Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.


Forum rpg fantasy furry
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Mar 20 Déc - 18:44

La Réunion des Maitres de guilde


- J’ai l’air de… Je sais pas de quoi j’ai l’air mais c’est moche !

William n’avait pas d’autres mots, il détestait cette tenue. La grande chemise de velours rouge aux manches froufroutées le grattait, et le gilet noir lui donnait trop chaud. L’imposant  jabot de dentelle blanche le dérangeait et l’encombrait, tandis que les collants noirs diminuaient ses mouvements et lui donnaient l’impression d’avoir les jambes saucissonnées. Sans parler des messages de contrariété que son intimité compressée exprimait.  Et c’était sans parler des immenses souliers brillants qui lui garrottaient  les pattes ! On était bien loin des ses habits de tous les jours, et il se trouvait tout simplement ridicule et pompeux avec tout ces vêtements « Raffinés ». Evidement, il n’était absolument pas à l’aise. Mais bon, Yvel insistait sur le fait que c’était nécessaire.

- Arrête de te plaindre et de bouger s’il te plait ! Je n’ai pas encore fini, et c’est bientôt l’heure!


Monté sur un tabouret, l’agame finissait les dernières retouches aux costumes, pendant que William, soupirant, garda les bras immobiles à l’horizontal.  Malgré tout, on pouvait tout de même dire qu’ils avaient eu de la chance de trouver ce costume. Des vêtements du même genre, à sa taille de colosse, auraient coutés une véritable fortune auprès d’un tailleur digne de ce nom. Heureusement, un ami du grand canidé avait put le dépanner en lui prêtant sa tenue de réception.  Celui-ci, un grand éléphant marchand, traitait souvent avec la noblesse et était un ami de famille de longue date. Avec quelques retouches de la part d’Yvel, la tenue allait pouvoir lui convenir tout à fait. Du moins du côté des proportions…Bien évidement, ce n’était franchement pas pour le plaisir que William s’habillait de la sorte.

Deux semaines auparavant, il avait reçu un feuillet cacheté du sceau de la Maison des Aventuriers. Pensant, comme tant d’autres choses qu’il avait reçu de là-bas, qu’il s’agissait d’un papier administratif, il l’avait mit en vrac de côté, repoussant à plus tard la paperasse. Comme on pouvait s’en douter, ce n’était pas la bonne chose à faire : Il s’agissait en réalité d’une invitation au banquet annuel des maitres de guilde du Royaume de Cerith, auquel sa présence était obligatoire.  Le massif canidé s’était bien mordu les doigts lorsqu’il avait décacheté la missive une semaine plus tard, lui laissant encore moins de temps pour se préparer à un événement dont il n’avait jamais entendu parler auparavant, ni participé à quoi que ce soit de semblable. Les fêtes de village, les banquets des moissons, ou encore les mariages étaient une chose, mais les réceptions, c’était un truc de noble ça !

Heureusement, Yvel avait été d’une grande aide pour se préparer à l’événement. Ses précédents propriétaires l’avaient rodés à ce genre de choses, si bien que William savait désormais plus où moins à quoi s’attendre. Etrangement, il eu beau demander à ses amis aventurier s’ils avaient connaissance ne cet événement pourtant apparemment  important, il n’eu que très peu de retour. Peu en avaient entendu parler, et certains précisaient même que les maitres de guilde évitaient le sujet. Cela ne rassura pas le grand furry, mais une autre rumeur l’intrigua : des personnages importants, et même royaux, auraient souvent assistés à cette réception par le passé.  C’était compréhensible : Après tout la réunion de tout les maitres de guildes ne pouvait qu’avoir un but important.


L'invitation très sobre ne précisait pas grand chose, et William espérait très sincèrement qu'il y aurait à manger, à boire, et si possible quelques animations, afin d'y lâcher la tension qu'il sentait déjà grandissante concernant cette mystérieuse réception. Le seul élément vraiment clair était qu’une tenue de soirée était exigée, raison pour laquelle il avait fallut régler ce problème de vêtement en vitesse.

Une aiguille piqua le dos de William.

- Aie !

- Désolé ! Mais j’ai fini : Ça te va très bien.


Doutant de cette affirmation, William tourna et tordit son corps devant le petit miroir de sa chambre afin d’avoir une vue d’ensemble de sa tenue. Le reptile avait fait de son mieux, mais le costume n’était pas exactement adapté à sa morphologie malgré les retouches : Certains endroit, privé de la bedaine de leur propriétaire d’origine, étaient trop large, et d’autres, peu habitué aux muscles volumineux de leur nouvel hôte, trop serrés.  Le massif canidé se sentait engoncé et emprunté, absolument pas lui-même. Mais il fallait avouer que, si on mettait de côté ces défauts, plus ou moins arrangés par le travail de l’agame, on pouvait effectivement dire que le tout lui allait plutôt bien, d’une façon ou d’une autre. Ca n’empêchait pas William de se trouver ridicule.

- Mouais, j’imagine que j’ai pas le choix…

- C’est une réception ! Tu dois y être bien habillé, c’est même inscrit sur l’invitation.


Grommelant quelque-peu, il tenta de s’étirer dans tout les sens afin de vérifier la solidité de la tenue. En effet,  il ressenti une certaine tension à quelques endroits, prouvant qu’il n’allait pas pouvoir beaucoup bouger sans risquer déchirures et éclatements de boutons intempestifs. Enfin bon, c’était mieux que rien apparemment. Mais quoi qu’il en soit, le soleil se couchait, et la réception allait commencer sous peu. La Maison des Aventuriers n’était que quelques rues plus loin, mais il fallait quand même se mettre en route s’il ne voulait pas arriver en retard. Avec quelques mouvements rapides, il rajusta pour la centième fois sa coiffure désordonnée.

- Bon, j’y vais. À plus !

- Passe  une bonne soirée !


Une fois dans la rue, William eut beau marcher d’un pas rapide et le dos droit pour paraitre le moins ridicule possible, il sentit tout de même un certain nombre de regards se tourner vers lui. Il ne pouvait pas vraiment espérer passer inaperçu après tout. Il sentait qu’il n’avait pas fini d’entendre parler dans les tavernes de la tenue qu’il portait aujourd’hui…

Enfin, il parvint à la Maison des Aventuriers.  Le bâtiment était sombre dans le crépuscule, comme d’habitude. Il était difficile de croire que l’endroit accueillait une réception ce soir : Pas d’indications particulières, pas plus de monde qu’un autre jour, pas de décorations, pas encore de lumières. Enfin du moins de l’extérieur. Cela soulevait d’ailleurs un problème : l’aventurier n’avait jamais été beaucoup plus loin que le hall du bâtiment, ainsi que quelques bureaux administratifs, il n’avait aucune idée de l’emplacement exact de l’événement. Enfin bon, il allait bien trouver quelqu’un pour le renseigner.

Le soupir de l’employée fut théâtral. Pourtant, il ne lui avait même pas encore adressé la parole : Il venait juste d’entrer. Perplexe, William leva son invitation de loin à l’attention de celle-ci, qui, elle, leva les yeux au plafond. Elle quitta sa chaise, passa un mot à une collègue et fit un signe à William afin qu’il la suive. Ils se dirigèrent en direction d’un couloir. Soucieux de ne pas être en retard, le grand canidé demanda tout de même.

- Euh…Je viens pour la récep…

- J’avais compris merci ! Je veux dire…C’est évident monsieur...Euh

- William Steelfire ! J’suis le maitre de la Fraternité des Griffons d’airain.

- D’accord. Votre guilde est récente n’est-ce pas ?
- Euh…Oui ?
- Bon courage alors ! C’est ici, mais vous devrez attendre qu’on vienne vous chercher, installez-vous en attendant.


Elle finit sa tirade après avoir montré  une porte à double battant en bois, puis s’en fut rapidement, le laissant seul. Il n’était pas vraiment rassuré par le ton de la dame, ni par le fait qu’il allait avoir besoin de courage. Afin d’être sûr de ne pas se tromper, il colla lentement son oreille contre un des battants de la porte, et entendit en effet la rumeur d’un certain nombre de voix. Pourquoi lui avait-elle dit d’attende qu’on vienne le chercher si la fête avait déjà commencé ? Il pouvait tout simplement entrer. Cependant, il ne voulait pas faire de bêtise, et s’installa donc sur une des chaises toute simples en face de la porte. Peut-être que tout n’était pas encore prêt ?

Mais pourquoi était-il tout seul à attendre dans ce cas ?


_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Lun 26 Déc - 18:32

Debout dans la chambre, dans sa maison des quartiers commerçants, Silvas se tenait droit comme un I devant le miroir de la pièce, près de l’armoire ou se trouvait toute ses tenues. L’air un peu contrarié, le loup ne bougeait pas, comme s’il affrontait une épreuve difficile, pendant que Ayumi vérifiait les derniers détails de sa tenue. Une réception…Il pensait avoir mis ce genre d’histoire derrière lui, en quittant la milice. Il n’avait jamais vraiment aimé les réceptions, même s’il n’avait assisté qu’à des soirées réservées à l’élite de la capitale. Bien que ce coup-ci, les choses étaient différentes : Déjà, il y allait en invité, et non pas en surveillance. Et surtout, il y rencontrerait tous les autres maîtres de guildes de Risua ! De quoi le changer des nobles et de leurs soirées parfois si ennuyantes et pompeuses. C’était même l’occasion de faire des rencontres intéressantes dans le milieu. C’est ce qu’il espérait, tout du moins, car il avait toujours eu un peu de mal avec ce genre de festivités. L’invitation reçue au siège de guilde l’avait vraiment surpris, car la guilde était encore toute récente. A quelques jours près, il n’aurait peut-être pas été invité.

En tout cas, il comptait bien honorer ses devoirs et s’y rendre, pour représenter les Veilleurs. Il avait par contre poussé un bon grondement en voyant la dernière ligne de l’invitation. La tenue habillée était exigée, il devait donc porter quelque chose de convenable, et non pas les vêtements simples qu’il portait chaque jour. Ni même son armure ! Ainsi, il avait fouillé dans ses armoires avec l’aide de la geai, qui était libre ce soir-là, pour l’aider à se préparer. Heureusement, le loup avait déjà la tenue qu’il fallait. Il s’agissait de la même tenue qu’il avait porté à la réception d’Arcades, une belle veste dans des tons rouges et or, avec une cape d’épaule d’un rouge plus sombre, ainsi qu’un pantalon de couleur claire. Il y ajouta, sur les conseils avisés de sa compagne, une chemise blanche et des bottes soignées, qui lui faisait déjà mal aux griffes. Concernant son œil borgne, il avait longuement hésité sur la question de porter un cache-œil. Mais après quelques essais ou il trouva l’ajout particulièrement contraignant et peu confortable, il décida de rester tel qu’il était. Après tout, il allait y croiser des aventuriers de métiers : ils ne seraient pas choqués pour une cicatrice, non ? Il paraissait donc enfin prêt, habillé bien plus convenablement et soigneusement que d’habitude.

Les oreilles un peu abattues sur son crâne, Silvas rabattait légèrement la cape d’épaule pour regarder ce que sa tenue donnait, de façon globale. La tenue lui donnait un certain style, mais lui ne voyait évidemment que les points négatifs, comme le fait qu’il mourrait déjà de chaud : sa fourrure était épaisse, il se rapprochait plus du loup des neiges que du loup classique ! La geai en profita pour le taquiner un peu en se moquant de lui, et Silvas comprenait bien, car le voir dans une telle tenue devait être assez amusant ! Mais après un rapide dernier baiser, le loup se mit en route, quittant sa demeure pour se rendre à la maison des aventuriers. Il n’y était allé que quelques fois, notamment pour officialiser la guilde, sur papier. Aussi se voyait-il mal y aller pour une réception. L’espace d’un instant, il imagina un groupement d’aventurier bien habillés dans un des bureaux qu’il avait vu lors de sa dernière visite. Non, il devait y avoir des locaux plus appropriés sur place…En même temps, il n’avait jamais dépassé le hall de l’établissement.

Après quelques instants de marche, il arriva finalement devant le bâtiment. Quelques passants lui jetèrent un regard de biais, peu habitués à voir une telle tenue dans les parages, ce qui lui fit tourner un peu la tête d’embarras. Il n’avait donc aucun remords à entrer dans le hall, jetant un bref coup d’œil à la pièce. C’était étrange qu’il n’y ait personne, à part les réceptionnistes. Il commençait vraiment à se demander si ce n’était pas une sorte de farce. Mais il remarqua vite qu’une des employées leva les yeux en le voyant, ce qui fit froncer les sourcils du loup.

« Bonsoir, madame. J’ai reçu une invitation pour une… »
« Oui, je sais…Enfin, excusez-moi, je veux dire que j’avais deviné. Vous êtes aussi un représentant d’une nouvelle guilde, je présume ? »

La remarque laissa un instant Silvas perplexe. Il fronça de nouveau les sourcils,
prenant un bref instant avant de répondre.



« C’est le cas, oui. Est-ce que cela change quelque chose ? »

L’employée poussa un bref soupir avant de faire non de la tête, lui faisant signe de la suivre. Le loup s’exécuta donc, poliment, restant tout de même un peu perplexe par rapport à l’accueil qu’il avait eu. Il arriva rapidement devant une grande double porte, en bois, ou se trouvait déjà un autre furry, habillé pour la réception, qui semblait attendre pour entrer. L’employée se tourna alors vers SIlvas, lui donnant les mêmes consignes, avant de s’en aller une fois de plus.
Silvas se retrouvais donc devant l’autre furry, à devoir lui aussi attendre qu’on vienne le chercher. Il poussa un bref soupir, avant de tourner le regard vers le canidé qui était assis non loin.

« Hem…Bonsoir. Vous venez aussi pour la réception, n’est-ce pas ? Je suis Silvas Drakmir, de la guilde des Veilleurs. »

Il lui tendit une main, pour le saluer, ayant quand même envie de faire bonne impression après des autres maître de guilde. Après tout, c’était un peu son baptême du feu, non ? De son seul œil valide, il détailla un peu son interlocuteur. C’était un colosse, un chien d’une grande taille, qui avait l’air un peu bizarre dans son costume, il fallait l’admettre. Mais Silvas n’irait pas se moquer : Il préférait ne pas savoir quelle allure il avait, lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Ven 27 Jan - 18:56

William avait du mal à tenir en place. Il percevait les échos des employés du bâtiment qui allaient et venaient dans les couloirs du bâtiment, sans pourtant jamais les voir. Dans le silence, il entendait toujours également la rumeur de l'autre côté de la porte de bois : Des gens discutaient, des éclats de rires retentissaient parfois, si bien que l'imposant canidé était de plus en plus persuadé qu'il était bien arrivé en retard, et que la secrétaire s'était trompée. Seule la crainte de faire une bêtise de protocole en ouvrant tout simplement cette porte le retenait. Il attendait que quelque-chose se passe, triturant ses manches d'un air de plus en plus mal à l'aise et indécis.

Heureusement, quelqu'un vint. William se leva prestement de sa chaise, et regarda avec curiosité les deux personnes qui s'avançaient. L'une était la seconde secrétaire qu'il avait vu plus tôt. Elle semblait accompagner un autre invité. Soulagé de ne pas être le seul finalement, il observa attentivement ce dernier lorsque qu'on lui donna les mêmes consignes qu'il avait lui-même reçues plus tôt. Il s'agissait d'un loup gris, bien habillé, apparemment un peu plus vieux que lui. Il remarqua tout de suite que celui-ci arborait une cicatrice à l'œil, ce qui, aux yeux de William, confirmait avec certitude qu'il était bien un aventurier. Les blessures de ce genre étaient courantes dans leur métier.

Finalement, l'employée s'en fut, laissant les deux canidés seuls. Le loup se présenta sans attendre, indiquant qu'il était bien maitre de guilde lui aussi. William lui serra la main avec force et chaleur, heureux de trouver quelqu'un dans la même situation que lui.

- Enchanté ! Je suis William Steelfire, de la Fraternité des Griffons d'Airain ! Et…Oui, je suis comme vous ici. C'est la première fois que je viens et je ne connais pas du tout le protocole…


Embarrassé, William gratta l'arrière d'une de ses oreilles. L'absence de son bandeau le déstabilisait, et lui donnait sans cesse l'impression d'avoir oublié quelque-chose. Mais il y avait également le fait qu'il n'aimait pas attendre, et que même s'il avait trouvé quelqu'un avec qui parler et faire des hypothèses, ne pas savoir quand est ce qu'ils allaient pouvoir entrer le rendait nerveux. Il pointa la porte à son collègue.

- On peut entendre des voix et des rires de l'autre côté. Je ne sais pas si ça a déjà commencé ou si on nous a oublié mais…


Il n'eut pas le temps d'en dire plus, car la porte s'ouvrit lentement vers l'intérieur. Un valet ou un majordome – Un serviteur en tout cas, William ne faisait jamais la différence – Avait débloqué les battants d'une expression neutre. Les lumières provenant de l'intérieur de la pièce était vives, l'éblouissant légèrement, et lui faisant remarquer la pénombre grandissante du  couloir. Etrangement, plus un son ne se faisait entendre, du moins avant que le serviteur ne demande d'un ton solennel :

- Messieurs les maitre des guildes nouvelles, veuillez entrer à présent.


Le grand canidé dégluti, soudainement peu sûr de lui. L'appréhension le prenait aux tripes à mesure qu'il se remémorait ne rien savoir à propos de ces réceptions distinguées. Il jeta un regard à l'autre maitre de guilde, sans pouvoir savoir si lui aussi était dans la même situation. Quoi qu'il en soit, il ne pouvait pas rester là, et après s'être dit une dernière fois qu'il devait avoir l'air ridicule dans cette tenue, il avança d'un pas résolument déterminé, entrant en premier.

Tout le monde le regarda. Tout. Le. Monde. Chacune des paires d'yeux de la salle étaient tournées vers lui. A peine entré, William se figea, la bouche entrouverte de surprise,  trop confus pour analyser la situation, ou faire quoi que ce soit. Le silence était total, du moins jusqu'à que le serviteur ayant ouvert la porte ne commence à hurler.

- Maitre Steelfire, William, de la Fraternité des Griffons d'Airain !


La salle s'anima soudainement, des rumeurs et chuchotis s'élevèrent et l'intéressé comprit enfin ce qui s'y déroulait.

Il s'agissait bien d'une salle de réception. En tout cas celle-ci était volumineuse, car près d'une soixantaine de personnes y étaient rassemblés. La majorité le regardait encore, bien qu'une partie chuchotait à leurs voisins ou avaient détournés les yeux. Mais une chose n'allait pas, quelque-chose qui aurait paru normal dans d'autre circonstance, mais pas à ce moment-ci : Aucun ou presque ne portaient de tenues "habillées". La plupart avaient sur le dos des tenues d'aventuriers diverses et variées, tout simplement. D'ailleurs l'ambiance était loin du raffinement exagéré qu'il s'était imaginé : Certaines personnes étaient assises à même le sol, d'autres étaient accrochées aux murs, au plafond, ou suspendus aux chandeliers.  William senti le rouge lui monter aux joues, confus et quelque-peu énervé. Qu'est-ce que ça voulait dire tout ça ? C'était une farce ?

Le serviteur lui tapota le bras afin d'attirer son attention, et lui montra un espace dégagé non loin. Comprenant qu'il devait libérer le passage, il s'y dirigea d'une démarche raide, observant les regards qu'on lui envoyait des quatre coins de la salle. Certaines personnes paraissaient intéressées, impressionnées ou tout simplement sympathiques, lui souriant de façon bienveillante. Une demoiselle lui envoya même un clin d'œil. Mais un bon nombre d'invités le regardait avec indifférence, mépris, ou même colère. William resta immobile, et fut soulagé lorsque ce fut au tour de Silvas d'entrer, replongeant la salle dans un silence contemplatif, et détournant les regards de sa personne.

C'était évident maintenant : On les jaugeait. La majorité des personnes présentes étaient des maitres de guilde, et ils accueillaient les nouveaux venus d'un regard critique, se demandant s'il s'agirait d'amis, d'alliés, ou de concurrents. L'imposant canidé eu tout le loisir de le comprendre en observant qui était présent. Il reconnut avec émerveillement les têtes fières et connues de plusieurs chefs de guildes légendaires bien sûr, mais vit également d'autres personnes qui devaient être de grands marchands de la noblesse. Ils avaient dut être invités aussi.

Il leva un peu les yeux, ne remarquant que maintenant l'estrade à l'autre bout de la pièce. Deux personnes y étaient debout afin de mieux voir le nouvel arrivant. Le cœur de William manqua un battement lorsqu'il reconnut de qui il s'agissait : Respectivement dans une belle robe bleue et un costume noir tout simple, Son Altesse Rimaha Ordaïl et le premier ministre Olivar Cieldhiver semblaient à leur aises dans cet endroit emplis d'aventuriers. Force était de constater que les rumeurs disaient vrai : La royauté semblait bien participer activement à cet évènement.

Lorsque Silvas le rejoignit finalement, William remarqua à quel point celui-ci était jeune pour se trouver dans un endroit pareil, tout comme lui. En effet, la moyenne d'âge de la pièce était finalement plutôt élevée. La plupart des maitres de guilde avaient des dizaines d'années d'expérience d'aventurier sous la ceinture, et certains avaient même un âge vénérable, ce qui était manifestement respecté car en effet très rare dans la profession. Cependant la majorité étaient encore plus ou moins vigoureux, et il y en avait tout de même quelques-uns du même âge qu'eux, voir plus jeune, ce qui étonna le grand canidé.

William s'apprêtait à glisser une remarque à son collègue, mais sans crier gare, la Princesse elle-même descendit de l'estrade avec grâce et autorité, et se dirigea d'un pas mesuré dans leur direction. Le grand canidé se mit sans attendre sur un genou, sans tenir compte des craquements de protestation de son pantalon. Un manque de respect serait impardonnable. Tous les regards étaient à nouveau portés vers eux, et le silence se fit tout à fait lorsque son altesse s'arrêta avant de lancer d'un ton agréable :

- Bienvenue à vous deux. Le maitre de la maison des aventuriers se fait attendre comme à son habitude, je vous souhaite donc à sa place une bonne réussite dans votre carrière, et dans la grande famille que sont les aventuriers. Que les dieux vous protègent.

 
Elle leur adressa une révérence élégante et un beau sourire, et presque tout le monde applaudit, ou lança des cris enthousiasme. La princesse s'adressa ensuite à l'assemblée.

- Nous débuterons la réunion lorsque maitre Fortecorne daignera nous rejoindre. Pour le moment, rien ne presse. Discutez à vos aises, et profitez des denrées. Bon début de soirée à tous.


D'un geste de la main de sa part, plusieurs portes s'ouvrirent, laissant passer une multitude de serviteurs portant moult repas. Il y avait surtout de la viande, mais on pouvait également voir des plats plus raffinés. Il n'y avait pas d'alcool cependant. Le tout fut disposé sur les tables bordant les murs de la salle. L'arrivée des met fut également accueillie avec des vivats.

William se redressa, et lissa sa tenue. Peu de personnes faisaient encore attention à eux. On voyait certains groupes caractéristiques se mettre ensembles, tels les maitres de guilde de magie ou les marchands, mais la plupart se réunissaient tout simplement entre amis, et mangeaient en conversant  joyeusement. Le grand canidé jeta un regard à Silvas, sans savoir trop quoi faire désormais. Il faisait partie de ce grand groupe désormais, mais c'était si…soudain, et inattendu. Il soupira, puis sourit. Qu'elle bande quand même…Il sentait qu'il n'allait pas s'ennuyer ce soir !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Sam 28 Jan - 21:07

Finalement, il n’était pas le seul nouveau ce soir, et c’était plutôt rassurant. Ravi de rencontrer un autre aventurier maître de guilde, qui plus est, totalement novice à ce genre de réception, le loup le salua donc vivement, prenant note de son nom et de sa guilde, même si celle-ci ne lui disait rien pour le moment. De toute façon, il ne connaissait pas totalement le milieu des aventuriers, même s’il avait pas mal coopéré avec certains d’entre eux de son temps de milicien, et pas mal apprit d’eux. Ce qui était sûr, c’est que le canidé semblait être un récent chef de guilde aussi, car c’était sa première participation…et voilà qu’ils attendaient tous les deux devant cette porte, à se demander ce qui pouvait bien se trouver derrière. Etait-ce une coutume, une tradition ? Ou alors, était-ils simplement en retard ? A la rigueur, Silvas préférait la première option. Arriver trop tard à sa première réception de la Maison des aventuriers…Ce ne serait pas vraiment raisonnable ! William ne tarda pas à le sortir de ses pensées, lui indiquant la grande porte d’où provenait les bruits de la fête. Il semblait partager les mêmes interrogations…Silvas s’apprêtait à commenter ses dires, mais la porte s’ouvrit sans plus tarder. Se redressant soudainement, il tourna la tête vers l’ouverture, ayant presque un peu le trac. Il avait déjà participé à des soirées mondaines, en tant que responsable de la sécurité, mais jamais en invité ! Il ne savait pas vraiment ce qu’il devrait y faire, en fait.

Le furry qui les accueillit était habillé comme un majordome, sans aucun doute un des membres du personnel de l’établissement. Il les interpella, les invitant à s’avancer pour entrer dans la salle de réception. Le loup fronça légèrement les sourcils, pour s’habituer à la lumière qui se dégageait de l’intérieur. Au final, il aurait sans doute préféré ne pas voir ce qui les attendaient. Alors qu’il faisait quelques pas, d’abord un peu hésitant, vers le majordome -notant du coin de l’œil que son collègue semblait lui aussi être en train de rassembler tout son courage- il ne pouvait louper tous les regards qui se posèrent d’un seul coup sur eux deux. Le silence qui pesait ne l’aidait pas beaucoup à relativiser. Il avait l’impression qu’ils étaient devenus le spectacle de la soirée, durant un court instant. Mais ce qui le surprit le plus, sur le coup, c’était de voir autant de monde…et surtout, aucune tenue fortement habillée, comme la leur ! Ouvrant un peu la gueule, ayant du mal à cacher son étonnement, il pouvait voir d’ici des aventuriers en tenue totalement banale, dans une ambiance beaucoup plus décontractée que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Une seule conclusion possible : Ils s’étaient bien fait avoir !

Toutefois, le loup n’était pas du genre à fuir la queue entre les jambes, bien au contraire. Soutenant tous ces regards avec le peu de dignité qu’il avait rassemblé, il attendit patiemment que le majordome l’annonce à son tour, tandis que William entrait en premier, son nom dévoilé à l’entiére assemblée. Il savait que son tour n’allait pas tarder, et d’ailleurs…

« Maître Drakmir, Silvas, des Veilleurs »

Il mit quand même une bonne seconde à tilter que l’on parlait de lui, pas du tout habitué à ce genre d’appellations officielles. Il se retint presque de sursauter légèrement, avant de fermer la gueule, se ressaisissant rapidement. Essayant de ne pas trop penser que tout le monde le fixait, le détaillait des pieds à la tête, il avança dans la salle, de sa droiture et de son pas militaire dont il avait bien du mal à se séparer. C’était presque un avantage d’avoir un œil de moins, dans cette situation ! Il ne voyait que la moitié de la foule qui le jugeait…

Toutefois, ce n’était pas hostile. Bien qu’il nota quelques individus, plus âgés, qui le regardait de haut ou de manière plutôt sceptique, il vit aussi beaucoup de sourire, d’airs accueillants et d’intérêt. D’autre semblait se moquer pas mal de ces nouveaux arrivants. Un mal pour un bien, pour le coup. Pendant les quelques secondes qu’il mit pour rejoindre William -instant qui lui paraissait être bien plus long ! -, il aperçut quelques têtes familières, des aventuriers avec qui il avait déjà travaillé durant ses huit années de milice. Silvas leur adressa un bref salut, d’un hochement de tête, préférant ne pas trop trainer en route.

Il souffla doucement quand il sentit la plupart des regards se détacher de sa personne, alors qu’il était arrivé à côté du grand canidé. Il suivit son regard, se figeant en voyant les deux personnes qui se trouvaient plus loin, sur une estrade qui occupait une petite partie de la pièce. La princesse, et le premier ministre, ici ? Silvas avait déjà eu l’occasion de les croiser lors de cérémonies, durant son service militaire, mais il ne pensait certainement pas les voir ici ! Il se figea d’autant plus quand ces deux illustres personnages s’approchèrent d’eux. Alors qu’ils étaient tout près, Silvas eut le réflexe instantané de s’agenouiller, son collègue des Griffons d’Airin faisant aussitôt de même.

La princesse qui les accueillait personnellement dans le cercle des aventuriers ! En voilà une sacrée expérience, et une bonne histoire à raconter à Ayumi et aux autres Veilleurs ! Si Silvas s’était attendu à ça. Très respectueusement, il écouta attentivement ce que la noble dame avait à leur dire, ne se redressant qu’au moment ou elle s’éloignait pour souhaiter une bonne soirée à tout le monde. Le loup osa jeter un regard vers la foule, mais il se rendit rapidement compte que tout le monde était retourné à ses occupations, ses discutions. Les amis restaient entre eux, les guildes d’un même intérêt échangeaient. C’était pour eux le moment de s’intégrer à cette grande famille.

Silvas se remit donc debout, ajustant sa cape d’épaule qui s’était rabattu dans le mouvement, avant de jeter à son tour un coup d’œil vers le canidé. Il semblait lui aussi un peu surprit par tout ça. Et comment pourrait-il en être autrement, il ne pouvait que comprendre ! Il souffla une fois de plus, avant d’engager la discussion.

« Eh bien, si je m’étais attendu à ça. Je trouvais quand même un peu étrange de devoir venir dans de telle tenue pour une réunion d’aventurier mais…je dois admettre qu’ils nous ont bien eu. Au fait, je n'ai pas eu le temps tout à l'heure, mais enchanté de vous rencontrer aussi.»

Il s’était senti mal sur le coup, mais ça ferait une histoire sympathique à raconter, d’ici quelques jours. Et il était quand même content d’être là, au final. Bien qu’un poil intrigué par la suite des évènements.

Un serviteur s’approcha d’eux, un plateau à la main, pour leur proposer un verre d’une de ces boissons pétillantes, que l’on ne servait que dans les grandes soirées. Ordinairement, Silvas n’en prenait pas trop, mais là, il n’était pas contre un rafraichissement. Il le remercia, une fois le verre en main, avant de continuer, curieux d’en savoir un peu plus sur d’autre guilde, à commencer par celle du canidé.

« Vous êtes de La fraternité des griffons d’Airin, c’est bien ça ? Vous faites quoi, comme genre de contrats ? Vous vous êtes spécialisé dans un domaine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Mar 7 Fév - 18:56

Il était évident maintenant en voyant cette grande bande de lurons dépareillés que la "Tenue de soirée exigée" ne l'était que pour eux. On pouvait aisément s'imaginer que de beaux habits avaient en effet autrefois été de rigueurs, mais que ceux-ci, si éloigné des habitudes du métier d'aventurier, avaient vite été délaissés. Seuls les nouveaux venus comme eux se faisaient avoir, si bien qu'ils étaient quasiment les seuls à être en costume se soir, ce qui était d'ailleurs un moyen efficace de les reconnaitre dans la foule quand on y pensait. William pestait en pensant qu'il aurait pu finalement se passer de ce costume inconfortable. Il allait devoir faire avec pour la soirée maintenant.

La princesse, après avoir lancé la réception, retourna d'un pas tranquille mais ferme vers l'estrade. Malgré la horde de braillards qui l'entouraient, elle semblait tout à son aise, glissant un mot par-ci par-là. Tous baissaient la tête à son approche et lui témoignaient au moins un minimum de respect, ce qui se comprenait facilement. En effet, très fière, elle semblait habituée à donner des ordres, ce qui n'était  pas étonnant vu son statut. William tacha de ne pas trop se pencher sur sa beauté lorsque celle-ci remonta avait aise l'estrade, s'asseyant sur un beau trône aux côtés du premier ministre, ils se mirent à discuter tranquillement. Soudain,  son collègue entama lui aussi la conversation. Continuant à observer la salle et les gens qui s'y trouvaient, le grand canidé répondit en coin.

- De même, de même.


Le serviteur qui s'approcha soudain leur proposa une boisson. D'abord enthousiaste, William s'aperçu que celles-ci étaient contenues dans un de ces verres fragiles et minuscules qu'il était bien loin de préférer à la chope.  Ne se servant que de deux doigts, il en prit tout de même un au cas où refuser serait impoli. Une fois le serveur parti, son collègue le questionna sur les activités des Griffons. Après un moment aussi solennel, pourvoir parler tranquillement lui faisait plaisir, et il ne se priva pas.

- Pour l'instant on peut pas dire que notre guilde a une "Spécialité". On a encore du mal à joindre les deux bouts alors on peut pas encore faire la fine bouche sur les quêtes qu'on nous propose.  Et puis on a pas encore beaucoup de membres, du coup…Ben on est obligé de refuser certaines quêtes qui demandent du monde…


Il faudrait qu'il y réfléchisse ça, de trouver une spécialité pour la guilde. Mais pour le coup, il n'avait pas franchement d'idée, d'autant plus que lui-même avait été très polyvalent pendant ses années d'aventurier solitaire. Enfin bon. C'était un sujet à creuser.  En attendant, après une moue peu enthousiaste, il gouta le liquide qu'il ne connaissait pas dans son verre, et détesta presque immédiatement. C'était sec, très peu alcoolisé et désagréablement pétillant.

- Beuh, je sais pas ce que c'est ce truc mais ça vaut pas de la bière. Ou de la gnole tiens...


Il se força à boire d'un trait le reste de son verre et le déposa sur le plateau d'un serviteur qui passait par là pour éviter d'avoir à se le trimballer toute la soirée. Se faisant, il remarqua que les regards se tournaient de nouveau de plus en plus vers eux. Pas fixement lorsqu'ils étaient entrés, mais plutôt des fréquents regards en coins ici et là. William devina que les gens continuaient à les jauger, mais il ne savait pas si cela signifiait qu'ils devaient attendre que quelqu'un vienne se présenter à eux ou s'ils devaient tous deux se déplacer dans la salle afin de faire connaissance avec tout le monde.

Il allait poser cette question à son collègue lorsqu'un mouvement attira son attention, deux personnes s'étaient détachés d'un groupe et se dirigeait vers eux. L'un était une chauve-souris en armure de cuir tandis que l'autre était une oie lourdement fardée.  Il lissa à nouveau son costume qui ne cessait de se froisser, se demandant ce qui allait suivre.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Ven 17 Fév - 0:11

Silvas ne comprenait pas trop comment certains noble ne pouvait tourner qu'avec cette boisson toute la soirée. Ce n'était pas mauvais, mais tout comme son collégue canin, il préférait largement une bonne vieille choppe ou tout autre alcool. Il prit toutefois le verre dans sa patte, en faisant attention à ne pas trop appuyer dessus, avant d'en boire une gorgée. Il plissa légérement les yeux, ayant toujours un peu de mal avec le coté pétillant au début, avant de baisser son verre, prêtant une oreille attentive à la réponse de William. Hochant légérement la tête, il répondit à son tour, compréhensif.

"C'est un peu pareil de notre coté, nous avons que peu de contrats à notre actif pour l'instant, et nous ne sommes que 3.Enfin, j'imagine que toutes les guildes passent par cette étape. Il en existe beaucoup, et encore, je ne pensais pas qu'il y en avait autant jusqu'à aujourd'hui !"


Si chacun des invités présent était un maître de guilde, ça laissait présager du nombre de regroupements d'aventuriers qu'il existait. Sachant qu'en plus, tous ne devait pas être là. Il jeta un coup d'oeil à la salle, comme pour appuyer ses paroles, avant de reprendre.

"Un jour, nous serons sûrement avec eux, à accueillir aussi les nouveaux maîtres de guilde...C'est juste le temps de faire nos preuves"

Revenant sur sa remarque concernant la boisson pétillante, le loup eut un bref sourire sur le museau et termina aussi son verre, avant de le reposer sur le même plateau, profitant du passage du domestique. Lui non plus n'avait pas l'intention de ne boire que ça toute la soirée, trés peu pour lui.

"Ils appellent ça du...euh...mousseux, je crois. J'espére que le buffet propose des boissons plus classiques. J'admet ne pas vraiment aimer non plus...Même si j'ai déjà eu l'occasion d'en goûter à d'autres réceptions. J'ai un peu de mal à comprendre comment les nobles peuvent en raffoler"

Toutefois, la discution s'arrêta ici, car tout comme le canidé, son regard fut attiré par autre chose. Tournant son oeil valide vers les deux furry qui se dirigeait vers eux, le loup se redressa légérement, se demandant qui allait suivre. Est ce qu'ils étaient connu dans le monde des aventuriers ? Il ne savait pas trop, en tout cas, leurs têtes ne lui disait rien. Alors qu'ils arrivaient à portée, Silvas les salua tout naturellement, étant quelqu'un de plutôt sociable, de base. Il hocha un peu la tête, avant de simplement poursuivre.

"Bonsoir, messieurs"

Restait à savoir ce qu'ils leur voulait. Il posa donc son regard sur les deux furry, attendant la suite. Est ce que c'était des officiels ? De simple curieux ? Il allait bientôt le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 19 Fév - 14:02

William répéta les salutations de Silvas tout en observant les nouveaux venus. Bras-dessus bras-dessous, on  pouvait croire qu'ils étaient amis ou bien amants, en tout cas très proches. Mais ne les ayant jamais vus auparavant, le grand canidé n'avait pas la moindre idée de leurs relations, ou même qui ils étaient. Alors que l'homme chauve-souris les regardait avec un regard amusé mais bienveillant, l'oie avait une expression malicieuse, bien que souriante. Quelques regards supplémentaires se tournèrent vers eux depuis la foule, apparemment aussi désireux que William de savoir ce qui allait suivre. L'homme se lança en premier.

- Bonsoir. Si vous cherchez quelque-chose de plus fort par ici, je pense que vous serez déçu malheureusement.


De sa main libre il montra le verre de boisson qu'il tenait en main. William comprit rapidement qu'il les avait écoutés, ou du moins entendus parler depuis l'autre bout de la pièce. Ce n'était pas très étonnant de la part d'une chauve-souris à l'ouïe surdéveloppée, mais ça ne rassurait pas le grand furry que toutes ses paroles allaient sans doute être écoutées toute la soirée durant. L'oie enchaina immédiatement sur le sujet.

- Ah ça c'est sûr ! Si vous aviez vu le désastre d'il y a quelques années !
Elle poussa un rire aigu plutôt désagréable. Cette salle était en ruine ! Pas étonnant que quelque mesures aient été prises après ça. Et c'est tant mieux !

Son compagnon continua avec un sourire mystérieux.

- Les boissons n'étaient pas la seule cause ma chère… Mais c'est vrai qu'on ne peut pas compter sur certaines personnes pour faire preuve de mesure pour la consommation d'alcool dans notre milieu. Il déposa  son verre sur un des plateaux qui passait, puis avança sa main. Mais j'oublie de nous présenter. Je suis Gerald Dupelerin, de la guilde des "Ailes du crépuscule" et voici l' Hobereaude Christale de Vertegen.

William serra fermement la main du maitre de guilde, puis s'inclina légèrement devant l'oie. Celle-ci était donc une marchande de la noblesse. Elle devait souvent travailler main dans la main avec les aventuriers afin d'avoir été invitée ici. Quoi qu'il en soit, vu son titre, ce devait être une personne très riche. Le grand canidé se présenta à nouveau par politesse, bien que leur identité ait déjà été annoncée. Soudain, la chauve-souris perdit son sourire, et parla un peu plus bas.

- Je dois vous mettre en garde, nous sommes les premiers à venir vous voir, mais beaucoup vont suivre, certains avec des intentions moins amicales que les nôtres. Ne vous laissez pas intimider, et tentez de vous imposer un peu. Mais évitez tout de même de vous faire trop d'ennemis dès le premier soir.


L'imposant canidé déglutit. Bien qu'il se doutait déjà qu'il serait obligé de passer par ce genre d'épreuves, le fait qu'on lui confirme ce fait le rendait nerveux. Cependant, il savait s'imposer, et s'il ne voyait pas très bien ce qu'on pourrait lui reprocher pour le moment, il savait très bien que se mettre en avant permettrai de se faire quelques alliés, mais aussi des ennemis chez les personnes n'appréciant pas la concurrence, ou sa simple personne. William s'inclina, reconnaissant.

- Merci pour l'avertissement.


- Pas de problème ! Mais n'oubliez pas de vous amuser aussi un peu : Il y des célébrités ici et le Maitre de la maison des guildes prend toujours son temps pour arriver. De plus tous les plats son délicieux.


Cela réveilla l'appétit de William. Après tout il avait bien prévu de manger à cette soirée, et les odeurs qui lui arrivaient d'ici étaient en effet succulentes. Cependant ses deux interlocuteurs étaient sympathiques, et il souhaitait parler avec eux un peu plus. Il ne connaissait pas la guilde des "Ailes du crépuscule", ni la famille de la noble, mais le simple fait qu'ils étaient venu les prévenir des enjeux de cette réunion et également les mettre à l'aise montrait qu'ils étaient de bonnes intentions. De plus il y avait sans doute beaucoup d'information utiles à apprendre de leurs conseils.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Jeu 23 Fév - 23:50

Les deux nouveaux arrivants semblaient plutôt sympathiques. Du moins, c'est l'impression que Silvas avait, aprés les quelques paroles qu'ils venaient d'échanger. Il ne connaissait pas les deux individus, que ce soit la guilde des Ailes du Crepuscule, ou la famillle de la furry noble. En même temps, il n'était pas dans le milieu depuis longtemps, et les quelques fois ou il avait travaillé avec des aventuriers, il s'agissait surtout de loups solitaires, qui ne se trouvait pas en guilde. Toutefois, le nom de la guilde ne lui était pas totalement inconnu. Il l'avait déjà entendu à quelques reprises, sûrement au travers de quelques discutions entre aventuriers. Les autres invités semblaient faire attention à eux : Ce devait être une guilde plus ou moins influente. C'est du moins ce qu'il en déduisait. Il se rendait alors compte, qu'il avait encore beaucoup, beaucoup de chemin avant de vraiment pouvoir prétendre être l'égal de tout ces gens. Et qu'il avait pas mal de choses à apprendre. Mais ça ne lui faisait pas peur. Il l'avait déjà fait avec l'Académie de magie, puis avec la Milice. Dans sa vie, il n'était pas à son premier retour à zéro. Il savait qu'il s'en sortirait.

En attendant, c'était un premier contact satisfaisant, et il était content que ces deux furry soit venu les prévenir de tous les "dangers" de la soirée. Il n'avait pas imaginer, avant son arrivée, que les invités porteraient autant de jugement sur eux. Il se présenta aussi à son tour, faisant pareil que William, écoutant les quelques conseils et avertissements sur la soirée avec attention. Il n'avait pas l'intention de se faire des ennemis ce soir : Moins il en avait, mieux il se portait. Ceci dit, il ne comptait pas non se laisser marcher sur les pieds. Il verrait bien au cas par cas. Toutefois, pour l'heure, leurs interlocuteurs étaient réglo, aussi les gratifia t'il d'un léger sourire, hochant la tête.

"Oui, merci pour vos conseils." Il jeta à son tour un regard vers le buffet. Il fallait admettre que ça semblait intéressant, mais lui aussi était un peu curieux quand à leur interlocuteurs, aussi continua t-il, simplement curieux "Vous pouvez nous en dire plus sur les Ailes du Crépuscule, ainsi que vos activités ? Je ne suis pas dans le milieu depuis longtemps, mais j'ai déjà entendu parler de votre guilde, même si je n'en ai pas eu les détails, malheureusement"

Alors qu'il posait sa question, souhaitant en savoir plus sur les activités de ses interlocuteurs, il nota du coin de l'oeil qu'une autre personne s'approchait pour se joindre à leur groupe, d'un pas lent et un peu lourd. Le furry en question n'avait rien à voir avec l'allure raffiné des deux autres : C'était un taureau, d'une bonne taille, un colosse qui faisait de l'ombre à la plupart des invités. Son approche attira le regard des invités les plus proches, qui se tournérent vers le petit groupe, murmurant entre eux d'un air curieux. Silvas redressa un peu le regard pour regarder le nouvel arrivant, au visage marbré d'une grande cicatrice sur le coté droit. Lui qui croyait qu'il allait déranger avec son oeil blessé ! Il y avait bien pire, en fait.

Le taureau donna une tape amicale sur l'épaule de l'homme chauve-souris, et s'inclina respectueusement devant l'hobereaude, avant de prendre la parole, d'une voix assez grave, concordant avec son gabarit.

"Gerald ! T'as l'air en forme, mon vieux. Et madame...j'espére que la soirée est à votre goût"

Il tourna alors le regard vers les deux nouveau maître de guilde, les jaugeant du regard depuis sa hauteur. En fait, il n'était pas loin de faire la même taille que William. Il leur tendit ensuite la main, tour à tour, pour les saluer, gardant un air neutre pour le moment.

"Grurg Kalrok, Maître de guilde des Crocs d'Argents. Je fais partis des organisateurs de cette petite soirée, avec la maison des aventuriers. C'est toujours sympathique d'en profiter pour accueillir les nouveaux maîtres de guildes. J'espére que vous passerez une bonne soirée. D'ailleurs, nous allons lancer quelques...festivités, une fois que le maître de la maison des aventuriers sera arrivé." Il tourna le regard vers Gerald rapidement "Je sais que c'est pas ta tasse de thé, Gerald, alors je te le propose pas. Mais j'espére que je peux compter sur vous deux pour participer" terminait-il en se tournant vers le Will et Silvas, un bref sourire presque mystérieux sur le visage.

On pouvait entendre quelques ricanements et murmures parmis les invités à proximité, qui écoutait la conversation de façon plus ou moins indiscréte. En même temps, il fallait admettre que la voix du taureau portait. Visiblement, tout le monde ici présent savait de quoi il parlait, sauf eux deux. Et il faisait exprés de rester vague. Bien sûr, ça sentait le piége, quelque part, mais ils n'avaient pas trop le choix s'ils voulaient faire bonne attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Lun 6 Mar - 18:55

Sympathiques, ils semblaient l'être. Silvas était sans doute du même avis car il leur posa avec confiance quelques questions supplémentaires, dont une qui intéressait également William : Quelles étaient les activités de la guilde des "Ailes du crépuscule". Le grand canidé, malgré son statut d'aventurier depuis quelques années déjà, était très loin de connaitre toutes les activités de toutes les guildes. D'autant plus qu'il n'était pas rare que certaines de ces guildes fassent faillites, perdent leurs membres dans un accident, ou soient tout simplement dissoutes. Maintenant qu'il était un Maitre de l'une de ces guildes, il jugeait qu'il était de son devoir de connaitre un peu plus ses possibles alliés. Il écouta donc Maitre Dupelerin avec attention.

- Très certainement ! Les Ailes du crépuscule sont spécialisées dans le transport et l'escorte de marchandises dans des régions dangereuses ou propices au banditisme. Ce n'est pas une tâche tout repos, mais certaines ressources nécessaires au royaume en valent la peine.


Mais alors que, d'un regard malin, l'hoberaude s'apprêtait surement à répondre, une personne qu'il aurait été difficile d'ignorer les interrompit en s'approchant.  Mais avant même qu'il ne se présente, William le reconnu tout de suite et ses yeux brillèrent. Grurg Kalrok ! Un des maitres de guilde les plus connus de la capitale ! Les "Crocs d'argents" se spécialisaient dans les missions à très hauts risques, que ce soit pour la capture d'individus, de monstres, ou simplement des expéditions en certains endroit particulièrement dangereux des terres sauvages. Leurs revenus étaient donc très élevés, mais leurs pertes l'étaient aussi. Les membres de cette guilde étaient tous connus pour être de sacré durs à cuire, et peu n'avaient pas de cicatrices à montrer.  William les avaient parfois croisés dans des tavernes, et ils lui avaient d'ailleurs déjà proposé de se joindre à eux. Il avait refusé, encore trop avide de liberté pour se poser dans une organisation de la sorte.

Quoi qu'il en soit se trouvait désormais devant lui le maitre de cette guilde, qu'il n'avait jusque-là qu'aperçu de loin. Cela l'étonna d'ailleurs que celui-ci soit un poil plus petit que lui. William l'avait toujours vu comme quelqu'un de bien plus imposant que lui-même - chose difficile il fallait bien l'avouer, mais logique sachant que cet aventurier avait bien plus d'expérience que lui dans tout les domaines. Ils étaient cependant désormais sur un pied d'égalité d'un plan hiérarchique et ce fut donc avec respect et force que le grand canidé lui serra la main. D'autant plus qu'il paraissait sympathique.

William ne comprit pas de quelle activité voulait parler Maitre Kalrok, ni pourquoi Gerald n'était pas sensé l'apprécier. Cependant il paraissait évidement que le taureau les laissait dans le flou volontairement, sans parler des ricanements des autres invités que William entendait distinctement. Perplexe, mais sentant le piège, il sentait d'emblée qu'il n'avait pas vraiment le choix, il devait accepter au moins par politesse. Par contre ça ne le dispensait pas de demander des éclaircissements.

- Je veux bien. Mais ça consiste en quoi exactement ?


Le Maitre du bureau des guildes n'avait pas l'air d'être sur le point d'arriver et tout le monde agissait comme tel, mais garder le droit de se rétracter était mieux que d'angoisser sans savoir ce qui allait suivre. Ces "Festivités" l'intriguaient beaucoup, d'autant plus qu'à sa connaissance, cette réunion était plus ou moins sensée rester discrète. Il n'imaginait pas quelque-chose de plus excitant qu'une partie de carte ou un concours d'ingurgitation de côtelettes. A vrai dire, il espérait plutôt la seconde option car décidément, il avait faim.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 19 Mar - 23:04

Bien évidemment, qu'il n'avait pas trop le choix. C'est ce que pensa Silvas en voyant la plupart des regards se pointer vers eux, et celui de Grurg, perçant, peser sur eux. Le loup tourna un peu le regard, comme si un indice quelconque allait l'aguiller sur ces fameuses...festivités. Non, rien, aucun préparatif quelconque ne semblait transparaître. En tout cas, le taureau attendait une réponse, et ce fut William qui la donna en premier bien que comme lui, il semblait être sur la réserve. Mais Silvas imaginait mal, au vu de comment Grurg leur avait demandé, qu'ils aient des informations supplémentaires. Toutefois, il appuya le canidé d'un hochement de tête, affirmant qu'il était serait présent, de même.

Mais comme il l'avait bien deviné, Grurg comptait bien les laisser mariner un peu. Aussitôt le duo avait-il accepté, qu'il eut un léger sourire amusé, à peine visible, avant de hocher un peu la tête à son tour.

"Héhé, je ne comptais pas vous gâcher la surprise. Dites vous simplement que c'est une petite tradition chez nous. Ravi de savoir que vous vous y prêterez. Nous nous reverrons donc tout à l'heure, quand notre hôte sera présent"

Quelques petits murmures et ricanements supplémentaires suivirent son départ, faisant légérement froncer les sourcils du loup, qui sentait bien qu'ils étaient engagés dans une sacrée histoire. Il observa un instant Grurg se méler à un autre groupe d'invités, salué à grand renfort de claque dans le dos, avant de reposer son regard sur les deux invités qui étaient restés là, et silencieux pendant l'intervention du maître de guilde.

Le loup tâcha toutefois de rester optimiste. Il était sûr que ce n'était pas si terrible que ça en avait l'air, l'ambiance restait quand même bon enfant. Il eut un bref sourire, avant de commenter, avec humour.

"Et bien...J'imagine que vous garderez le secret aussi, n'est ce pas ? J'ai comme l'impression que ce n'est pas la seule surprise qui nous attends"

Puis, revenant sur la discution qu'ils avaient avant, il reprenait inconsciemment sa posture militaire, mains dans le dos, avant de reprendre.

"Transporter les ressources en dehors de la capitale, voilà un domaine qui doit avoir son lot de danger et d'imprévus. J'ai passé une bonne partie de ces derniéres années dehors, dans le District des Terres Sauvages de la Milice...Je vois bien de quoi vous parlez. Vous avez du courage. Et vous, Dame de Vertegen ? Quel est votre domaine d'activité, si ce n'est pas indiscret ?"

Il avait bien vue que l'Hoberaude s'apprêtait à répondre avant que Grurg arrive. Et puis, voilà qui permettrait à Silvas de comprendre ce que pouvait faire une représentante de la noblesse en ces lieux, même s'il imaginait que c'était surtout une histoire de financement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Sam 25 Mar - 16:51

Finalement, William n'en sut pas plus. Il venait d'accepter de participer à quelque-chose dont il n'avait pas la moindre idée du déroulement ou même du sujet, et il n'y pouvait plus grand-chose.  Maitre Kalrok les laissaient volontairement dans le flou, sinon pour dire qu'il s'agissait d'une "Tradition", ce qui pouvait vouloir dire beaucoup de chose.  Seuls les ricanements qui s'amplifièrent un moment lui permirent de comprendre que ces activités n'allaient sans doute pas être ennuyeuse, et surement un peu osées d'une façon ou d'une autre. Enfin bon, ils étaient en réunion officielle avec des membres de la royauté après tout. Ce n'est pas comme si tout cela pouvait dégénérer non ? Si ?

Maitre Drakmir, lui, semblait plutôt prendre ça avec humour et demanda sans trop d'espoir à leurs interlocuteurs s'ils souhaitaient leur en parler plus en détails. Forcément, ceux-ci refusèrent avec des sourires gênés.

- Eh bien, je ne veux pas vous gâcher la surprise non plus. Mais je confirme cependant que je ne participerai pas avec vous. Excusez-moi pour cela.


Le mammifère volant n'ajouta rien de plus, apparemment mal à l'aise sur la question. Silvas, lui, reporta son attention sur l'oie qui en sembla ravie. Il lui demanda quelles étaient ses activités, ce qui intriguait aussi William d'une certaine façon : Ils étaient à une réunion d'aventuriers, pas de marchants après tout. Et puis c'était vrai qu'elle n'en avait pas parlé jusque-là. Se redressant un peu, Dame de Vertegen répondit avec emphase et satisfaction.

- Que vous êtes curieux ! Et bien c'est très simple, je gère et coordonne le transport de la plupart des matériaux que la couronne a besoin pour les travaux publics. J'ai donc très souvent besoin de traiter  avec des aventuriers, dont ce cher Monsieur Dupelerin.
Elle lui tapota l'épaule avec un sourire. En plus de cela plus, ma famille – mon père en vérité - a participé à l'édification du bâtiment ou vous vous trouvez en ce moment même ! Ainsi, même si je ne serais pas capable d'occire des dragons, je pense avoir gagné ma place ici n'est-ce pas ? Elle partit en un rire caquetant. Et j'en suis heureuse ! On ne s'ennuie jamais dans cette soirée.

Le grand canidé fut plutôt impressionné. L'hobereaude semblait finalement être quelqu'un de plutôt important dans le royaume. Ce n'était pas étonnant  qu'elle soit présente ici ce soir, et William l'estima un peu plus grâce à cela. Après tout il était bien connu que les aventuriers auraient eu beaucoup de mal à se former sans les dizaines de métiers qui leurs fournissaient de quoi mener à bien leurs tâches. Le ravitaillement, la préparation et les remèdes étaient tout aussi important pour un aventurier que son habilité à se sortir de tous les faux pas.
Soudainement, Maître Dupelerin s'inclina légèrement avec un sourire poli.

- Excusez-nous, nous allons vous laissez. Il est important pour vous que vous rencontriez le plus de monde ici, et nous ne devrions pas monopoliser votre temps ainsi. Vous devriez vous rendre vers le buffet avant que les plus goinfres ne mangent tout. De plus ce sont les plus…Hum…Abordables dirons-nous.  Quoi qu'il en soit, passez une bonne soirée, et au plaisir de vous revoir.


Dame de Vertegen fit une révérence rapide, puis ils s'en furent sans rien rajouter. William trouva étrange ce recul soudain, mais il imaginait qu'ils avaient raison, et qu'il était de leur devoir d'aller faire la connaissance de plus de monde sans attendre qu'eux viennent à eux. De plus un tour au buffet lui faisait très envie. Il se tourna donc vers Silvas.

- Hé bien allons-y dans ce cas ! Ah moins que tu n'aies une autre idée ?


Il s'était directement tourné vers la direction dont venait la délicieuse odeur des côtelettes de viande et d'autres mets délicieux. D'ailleurs il s'agissait d'ailleurs du coin le plus bruyant, les personnes qui s'y trouvaient semblaient se divertir comme s'ils étaient à une auberge. Ce devait être ce que la chauve-souris avait voulu dire par "Abordable"…

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Lun 17 Avr - 19:22

Le loup trouvait vraiment que cette assemblée devenait de plus en plus étrange. Comme si l'on avait décidé de mélanger deux mondes totalement à part, et que l'on essayait de donner à cette soirée un coté cérémonieux qui ne collait pas trop à l'ambiance de camaraderie, ou encore de taverne, comme ce qui se jouait non loin d'eux, près des buffets. Voir des membres éminents de la noblesse côtoyer des baroudeurs de grands chemins...C'était une expérience hors du commun, pour le nouveau maître de guilde. Mais il avait comme l'impression que ce côté officiel ne tenait qu'à peu de choses. L'ambiance avait son petit côté tendu, d'un côté, comme avant une tempête. Silvas se demandait donc bien comment allait se poursuivre la soirée.

L'hobereaude se montra plutôt enthousiaste et donna volontiers des renseignements sur ses activités. Elle avait des fonctions plutôt importantes au sein de l'organisation du royaume ! Le loup était un peu bluffé pour le coup. Il ne pensait certainement pas voir, ou même rencontrer, des personnes de ce genre en venant ici. Au final, il n'avait presque plus honte d'être bien habillé. Enfin, il changerait sûrement d'avis quand il se retrouva au milieu de tous les autres aventuriers, habillés tout à fait normalement. Mais bien assez vite, leurs deux interlocuteurs décidèrent de les laisser, les invitant à aller à la rencontre des autres invités présents. Ce n’était pas une mauvaise idée en soit, et Silvas visa donc le fameux buffet, indiqué par les deux invités, avant de les saluer à leur tour quand ils prirent congé, s’inclinant brièvement pour ce faire.
Il poussa un léger soupir, avant de jeter un coup d’œil à la salle. Effectivement, les personnes présente près des mets disposés semblaient être les plus sociable du lot. Le loup tourna ensuite la tête vers William, qui lui proposait justement d’y aller.

« Je ne sais pas pour toi, mais j’ai bien envie de goûter un peu au buffet. Donc ça me parait être un bon plan »

Le loup avait suivi la transition vers le tutoiement, sans trop broncher. Après tout, ils faisaient tous partis d’une même famille d’aventuriers et de maître de guilde, maintenant. Il détourna donc le regard vers les tables ou étaient dressés le buffet, s’y approchant de quelques pas. Sur place, plusieurs maîtres de guildes avaient décidé de s’y poser, discutant de tout et de rien autour d’un verre ou d’un casse-croute. Silvas salua d’un mouvement de tête les plus proches, ceux qui s’étaient d’ailleurs retournés vers les nouveaux arrivants.

Ils étaient trois : un grand loup noir, d’à peu près la taille de Silvas, visiblement un peu sceptique ; Un furry loutre à l’air sympathique, qui adressa un sourire amical à leur arrivée ; Et enfin, une aviaire – aigle, à première vue - qui posa son regard perçant et presque analyseur sur eux, mais qui restait profondément neutre, comme attendant de voir la suite avant de donner son avis.

« Ah, mais vous êtes les nouveaux maîtres de guildes ! » commença la loutre, d’une voix presque un peu chantante « J’espère que Kalrok vous à pas trop malmené. C’est un air qu’il se donne ! Mais il à bon fond, il tient toujours à accueillir personnellement les nouveaux. » Il reposa le verre qu’il avait à la main, se tournant vers les deux canidés. « Elias Khelian, de la guilde des Passeurs d’Horizon. Le loup grognon se nomme Ulrick et notre chère aigle, Lithania »

Ulrik maugréa un peu, relevant le museau « Grognon, grognon…J’ai juste beaucoup de choses à faire et peu de temps à accorder aux facéties de la maison des aventuriers. J’ai juste hâte que notre hôte arrive, qu’on en finisse »

« Rassurez-vous, il est beaucoup moins rabat-joie après quelques bières » Le loup gronda un peu et croisa les bras, préférant ignorer la remarque « En vous voyant, j’imagine qu’ils ont encore fait le coup des costumes de soirées ? » Silvas appuya d’un hochement de tête « Ils sont vraiment pas possible ! » La loutre rigola de bon cœur « Mais Kalrok aime beaucoup cette blague. Elle ne risque pas de disparaitre. Bon, dites-moi, d’où vous venez ? Des fils d’aventuriers, de maître de guilde peut être ? D’ancien miliciens ou mercenaire ? Je suis presque sûr de vous avoir déjà vu dans une boutique du quartier commerçant » terminait-il en pointant William du doigt. Un chien de cette taille, ça ne devait pas s’oublier facilement, effectivement.

Silvas laissa donc son camarade répondre en premier, trouvant en tout cas de son côté le trio très intéressant. De ce qu’il savait des Passeurs d’Horizon, c’est qu’ils avaient une bonne réputation, notamment pour leurs nombreuses expéditions dans les anciennes citées de Risua. Ils étaient souvent employés par les chercheurs, les mages de l’Académie, pour récupérer de vieilles reliques, ou des connaissances perdues depuis longtemps. Des sortes d’archéologues. La différence fondamentale avec les pilleurs, ou de simples bandits, c’est qu’ils étaient très réglos, et remontaient toutes leurs découvertes auprès de la royauté. Toutes ? Officiellement en tout cas. Mais Silvas n’avait pas à en juger. Pour l’heure, il trouvait que le trio ferait un bon groupe avec discuter, en attendant la suite des évènements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Sam 29 Avr - 15:29

Silvas approuva l'idée du buffet, et c'est donc vers là qu'ils se dirigèrent ensemble. C'était l'endroit qui rassemblait le plus de monde, où les gens piochaient dans les plats, discutaient et buvaient. Lorsqu'ils s'approchèrent, plusieurs d'entre eux leurs firent un salut, auxquels William répondit, sans pour autant reconnaitre tout le monde.  Finalement, ils arrivèrent à une table où se trouvaient déjà un petit groupe. Un loup, une loutre et une aigle au visage froid se tournèrent vers eux, el la loutre les présenta un a un.

Si le nom d'Ulrick et Lithania ne disait que vaguement quelque-chose à William, celui d'Elias Khelian, de la guilde des Passeurs d'Horizon, lui était bien connu ! A vrai dire il n'avait jamais vu le maitre de guilde en personne, mais les histoires que raconte les membres de sa guilde sont très connus en ville vu leurs activités. En conséquence, peu n'avait jamais entendu parler de cette guilde. Le grand canidé fut donc bien content de constater que le maitre de la guilde en question soit si avenant et agréable. Au contraire, le loup noir, Ulrik, semblait pressé d'en avoir fini ici, et la dame rapace n'avait, elle toujours pas ouvert la bouche.

Après avoir parlé de la réception et de ses compagnons la loutre leur posa des questions sur leurs origines. L'imposant canidé qui souriait depuis le début de la rencontre fut très surpris lorsque celui-ci déclara l'avoir déjà vu auparavant. Rougissant un peu, il répondit rapidement.

- Euh…Oui ce devait être moi ! Je travaillais dans ma forge familiale avant ça.  Les Steelfire si vous connaissez !  Mais ça fait des années que je suis aventurier maintenant.


William était troublé. Qu'un maitre de guilde l'ai remarqué autrefois et s'en rappelle encore l'impressionnait beaucoup. Il n'avait pas espéré faire une impression sur qui que ce soit ! Et pourtant c'était le cas, et d'une certaine façon, il en était très flatté.  Il Hocha la tête avec un sourire.

- Enchanté de vous rencontrer en tout cas !


Il tenta de garder en mémoire le visage de ses interlocuteurs. William commençait en effet à se rendre compte que se souvenir de chaque personne qu'il voyait allait être important par la suite, ce serait-ce que pour les reconnaitre dans la rue, où à d'autres occasions. Il s'agissait tous de personnages important après tout.  Mais pour le moment, autre chose retenait son attention. Ce n'était pas uniquement pour faire de nouvelles rencontres qu'il s'était approché du buffet, mais bien pour manger quelque-chose. Il s'excusa donc un instant pour prendre une assiette de côtelettes grillées et de bouchées à…Quelque-chose, qu'il commença à manger tranquillement.

- Pardonnez-moi mais, franchement… Il s'arrêta un instant, laissant s'éteindre un fou rire tonitruant qui résonnait depuis un groupe proche d'eux. Tout ça donne bien trop envie.

La nourriture était bonne, tout autant que la compagnie.  Malgré la certaine nervosité qu'il ressentait à se tenir dans un groupe comprenant autant de personnes connues et importantes de la ville, William commençait à passer une bonne soirée. Cependant, celle-ci commençait tout juste, et il était certain que beaucoup de surprises l'attendaient encore. En attendant, il posa une nouvelle question au groupe.

- Dites-nous, qu'est-ce qu'il se passera exactement une fois que le maitre du bureau des guildes sera arrivé ? On ne peut pas dire qu'on ait beaucoup été informé jusque-là, et vu que c'est la première fois qu'on vient…


Après tout oui, on ne leur avait rien dit sur tout cela. Ils avaient juste reçu des invitations, et puis voilà. Quelques informations supplémentaires sur ce qu'ils étaient censés dire ou faire ne leurs ferais pas de mal. Pour l'instant en tout cas, une chose était sûre, ils devaient surtout tendre l'oreille.  

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Mer 10 Mai - 21:05

Silvas garda donc le silence au début, écoutant la conversation pour en apprendre un peu plus sur William, étant donné qu'ils n'avaient pas eu vraiment le temps de discuter, depuis le début de la soirée. Les Steelfire semblaient être une famille de forgeron installée depuis un moment à Risua. Le loup n'avait pas souvenir d'avoir déjà eu affaire à eux. Son tout premier équipement, il l'avait acheté à prix d'occasion en sortant de l'Académie, avec le peu d'argent qui lui restait. Il n'avait donc pas fréquenté les forges, mais plutôt des revendeurs de marchés qui possédaient parfois quelques lames de secondes mains à écouler. Par la suite, il avait fait appel aux services d'un forgeron, puis d'un enchanteur, mais pas de cette famille en tout cas.

En tout cas, la loutre sembla se rappeler briévement grâces aux détails fournis, hochant la tête d'un air approbateur. Ses deux camarades gardaient le silence pour l'instant, l'un tournant un peu le dos à la soirée, continuant de ruminer silencieusement, l'autre les détaillant toujours de son regard perçant. William s'excusa par la suite, s'éloignant un instant pour s'approcher du buffet, et Silvas sentit le regard de la rapace se poser sur lui.

"Et vous, au vu de votre posture, je parie sur la milice. Je ne me trompe pas ?"

"Tu ne peux pas t'empêcher de faire ton intéressante, Lithania" grommela le loup "Et comment on passe de la milice à aventurier, alors ?"

La rapace acceuillit la remarque d'un bref rictus narquois, la loutre s'amusant pendant ce temps à les regarder tous les deux, attendant sûrement, tant qu'à faire, plus de précisions venant de la part de Silvas. Ce dernier tâcha de rester neutre, répondant simplement à la question, avec un bref sourire.

"C'est bien ça, je suis un ancien Tesser du district des Terres Sauvages. J'ai quitté la milice récemment pour fonder une guilde, pour diverses raisons. J'avais l'habitude de mener des hommes, ça m'a semblé être une suite logique"

La loutre hocha la tête, bienveillant, avant que le groupe ne se tourne vers William, qui revenait du buffet les pattes chargées de nourriture. Elias eut un petit rire en entendant le canidé s'excuser, Silvas se contentant d'un sourire, encore un peu trop nerveux pour complétement se dérider. La loutre ne semblait pas avoir du tout ce probléme, probablement habitué et parfaitement décomplexé.

"Vous avez bien raison, c'est là pour ça. Mieut vaut se servir maintenant, car dans une vingtaine de minutes, les plus gloutons auront déjà tout engloutis. Vous devriez goûter la tarte à la rhubarde, elle est fameuse ! Par contre, attention aux bouchées, vous deux. Je soupçonne Ivan de les avoir saupoudrés d'Eroflore. Un bon vieux classique. "

En voyant la rapace ricaner, Silvas suivit attentivement le conseil et reposa immédiatement la bouché qu'il avait saisit entre ses doigts, les mêmes que celle qui se trouvaient dans l'assiette de William. Il prit donc une part de la fameuse tarte plutôt, tout en écoutant la loutre qui continuait, un sourire amusé sur le museau.

"Kalrok à joué les mystérieux donc. Et bien, notre hôte va sans doute nous offrir un de ses longs discours sur l'importance de notre rôle, et peut être quelques nouvelles réglementations. Aprés, il n'y à pas vraiment de régles. N'oubliez pas que vous êtes dans une soirée d'aventuriers...et non pas à une réception mondaine du château"


Il eut un sourire, avant de continuer, croisant les bras.

"Mais j'imagine que Kalrok voudra faire comme d'habitude"


"J'espére bien, j'ai une revanche à prendre sur lui" glissa la rapace, l'air déterminé, tandis que le loup levait un peu les yeux.

La loutre toussota et continua ses explications, désignant d'un signe de tête le centre de la piéce.

"Disons que, une fois que notre hôtes et les quelques personnalités royales ont le dos tournés, Kalrok aime bien procéder à...quelques joutes amicales. Entre les plus combattants d'entre nous. Et je suis désolé pour vous d'avance, mais les nouveaux sont toujours à l'honneur"

Silvas plissa un peu les yeux. Il ne savait pas pourquoi, mais il s'attendait un peu à quelque chose comme ça. Comme l'avait si bien dit Elias, ils n'étaient pas à la soirée d'anniversaire d'un Comte...

"Des...joutes amicales ?" demandait-il, un peu perplexe quand même. Ils allaient devoir se battre devant tout ce beau monde ?

"Oh, rien qui ne fera peur à un milicien, non ?" se moqua la rapace, mais la loutre reprit plus cordialement "Allons, Lithania, gardez votre enthousiasme pour Kalrok. Celà dit, elle à raison, ce n'est rien de trés sérieux, rassurez vous. C'est pour...hm...le spectacle. J'espére pour vous que vous vous débrouillez bien, tous les deux."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 21 Mai - 17:07

En effet la nourriture était bonne. De plus maitre Khelian sembla approuver son choix de se servir tant qu'il le pouvait encore. William lui-même avait un bon coup de fourchette pour sûr, mais il se doutait ne pas être le seul, surtout lors d'une réunion d'aventurier avec des gaillards similaires à Kalrok. Il n'avait pas gouté à la tarte à la rhubarbe, mais par contre, des bouchées, il en avait pris un certain nombre.  Ce ne fut donc pas étonnant qu'il fut pétrifié d'entendre qu'elle contenait "peut-être" non moins que de l'eroflore.

- Ah.


Livide, il se força avec difficulté d'avaler sa dernière bouchée qu'il venait à peine de commencer à mâcher afin de ne pas la recracher. Il en avait déjà mangé cinq. Si ce n'était pas une blague,  cela signifiait qu'il allait très vide trouver son costume encore moins confortable qu'auparavant à certains endroits. Guettant le moindre signe, il continua à manger – Des côtelettes cette fois – en espérant que cela retarde l'effet.  Il n'y avait pas grand-chose qu'il pouvait faire de plus sinon espérer que ce fameux Ivan n'ait pas eu humeur trop blagueuse, et écouter.

La loutre continua donc à expliquer  le déroulement de la soirée.  Le fait qu'il y aurait un discours, l'énonciