

Curieux et surtout surpris, j'observe cette recrue moins froussarde que les autres. Kharni n'en démord pas. Il tente d'arrêter la source de ce phénomène et occupe Sélène pendant que les autres prennent leurs jambes à leur cou ! Je prends note de ce trait de caractère, un peu kamikaze, que je lui soupçonnais mais que je n'avais encore jamais vu.

La rage du bison fait sortir Altëo, notre perruche, de sous sa couverture. Il s'empare lui aussi d'un oreiller et s'approche de la milicienne, en esquivant tant bien que mal une lame d'eau qui passait près de lui.

Cette expérience m'intéresse vraiment. Voir les jeunes agir sans ordres précis me permet de cerner leur personnalité. Et cette débâcle me fait prendre conscience que leur entraînement ne fait que commencer... Ils ont encore beaucoup à apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 23 Nov - 23:44

Les recrus ont des réactions diverses et varier, entre ceux qui fuit en hurlant maman, ceux qui font le mort et les derniers qui se cachent sous leur lit pour mieux fuir loin de moi. Mais dans le lot, il y en a un qui ne se laisse pas impressionné, hurlant de sauvagement en me fonçant dessus, se servant d’un oreiller pour se protéger de mes attaques d’eau. Bonne idée, mais si j’étais sérieuse ton coussin serait déjà en lambeaux, j’ai envie de savoir ce que tu compte faire.

Chose qui vient rapidement car il me balance l’oreiller son visage, que je dévie simplement d’un geste de la main, étant donné qu’il est plein d’eau. Mais entre temps il en a repris un autre et me le lance aussi, le truc, c’est qu’il a motivé un camarade oiseau qui passe aussi à l’attaque. Changements de tactiques, j’arrête ma magie sur le champ tout en gardant ma garde, les observant tous les deux, ce n’est pas pour rien que je suis mis dos au mur.

Je souris grandement avant de m’accroupir d’un coup et de faire un bon balayage aux jambes du Bison, quitte à utilisés ma queue pour être sûr de le faire tomber en avant et contre le mur. Maintenant à son coéquipier, que je regarde de façon très méchante et noir en mettant mon trident sur le cou du Bison, prête à lui transpercé la gorge en disant de façon macabre :

- Tu t’approches et il meurt par ta faute, donc fuit pendant que tu le peux, comme tes camarades avant toi.


Fouettant rapidement quelques-uns avec ma magie histoire de leur faire comprendre que je ne les ai pas oublié, mon regard visser sur l’oiseau, le bison peut sentir le froid de mon trident sur sa nuque et que s’il bouge, ça va mal finir. Je souris avant de dire haut et fort, restant dans mon rôle de méchante venu les tuer :

- J’en fais quoi chef ? Je les fini ou on les garde pour travailler avec nous ?


Pour dissuader l’oiseau de bouger ou d’intervenir, je crève son oreiller avec une lame d’eau, en rajoutant seulement :

- Je pense qu’ils sont prometteur ses deux-là, vous en pensez quoi ? Même s’il y a encore du boulot et du chemin à parcourir, beaucoup même.


Je reconnais un petit truc quand il y en a, mais je laisse le jugement à Hector, gardant en joue les deux têtes brûlé, avant qu’un incident malheureux arrive. Attendant donc s’il souhaite que je continue le petit manège pour avoir la réaction des recrus dans une telle situation où l’un des leurs est en danger de mort certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Jeu 24 Nov - 12:58

Je reste près de l'embrasure de la porte, à la fois amusé et curieux. Kharni n'a plus d'armes et se retrouve sans ressources face à Sélène. Il jette un regard à la perruche qui se tient à ses côtés. Ce moment inattention lui aurait coûté la vie lors d'un véritable combat puisque la milicienne en profite pour lui balayer les jambes d'un coup de trident. Le bison, surpris, tente d'esquiver l'attaque mais s'emmêle les pinceaux. Il chute lamentablement aux pieds de mon alliée du jour.

Altëo allait armer son coup de coussin mais la voix de la milicienne retentit et fige son geste. Il reste en plan, n'osant ni attaquer, certainement de peur de mettre son camarade en danger, ni fuir. Les froussards qui s'étaient planqués sous les lits ont presque tous gagné la porte. Une bonne surprise les y attend d'ailleurs. Je suis posté à l'entrée et pointe ma claymore sur le museau blanc et orange de James, qui s'était un peu trop approché et n'avait pas vu mon piège.

Ses yeux pleins de frayeur me fixent. Il bredouille, choqué :

"In... instructeur... Lidenn..."

Je fronce les sourcils et garde la pointe de mon arme à quelques petits centimètres de sa truffe. J'adresse un petit regard à Sélène et hoche la tête.

"Voilà ce qu'on appelle un entraînement en situation de crise. Vous devez toujours être prêts. Voilà pourquoi je vous demande de ranger le dortoir et d'avoir votre équipement à portée de main."

J'enlève mon épée du champ de vision de James, qui, tremblant, se relève.

"Et je note que vous n'êtes pas à l'heure. Quand je dis une demi-heure, c'est une demi-heure. Et je suis gentil de vous donner autant de temps. Donc, vous allez tous vous équiper, descendre dans la cour et m'attendre. Illico presto. Action réaction. Dans dix minutes, vous êtes en bas, vous êtes en rang et vous êtes opérationnels. Et le dortoir est rangé."

Je balaye le dortoir du regard. Les lits sont tous défaits, les couvertures sont gorgées d'eau, un oreiller git, éventré, au sol. Je secoue la tête négativement, l'air un peu déçu.

" Bon courage, messieurs. Keïrsos, si vous voulez bien me suivre..."


Je tourne les talons et sors de ce capharnaüm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Jeu 24 Nov - 20:18

Alors, je fais quoi ? Mais pas besoin de poser plus la question, quand j’entends l’une des recrus prononcer le nom de Lidenn et se dernier expliquait en quelques mots ce qui se passe : « entrainement en situation de crise », la tête de certains, j’ai du mal à me retenir de rire, mais j’ai quand même une moue amuser sur le visage. Hector leur apprend que c’est l’une des raisons du fait qu’il souhaite que le dortoir soit ranger et leur équipement à portée de main.

Tout comme lui, je retire mon arme de la nuque du bison et calme complétement ma magie, récupérant un peu d’eau au passage. Je prends aussi une posture qui n’est plus du tout agressif, même très détendu, écoutant Hector donné ses ordres à sa promotion avec préparation de leur personne et rangement du dortoir en 10 minutes. Bon courage les garçons, car j’ai vraiment mis un sacré bazarde et je ne me suis pas ménager. Je range mon trident dans mon dos et rejoint l’instructeur en dehors du dortoir, enfin, ce qu’il en reste.

Une fois dehors et hors des oreilles, je dis en m’étirant de tout mon long, me détendant un peu :

- Sacré promotion, j’ai beaucoup aimé celui qui est partie en appelant sa mère, d’ailleurs, on va le chercher ou pas. Je n’en ai pas fait trop au moins ? Mais en situation réel, les ennemis ne seront pas aussi tendres et tailleront sur le champ de la chair.


Car oui, même si j’ai fait exprès de les éviter avec mes projectiles d’eau, un vrai ennemi n’aurait pas rater son coup et toute la promotion y passer en quelques instants. Je suis tranquillement Hector et attend donc ses avis sur ce qui s’est passer ainsi que les possibles exercices qu’on va mettre en place aujourd’hui, histoire de redresser tout ça, voir même d’aller chercher le petit fuyard qui a laissé ses petits camarades à leur sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Ven 25 Nov - 21:13

J'adresse un sourire à Sélène, un sourire sincère et plein de gratitude. Sans elle, cet entraînement n'aurait eu lieu et je n'aurais pas décelé de nouveaux comportements chez mes recrues. C'était une expérience enrichissante, qu'ils ne risquent pas d'oublier de si tôt.

"Merci pour votre aide. Je pense que nous leur avons fait passer un message : devenir milicien ne sera pas une promenade de santé. Ils devront toujours donner le meilleur d'eux-mêmes. Je suis déçu de leur comportement général. Mais..."

Je hausse les épaules.

"Leur formation vient de débuter. Je pense que je vais les faire travailler sur les actions d'équipe et l'entraide. Ils en ont bien besoin. C'est important de sonder le niveau, si je puis dire, de chaque promotion et de s'adapter à ses points faibles. Tous ces gamins sont uniques, ils ont tous un potentiel différent, des affinités avec certaines armes, des capacités qui sont les leurs..."


Je me surprends à ricaner en repenser à la fuite désespérée d'Osvald lorsque Sélène l'évoque...

Merde !!! Osvald !!! Je me raidis, et arrête de marcher. Il est où cet abruti ? Mes sourcils se froncent encore plus que d'habitude et j'affiche une moue composée d'un étrange mélange d'inquiétude et de colère. Il n'est pas revenu au dortoir. Je scrute le couloir du regard. Mes yeux sont bientôt attirés par la cage d'escalier, sur ma droite.

Je m'en approche à pas feutrés et y découvre la recrue en question, roulée en boule. Sa tête cornue, mouillée par les larmes, sort de ses genoux pliés lorsqu'il sent ma présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 0:08

Hector me remercie de l’avoir aider pour cet exercice spécial et qu’on leur a fait passer un bon message, être un milicien n’est pas de tout repos. Je suis complètement d’accord, on doit être en alerte en permanence, même chez nous ou en famille. Il est un peu déçu du comportement général mais ils sont encore jeunes et la formation ne fait que commencer, au moins il sait sur quoi il faut travailler en priorité et le fait que tous son unique avec des points fort et faible.

Quand je lui rappel le départ de celui qui a dit à « maman », Hector a un petit ricanement avant de se raidir et de se stopper d’un coup, me forçant à faire de même. L’instructeur est alors en proie à plusieurs sentiments, surement très inquiet pour sa recrue disparus, scrutant le couloir avant de se concentrer sur la cage d’escalier et de si diriger. Je le suis vivement, là-bas, nous trouvons la recrue roulé en boule sur lui-même, pleurant abondamment après une telle peur.

Sa tête très humidifié sort de ses genoux en sentant notre présence, il a vraiment eu peur, je me fais alors la plus douce possible avant de m’approcher doucement de lui, les mains en avant en disant calmement et gentiment :

- Tu es blessé ? Pardon de t’avoir fait aussi peur, c’était un exercice pour tes camarades et toi, on voulait voir vos réactions. Je ne vais rien te faire et je n’ai jamais rien voulu faire.


Tout ce que je fais actuellement, c’est rare que je le fasse, que je sois aussi douce et gentille, presque maternelle. Je fais rapidement comprendre d’un geste de la main que ça doit rester entre nous. Je me mets donc doucement à la hauteur du cornu en posant une main sur son genou et une autre sur sa joue pour sécher ses larmes, continuant de lui parler gentiment :

- C’est normal d’avoir peur, même le plus grand des miliciens a toujours un peu peur et une appréhension. La surmonter et le reconnaître fera de toi quelqu’un de très fort, je te le garantie. Fait moi un petit sourire et montre-moi le cœur milicien qui bat en toi. Encore pardon de t’avoir fait si peur mais sache qu’il y en a qui n’en mène pas plus large que toi.


Lui chuchotant même avec une petite moue amuser pour lui redonner confiance en lui et lui refaire avoir le sourire :

- Je suis sûre qu’il y en a qui pleure dans le dortoir ou essaie de cacher une tâche dans leur pantalon. Alors tu peux garder la tête haute mon grand.


Le regardant dans les yeux pour lui montrer que je suis sincère et honnête avant de regarder Hector pour qu’il m’aide un peu et dise quelque chose à son tour sur tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 1:18

Je vois Sélène s'approcher d'Osvald, doucement, délicatement. Elle ne fait aucun mouvement brusque. J'admire sa sensibilité et la manière dont elle rassure ma recrue. Elle a bien raison d'aller d'elle-même lui parler, puisqu'elle a été l'élément déclencheur de sa frayeur. Je garde les bras croisés, je suis quelque peu en retrait. Je ne veux pas interférer tout de suite, de peur de casser ce moment particulier.

Sa voix est rassurante, apaisante. Elle n'a plus rien à voir avec les modulations haineuses qu'elle a utilisées tout à l'heure. Osvald, lui n'ose pas parler, il a l'air intimidé. Lorsque Sélène lui demande s'il est blessé, il se contente de secouer négativement la tête. Son regard fait des vas et vient entre moi et la mage. Il n'ose pas me fixer, ni la regarder vraiment.

Je vois la milicienne se baisser pour se mettre à la hauteur du gamin, qui lui adresse un regard tremblant, peu assuré. Il recule instinctivement, comme pour se protéger, lorsque sa main s'avance vers lui. Le contact semble l'étonner. Il reste sur la défensive pendant encore quelques secondes avant de se relâcher. Il a visiblement compris que Sélène avait déposé le masque de la méchante au placard.

Je suis, moi aussi, rassuré. J'avais vraiment peur qu'Osvald continue à paniquer. Il m'avait paru tendu, dès le premier jour. Il est incapable d'aligner une phrase sans bafouiller... Je suis heureux de voir que Sélène parvient à dénouer son anxiété. Sa main effleure d'ailleurs la joue du petit, d'un geste maternel, affectueux. Elle reprend la parole, toujours de ce ton duveteux et rassurant.

Elle tente de rationaliser sa peur, et l'encourage à l'affronter. C'est un bon discours. La forme, l'intention qu'elle place autours de ses mots les rendent plus faciles à accepter. Tout se fait en douceur, sans heurts, sans peine. La voir agir avant autant de précaution et de délicatesse me touche. Je me sens ému... J'aime mes recrues, je suis responsable d'eux. J'ai toujours peur d'aller trop loin et de les pousser au-delà de leurs limites. Et ça me fend le cœur de voir un de ces mômes en pleurs, choqué, tremblant. Pourtant, je suis profondément convaincu que les faire se dépasser et leur proposer des situations complexes sont des choses qui les aideront à devenir de bons miliciens. Je suis peut-être trop dur, trop exigent. Ce sont des gamins, bordel... Oui, je dois les préparer à un avenir rude, mais ils restent des jeunes qui ont la moitié de mon âge ! Où se situe le juste milieu ?

Sélène se penche vers Osvald, son mouvement me tire de ma rêverie. Que lui dit-elle, qu'est-ce que c'est que cette messe basse ? Une confidence, un secret, un autre conseil pour le remettre sur les rails ? Je n'en sais rien. Toujours est-il que lorsqu'elle se retourne vers moi, pour me demander d'agir également, je lui accorde un nouveau sourire, accompagné d'un petit mouvement de tête qui exprime ma gratitude.

Je m'approche à mon tour de la bleusaille, qui affiche un nouvel air. Il n'est plus apeuré, mais penaud. Il sent qu'il a fait une bêtise. Oui, il en a fait une. Mais dans cette situation, le gronder serait contre-productif. Autant lui redonner confiance et lui donner envie de s'investir dans son entraînement. J'essaye de dénouer mon expression pour paraître moins sérieux, plus gentil. Autant lui faire comprendre que sa faute n'est pas énorme. Mais... Il a tout de même agi d'une manière plus ou moins répréhensible.

Mon cœur balance. Je déteste être autoritaire pour de mauvaises raisons. Ces gosses sont l'avenir de la Milice. J'ai envie de les encourager, de les soutenir et les voir s'épanouir. Néanmoins, je sais que je dois me montrer intransigeant si je veux qu'ils dépassent leurs limites et donnent le meilleur d'eux-mêmes. Se relâcher, montrer trop de compassion, c'est leur donner l'occasion de se reposer.

Je prends une voix qui se veut stricte, mais qui ne cherche pas à être trop méchante :

"Olafson, vous êtes ici pour apprendre. Faire des erreurs fait partie de cet apprentissage. Vous avez des qualités, mais vous avez des défauts. C'est naturel. L'entraînement que vous recevez est fait pour que vos défauts s'amenuisent et que vos qualités s'accentuent."


Le regard d'Osvald se fixe sur mon visage. J'y lis de l'appréhension.

"Vous avez peur de l'inconnu, du danger. Mais cela fera partie de votre quotidien lorsque vous serez milicien. Pourquoi avez-vous franchi les portes de ce fort, il y a déjà deux mois de cela ? Pourquoi voulez-vous suivre cette formation ?"

J'attends une réponse. En le faisant réfléchir sur sa motivation, j'espère raviver la flamme qui lui a donné l'envie de venir ici. Chacun a ses raisons de devenir milicien. Et à un âge comme celui d'Osvald, la Milice est souvent une vocation idéalisée. On se fait une idée fausse de la réalité. Confronter idéal et vérité est toujours difficile.

Sa petite voix s'élève, encore hésitante :

"Je..."

Il se reprend :

"Mon instructeur, j'ai voulu heu.... rejoindre la Milice pour, bah... défendre Risua et la rendre plus sûre..."

J'opine du chef pour approuver ses dires.

" Alors donnez votre maximum chaque jour, combattez vos peurs et vos points faibles. Si vous croyez vraiment en ce que vous venez de me dire, prouvez-le moi. Vous voulez être milicien ? Donnez-vous en les moyens ! Accrochez-vous à votre envie. Vous n'êtes pas sur la mauvaise voie."


Osvald répond en hochant la tête. Il est encore pétrifié. Pour briser définitivement la glace, je lui tends la patte pour l'aider à se relever. Il place sa main hésitante dans la mienne.

Une fois debout, le jeune murmure un :

"Mon instructeur, merci..."

Je lui dis de filer rejoindre les autres et de ne pas ébruiter la conversation qui vient de se passer. Il s'en va en quatrième vitesse. Une fois la recrue hors de mon champ de vision, je me tourne vers Sélène et lui dis d'une voix plus chaleureuse :

" Merci pour votre aide. Je suis sincèrement désolé que vous aillez eu à gérer cet incident. Vous êtes sensée rester pour toute la durée de ma session, n'est-ce pas ? Vous avez déjà beaucoup donné, vous m'avez déjà beaucoup rendu service, plus que vous ne l'auriez dû, d'ailleurs. Je ne vais pas vous demander de partir, je ne suis pas votre supérieur... Mais j'essaierai de moins vous solliciter pour le restant de cette matinée."

Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 11:15

Bien entendu, la recrue n’est pas vraiment rassurée à mon approche, restant très intimidé. Bon, il n’est pas blesser au moins, mais son regard des plus inquiets faits des allers retours entre Hector et moi. Quand je me mets à sa hauteur, son tremblement ne se calme pas vraiment, tout comme son regard effrayé. Je ne prends pas mal son mouvement de recule à mon approche, c’est bien normal après ce que j’ai fait.

Mais il finit par se relâcher et par avoir moins peur, il va beaucoup mieux maintenant, enfin façon de parler. Je laisse donc ensuite ma place a Hector, même si je reste toute proche, se dernier essai d’être gentil mais en restant ferme un minimum. Il fait son travail d’instructeur mais ses mots font mouches car la recrue finit par sortir de son silence et répond à la question d’Hector. Sa motivation est honorable, après tout c’est notre fonction première.

Hector continue de parler à sa recrue avant de le relevé et de le faire retourne au dortoir, après avoir reçu des remerciements… Et moi ? Je compte pour du beurre ? Mais je m’en fiche au final, après tout ce n’est pas en moi qu’il doit avoir confiance mais en lui-même et en son instructeur. Je le regard partir rejoindre ses camarades avec le loup, avant que ce dernier se tourne vers moi, me remerciant de l’avoir aidé et s’excuse de m’avoir fait réglé un souci pareil.

Je souris et dis que c’est normal, surtout que j’étais la responsable de son état. Par contre, quand il me dit ne pas vouloir me solliciter plus pour le reste de la matinée, pour la seule raison que j’en ai déjà beaucoup fait, je roule un peu des yeux en disant :

- Vous n’avez pas besoin de me ménager, je suis là pour vous aider, je vais le faire jusqu’au bout, vous n’aurez qu’à m’offrir un verre quand nous aurons fini. D’accord ?


Avec un petit sourire avant de prendre la direction de la cours en rajoutant :

- De plus, il faut bien laisser une chance à vos recrues de se venger et on s’est promis un combat ensemble comme démonstration, je compte bien tenir ma promesse.


Avec un large sourire provocateur afin de lui faire comprendre qu’avec lui, je me donnerais à fond et que je serais sans pitié. Je remplie rapidement ma gourde à un robinet avant de gagner complètement la cours où tout le monde ne devrait pas tarder à envahir.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 12:08

Sélène m'adresse à son tour un sourire. C'est vrai qu'elle est responsable de la crise de panique d'Osvald, mais j'en reste le commanditaire... Je sens que je vais repartir à nouveau dans mes pensées, que je vais encore ruminer sur ma condition d'instructeur. Alors, je décide de me concentrer sur la milicienne qui me rappelle ma proposition de tout à l'heure. Nous devons nous affronter.

Son petit sourire inoffensif se meut en un rictus carnassier. Elle ne va pas retenir ses coups. Je me dis que ce combat, ça ne sera pas de la tarte. Elle est mage. Et elle a un trident, donc une allonge probablement supérieure à la mienne. J'ai vu sa magie de l'eau à l’œuvre. Je ne pourrai pas esquiver ses attaques occultes, puisque mon armure réduit considérablement la vitesse de mes mouvements. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que mon gambison finisse gorgé d'eau. Si je suis trempé, j'ai encore moins de chances de me mouvoir correctement...

Alors que Sélène et moi descendons les escaliers pour arriver dans la cour, je fais travailler mes méninges. Quels sont les avantages dont je dispose ? Je frappe fort et peux sans trop de problèmes infliger de sérieux dégâts, mais là n'est pas mon but. Blesser mon associée du jour n'est pas mon objectif. Je vai devoir retenir mes coups. En revanche, je me dis que mon armure est à la fois un inconvénient et un avantage.

De ce que j'ai vu, les lames d'eau de Sélène peuvent percer un oreiller. Mais un oreiller, c'est des plumes et du tissu. Allez percer une armure de plaques de bonne facture, suffisamment épaisse pour résister plus ou moins à tout. Je pense que je détiens là un avantage. Si l'eau ne peut pas abîmer mon armure et m'infliger de réels dégâts, je devrais pouvoir m'en sortir. Défensivement, je suis plutôt bien paré.

D'un point de vue offensif, mon objectif sera de désarmer l'adversaire et l'empêcher d'utiliser sa magie. Cette dernière doit certainement demander de la concentration. Forcer la milicienne à bouger en permanence, la menacer et ne pas lui laisser le temps de réfléchir peuvent être des stratégies gagnantes. Le must serait qu'elle ne puisse plus se servir de son eau... Mais je pense que même si le précieux liquide se trouve sur le sol, elle pourra l'utiliser.

Enfin ! Je coupe court à ma rêverie puisque nous sommes dans la cour de fort, ou passent quelques personnes plus ou moins affairées et pressées. On sent une certaine agitation, la journée a bien commencé. Comme ça, à la louche, je dirais que les huit minutes imparties sont écoulées. Les jeunes devraient bientôt débouler.

Je dis à Sélène d'un ton purement informatif :

"Et bien, ils ne vont pas tarder."


Justement, je les vois arriver au pas de course et se mettre en rang. Voilà mes huit gaillards. Ma promotion, ma fierté, même si pour le moment ils ne brillent pas par leur compétence.

Mon regard glisse vers la mage au trident tandis que je leur annonce la suite du programme :

"Vous êtes à l'heure, bravo. Bien. Vous avez vu ce que c'est d'affronter une mage. A présent, je vais vous montrer ce que c'est qu'une mage qui ne retient pas ses coups. Vous allez assister à un combat dans les règles de l'art. Observez, retenez, notez tout ce qui vous semble utile."


Je m'éloigne de quelques pas et me mets en garde. De profil, en appui sur mes genoux un peu fléchis pour garder un certain dynamisme, je m'empare de mon arme que j'oriente pointe tendue vers l'adversaire. Je me sens presque ancré dans le sol, sûr de mes appuis. Pas de quartier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 13:53

Houlà, j’ai activé une machine de stratégie en parlant du combat, car voilà Hector perdu dans ses pensées, listant nos points fort et faible. Je le laisse donc tranquille et arrive avec lui dans la cours. Il sort à ce moment-là de sa rêverie et m’informe que ses gars vont arriver sous peu. D’ailleurs quand on parle des loups, on en voit le bout de la queue.

Se mettant en rang d’oignons, ils sont plus ou moins préparé mais bien présent. Hector glisse un regard vers moi avant de félicité d’être à l’heure et d’annoncer la couleur, le combat entre nous deux ainsi que le fait que je vais déployer tout mon potentiel magique au combat. Je souris grandement et fait une petite révérence avant d’aller me placer pour le combat, évaluant mon adversaire du jour.

Je prends mon trident a deux mains, me mettant en garde, le regard déterminer et sûre de moi, j’ai donc l’honneur de la première attaque ? Alors je vais en profiter sans plus tarder et comme je suis la plus rapide, je compte bien profiter. Je commence par courir autour de lui, entourant doucement mais surement ses jambes d’une corde d’eau avant de passer à l’attaque sur son flanc gauche avec mon trident mais au dernier moment je bascule sur le côté pour lui envoyer un coup de pied rotatif bien sentit.

Comme dit, je ne retiens pas mes coups et utilise ma queue comme balancier pour gagner en force et en vitesse sans tomber, resserrant d’un coup le lien d’eau pour rassembler ses jambes et entraver ses mouvements. Une fois mon action fini, je recule vivement et me remet en position avant de faire signe à Hector d’approche, le provocant pleinement pour l’énervé et lui faire perdre un peu de bon sens. Car une personne moins prudent ou qui regarde moins sont environnement, tombera forcement dans un piège qu’on lui prévoit.

Je dis doucement en laissant une petit flaque d’eau devant pour que dès qu’il met un pied dedans ou passe au-dessus, je suis puisse activer ma magie et alourdir son armure depuis l’intérieur, je ne peux pas la percé, mais je peux m’infiltre dedans :

- Instructeur Lidenn, je vous attends, montrer moi ce que vous avez dans le ventre vous aussi.


Gardant mon sourire en coin et mon trident prêt a détourné sa claymore, car l’avantage du trident, c’est qu’il suffit de coincer entre ses dents l’arme de son adversaire pour le désarmé avec plus de facilité, au Éire, cela le bloque un minimum dans ses gestes et mouvements. Alors, vous allez faire quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 19:11

Mon esprit se met en branle dès le début du combat. J'aurais pu prendre l'initiative, mais ma galanterie et mon amour des jolies femmes me perdra. J'ai laissé le premier coup à Sélène, qui commence déjà à installer son eau autours de moi. Je tente d'avancer mais son piège est tendu. L'eau est là, serrant mes jambes comme un corde. Je ne peux plus bouger. Je suis déjà fait comme un rat.

Son trident fend l'air, mais l'attaque est prévisible. Je pare le coup en plaçant mon épée sur sa trajectoire. Mais je sais très bien que ce n'est pas fini. Sélène décoche un violent coup de pied. Elle espère que je sauterai à pieds joints dans la flaque d'eau qui m'attend droit devant. Je ne lui ferai pas ce plaisir.

Au lieu de sautiller en avant, je tente une esquive sur la droite. Je ne peux vraiment pas sauter avec les pieds joints tout en ayant mon armure. J'arrive, tant bien que mal, à éviter le coup de pied, mais je vacille et manque de tomber. Un rictus de colère déforme mon visage. Je me sens piégé, je me sens faible. Et perdre avant d'avoir pu attaquer ? Elle me prend pour un débutant ? Ma rage va prendre de l'ampleur, mais la laisser exploser dans une telle situation est une erreur.

Je dois trouver une solution pour me débarrasser de ces liens. Les couper avec mon épée ne servirait à rien. Elle peut de toute façon resserrer cette étreinte à volonté. Je pense à la dague que j'ai à la ceinture. Je peux toujours en faire quelque chose. Si je parviens à briser sa concentration... Je devrais pouvoir retourner la situation à mon avantage. Il faut tenter le tout pour le tout !

Je garde ma claymore dans ma main gauche, et m'empare de ma dague, que je lance avec force en direction de Sélène. Dans un combat véritable, j'aurais visé la tête ou une partie sans armure. Mon objectif ici n'est pas de la blesser, mais plutôt de la gêner. Je vise son épaule droite. Qu'elle pare ou qu'elle esquive, ce qui compte c'est briser sa concentration. Si les liens se défont, j'aurai une occasion de foncer et de lui asséner quelques coups de mon cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Sam 26 Nov - 23:19

Je n’attendais pas moins d’Hector, malgré mon lien d’eau, il ne se laisse pas faire et part mon coup de trident avec sa claymore ainsi que mon coup de pied en esquivant sur la droite. Il manque de tomber dans la manœuvre, mais rater, même si son rictus en colère est ce que je cherche à faire naitre en lui pour le pousser à la faute. Je le vois bien cherché une façon de m’atteindre, de ne pas perdre aussi rapidement se combat.

D’ailleurs, sa solution arrive rapidement, gardant son épée dans sa main gauche, la droite se saisie de sa dague pour me lancer dessus. Je l’évite facilement, mais ça me déconcentre un peu, juste assez pour qu’il puisse bouger. Mais je m’en rends bien vite compte et recule en arrière dans un mouvement de roue afin de mettre un peu de distance pour mieux voir le coup arrivé. Me remettant en garde et attend son attaque, non sans prévoir déjà ma contre-attaque, je n’ai pas que ma magie pour me défendre, j’ai bien des atouts.

Je me prépare à recevoir son coup, je n’ai pas sa force, mais je compte profiter de la proximité pour lui mettre un coup qui en combat réel serait fatal, je compte bien montrer tout ce que je peux faire avec mon trident. Comme comment contré une arme avec et qu’elle n’est pas qu’une arme d’estoc, je compte bien ne pas perdre ce combat et tout donner pour y arriver.

Aller Hector, je t’attends, tes recrus vont voir qu’il ne faut pas sous-estimer une femme et encore moins une mage, qu’on doit s’attendre à tout. Si je ne remets pas le lien au loup, c’est seulement pour lui laisser malgré tout une chance, je pourrais sans problème le gardé attacher et l’attaquer distance et l’acculé jusqu’à la défaite.


hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Dim 27 Nov - 1:02

La dague vole, sans atteindre sa cible. Mais c'est suffisant pour tenter quelque chose. Il ne faut pas se laisser abattre. Je dois montrer à mes recrues qu'il faut continuer à se battre même lorsque tout semble perdu. La victoire est autant mentale que technique. Mais, je dois l'avouer, mes chances de l'emporter sont faibles. J'ai perdu trop de temps et j'ai laissé Sélène installer son stratagème. Même si, au fond de moi, je sens déjà la défaite venir, je préfère perdre en aillant tout donner. Même si les jeunes me voient tomber à genoux, écrasé par un autre guerrier, je veux qu'ils gardent à l'esprit ma combativité et ma motivation. J'ai envie de leur faire plaisir. J'ai envie de leur montrer l'étendue de mon talent, je veux qu'ils soient inspirés par ma méthode. Ces gosses, ce sont presque mes gosses. Alors je le fais pour eux ! Ils vont me voir perdre, c'est presque certain. Mais ils m'auront vu briller avant la chute.

Je vais encore tenter une technique rusée. Sélène ne pourra pas encaisser la puissance de mes coups, mais elle pourra les esquiver, puisqu'une fois armée, une de mes attaques peut difficilement être réorientée. Alors je vais lui brouiller la vue. Avec classe.

J'opte pour une garde curieuse, mais pas dénuée d'intérêt. Ma claymore n'est pas dirigée vers l’adversaire mais rabattue vers l'arrière, plaquée contre mon flanc droit. C'est ainsi que je m'élance, à une vitesse honorable pour un loup en armure, vers Sélène, qui se préparer à réagir. Elle ne s'attend sûrement pas à ma technique de filou. Mais lors d'un combat, tout ce qui peut être tourné à notre avantage doit être utilisé.

Ma folle course est accompagnée par quelques encouragements qui me vont droit au cœur. Les recrues veulent voir gagner leur instructeur. et je vais tout faire pour leur offrir du grand spectacle. Je m'approche de plus en plus de Sélène. Je serai bientôt assez proche pour me faire embrocher. Il est temps de déployer toute mon ingéniosité.

Ma main droite lâche mon arme et tire sur ma cape d'un grand coup sec et vigoureux. Les vieux mousquetons se tordent, libérant le tissu. Je jette mon arme de fortune sur Sélène, qui devrait s'y empêtrer. Cette cape légère, faite dans un tissu médiocre, m'a accompagnée depuis des années. J'y tiens, mais il faut savoir sacrifier certaines choses pour obtenir la victoire, ou, dans ce cas précis, sauver les meubles. Le tissu est long, large, il prend au final beaucoup de place mais il n'est pas bien épais. Profitant de l'effet de surprise, je prend mon élan...

Et sous les vivats de mes recrues, je décoche un coup de pied qui termine dans son ventre. Le coup est franc, droit, et j'espère avoir correctement dosé ma puissance. Je sens un regain de fierté monter en moi. J'ai sauvé les meubles. L'honneur est sauf. Si Sélène tombe, je pointe sa lame sur sa gorge, et elle sera échec et mat... Enfin, je l'espère.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Dim 27 Nov - 13:27

C’est quoi cette position d’attaque ? La claymore le long de son flanc en arrière avant de me foncer dessus, il mijote un truc, mais cela me fait sourire et plaisir d’entendre ses recrus l’encourager pour gagner le combat. Désolé, je ne compte pas le laisser gagner malgré tout, je me préparai donc à recevoir son attaque. Par contre, je n’avais pas prévu ça, je ne l’avais pas vu venir du tout. Je me retrouve à me dépêtré avec sa cape au point de ne pas pouvoir éviter son coup de pied en plein dans mon ventre.

Je grogne fortement de douleur et réussi à retirer cette fichu cape qui se déchire un peu sur mes cornes, alors que je contre-attaque en me ruant sur lui pour le faire tomber en arrière, attrapant ses épaules pour faire basculer son poids en arrière avec le miens en plus. Ce sera ma dernière action pour moi, car la fatigue magique m’agresse d’un coup et son coup de pied m’a coupé le souffle.

Je redresse mon buste au-dessus de lui et colle mon trident au niveau du cou, sauf que j’ai sa claymore au niveau de la mienne. Je le regarde, haletante avant de sourire en me mettant à rire avant de dire entre deux souffles :

- Match nul ? Félicitation instructeur, ça fait longtemps que je n’ai pas fait un tel combat.


Je souris et lâche mon arme qui tombe sur le sol avant de descendre de sur le loup, lui tendant une main pour l’aider à son tour, avec une telle armure, ça ne doit pas être facile. Je grimace un peu en me tenant le ventre, reprenant mon souffle continuant :

- Vous êtes redoutable, je n’aimerais pas vous avoir comme véritable adversaire, sinon j’aurais surement volé sous votre coup de pied, enfin, si je ne vous l’avais pas coupé avant.


Et de rire encore un peu, m’arrachant une nouvelle grimace sur le moment avant de me tourner vers les recrus :

- Alors ? Vos impressions ?


Autant avoir leur analyse pour savoir ce qu’ils ont compris du combat exactement et les issus ou actions possibles en dehors de ce qu’on a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 29 Nov - 11:34

J'ai fait un coup de maître ! Elle ne l'a pas vu venir ! J'ai réussi à changer la donne et à reprendre l'avanta...

Mais c'est qu'elle n'a pas dit son dernier mot ! Sélène fonce à toutes berzingue dans ma direction. Je ne peux pas vraiment esquiver, ni encaisser le choc. La collision est inévitable. La milicienne utilise tout son poids pour me faire tomber en arrière. J'essaie de résister, de rester debout et de la repousser mais mes efforts sont vains. Je tente désespérément de retrouver l'équilibre, jusqu'au moment critique. Je bascule, mais fais en sorte de ne pas me blesser dans ma chute. ça serait dommage que mon crâne heurte le sol et s'y fracasse...

Je me retrouve les quatre fers en l'air. Ma première réaction, une fois mon souffle repris, est de rester menaçant. Je chope mon arme d'une main, sans trop de réelle conviction car ma position ne se prête pas à ce genre d'actions, et la pointe en direction de la gorge de Sélène.

Remarquez, elle fait de même. Son trident se balade un peu trop près de mon cou pour que je me sente à l'aise. Mais la tension qui animait son regard s'éteint, elle est à bout de souffle, visiblement épuisée et propose que nous terminions ce duel sur un match nul. Je ricane. Elle veut essayer de cacher mon évidente défaite aux yeux des recrues. Mais je ne suis pas de la dernière pluie. Je sais que je suis perdant.

Sélène se lève, me laissant pleinement respirer. Son poids ne pèse plus son torse, mais je sais que je vais avoir du mal à me relever sans assistance. Et voici justement qu'elle me tend la main pour m'aider à retrouver une position plus glorieuse. Je pèse lourd, mais j'essaie de ne pas forcer et de ne pas l'épuiser encore plus. C'est une femme, elle n'est pas faite pour soulever des colosses en armure.

Une fois debout, je passe une main dans mes cheveux, qui s'amusaient à tomber devant mes yeux. Sélène me complimente. Je souris, appréciant sa gentillesse. Ou son hypocrisie, je n'en sais rien. Toujours est-il que je lui réponds d'un ton aussi cordial que le sien :

"Redoutable... Je le suis moins que votre magie ! Et merci pour cet affrontement. C'était un bon moment."


Sous cette façade aimable, je sens qu'elle ne va pas aussi bien qu'elle voudrait le montrer. Je suis inquiet. Je n'ai pas envie de la forcer à rester avec mes recrues alors qu'elle ferait mieux de filer voir un guérisseur. Mais, je me souviens de ce qu'elle m'a dit tout à l'heure, elle compte rester jusqu'au bout. Je ne vais pas la contre-dire, au risque de la vexer, une nouvelle fois.

Elle demande aux recrues de commenter ce qu'ils viennent de voir. Leurs réactions risquent d'être drôles. Cependant, personne n'ose vraiment prendre la parole, ils ont l'air impressionnés. L'un des gamins élève tout de même la voix, même s'il hésite sur les formulations d'usage :

"Madame... Heu, milicienne, heu.... Je sais pas comment on dit, en fait... Enfin, si l'instructeur Lidenn avait attaqué en premier, il aurait pu vous empêcher d'installer ce dont vous aviez besoin pour votre magie, et il aurait eu un avantage."


hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Keïrsos

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Milicienne
Double compte: Ayumi Blaz/Méphisto Ruthven

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mar 29 Nov - 16:58

Après un petit retour de compliment de la part d’Hector, je me concentre sur les recrus, qui n’osent pas parler tellement ils sont impressionnés par le combat. Mais il y en a un qui arrive à parler quand même, ne sachant pas comment me nommé sur le moment, avant de me demander si Hector avait attaqué en premier, il aurait pu empêcher ce dont j’avais besoin pour ma magie et ainsi prendre l’avantage.

Je souris et me redresse convenablement, regardant la recrue pour lui répondre :

- Tu peux m’appeler Sélène, comme vous tous. Ensuite, s’il avait attaqué en premier, je n’aurais pas utilisé la même tactique surtout, mais oui, il aurait pu prendre l’avantage en me gênant sur l’utilisation de ma magie ou en me fatiguant. Comme il l’a fait en me lançant son poignard ou sa cape au visage, je peux attaquer avec ma magie à l’aveugle, mais cela m’aurait gâché de l’énergie pour rien, sans forcément à réussir à rendre inquiétant mon eau.


Je parle ensuite à tous :

- Sachez que contre un mage, le temps joue contre lui, car plus il utilise de sa magie, plus il se fatigue rapidement. D’où la raison de ma rapidement et brusquerie dans mes attaques, pour tourner court au combat avant l’épuisement total.


Je ne dis pas que j’étais déjà fatiguer par la leçon dans le dortoir, ayant usé d’une certaine quantité d’énergie à ce moment-là, je continue mes explications :

- En règle générale, en fonction de la magie, les mages l’utilisent de façon frontale, comme moi avec en plus mon arme. En soutient, en soignant par exemple et j’en passe, une même magie peut avoir plusieurs utilisations en fonction des personnes. Donc même si vous avez à faire un à même type de magie, rester vigilant, car a personne ne se servira pas de la même façon de cette magie. Sinon, vous pensez qu’il y a autre chose que l’un de nous aurait pu faire pour gagner le combat plus rapidement ?


Autant continuer sur la stratégie et a décortiqué le combat, cela me permettra de reprendre mon énergie tranquillement, comme ça on pourra passer à la suite sur programme, la douleur au ventre va rapidement passer. Je laisse quand même la parole à Hector avant tout, lui aussi à peut-être des choses à dire, des expériences personnelles à faire partager.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Lidenn

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/11/2016

MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   Mer 30 Nov - 16:35

Le gamin qui avait élevé la voix, un ours brun nommé Lars, écoute attentivement la réponse de Sélène. Je fais de même. Il est évident que gêner un mage au maximum est une bonne technique pour tenter de renverser la situation. Attaquer de front n'est pas toujours une bonne idée. Ruser, feinter, surprendre... Toutes ces choses-là sont utiles et parfois même salvatrices. Elle rappelle également la faible endurance des mages. Jouer, lorsque c'est possible, sur la résistance et chercher à les épuiser peut marcher... Toutes ces idées... Les recrues prennent un cours, et moi aussi !

Pourtant, je n'ai pas à rougir de mes actions. J'ai su tirer à profit des failles et des opportunités, ce qui m'a permis de ne pas me faire écraser lamentablement. Mais, face à d'autres types de mages, j'aurais peut-être dû changer complètement de stratégie. Il faudra que je me renseigne d'avantage sur la magie. Sait-on jamais... De telles connaissances pourraient me sauver la vie.

Je vois Lars réfléchir. C'est un môme intelligent. Il a déjà une bonne capacité d'analyse. Je le verrais bien devenir chef d'escouade, ou occuper un poste qui demande de la réflexion, quand il sera plus vieux. Les autres semblent captivés, intéressés... Des exemples concrets sont mille fois plus parlants et enrichissants que des heures de théorie. Les cerveaux bouillonnent d'idées. Kharni prend la parole :

"De toute façon, on savait que vous alliez pas vous faire mal, non plus, hein ? Donc si Sélène, elle avait pas laissé de chance à l'instructeur Lidenn, il se serait fait défoncer grave ! Et puis pareil que ce qu'a dit Lars. En combat, faut pas laisser le temps à l'autre de mettre sa stratégie en place sinon on est foutus !"

A peine a-t-il fini d'exposer ses idées que James enchaîne :

"Au pire, il aurait fallu que l'instructeur il prenne sa cape, qu'il l'utilise comme serpillère pour enlever l'eau et... Bah... ça peut marcher, non ?"


J'esquisse un petit sourire. Voir les jeunes s'intéresser, participer, réfléchir et trouver des solutions me remplit de joie. Je suis agréablement surpris de leurs réactions. Ils vont certainement apprendre beaucoup et se souvenir de ce qu'ils ont pu voir aujourd'hui. Je décide d'ajouter ma vision des choses au débat :

"Combattre un mage, lorsque l'on ne connait pas la magie, est quelque chose de complexe. Comme l'a très bien dit Sélène, chaque mage a sa manière d'appréhender les choses. Ce qui va alors compter, c'est d'analyser rapidement la situation et d'évaluer ses chances. Tout doit aller très vite dans votre tête. Lorsque j'ai su que j'allais affronter une mage de l'eau, voilà ce que j'ai pensé : elle ne pourra pas percer mon armure, mais elle peut m'alourdir en gorgeant mon gambison d'eau. Je frappe fort, mais elle frappe vite. SI je veux gagner, je dois la surprendre et l'empêcher de se concentrer. Ma force physique ne sera pas mon principal argument car je n'aurai peut-être pas le temps de placer des coups. Il faut que je la gène, il faut que je sois réactif, très réactif ! Ce n'était pas un combat gagné d'avance."

Je lève l'index pour souligner l'importance de la suite de mon discours :

"Mais ! Il y a une chose qui peut, face à certains adversaires, mages ou non, vous aider. Prenons ma personne comme exemple. Je suis grand, je suis large d'épaules, j'ai une armure lourde, et j'ai une épée longue. Quelqu'un qui ne me connait pas va certainement penser que je vais être assez peu mobile, que je vais attaquer avez une certaine lenteur et chercher à faire des coups puissants. Si j'ai conscience de ce que j'inspire aux autres, je peux leur proposer l'inverse ! Je peux, dans la mesure de mes capacités et de mon encombrement, attaquer avec moins de force pour chercher un peu plus de rapidité, essayer de bouger plus... Surprendre et déjouer les attentes de l'adversaire peut vous mener à la victoire ! C'est difficile mais pas insurmontable. Le meilleur conseil que je peux vous donner à ce sujet est simple : tout peut vous être utile. Votre environnement, les objets, tout peut vous servir."

Je croise d'un coup les bras, et annonce la suite du programme du jour, qui scèllera certainement cette longue matinée. Il commence à faire faim, le soleil est déjà bien réveillé.

"Bon ! On ne va pas lambiner encore longtemps avec nos palabres. Aujourd'hui, nous allons revoir les cibles de base à l'épée courte. Allez chercher les épées d'entraînement."


Les jeunes s'en vont prendre de petites épées de bois simples, sans fioritures. Je ne vais pas leur filer tout de suite de véritables armes, ça serait totalement irresponsable. Ils se mettent en duo pour réviser ce grand classique. L'un attaque gentiment chaque zone importante, de taille puis d'estoc, sans feintes ni stratégie quelconque, tandis que l'autre pare. Je passe voir les binômes, corrigeant un genou pas assez plié, ou relevant une pointe d'épée trop peu menaçante. J'invite au passage Sélène à faire de même. Elle a certainement l’œil pour repérer d'autres erreurs. Et puis, elle a l'air d'avoir un don avec les recrues. L'épisode de ce pauvre Osvald me revient à l'esprit... Décidément, les femmes savent mieux s'occuper de la jeunesse que les mâles, y'a pas à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'entraîner c'est la santé ! [Hector / Sélène ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE
» Le rapport de Claude Moise et Gary Hector sur la loi de1987
» Remèdes de grans mère (santé)
» Entraînement d'orientation
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: Ville de RisuaTitre :: La base de la Milice-
Sauter vers: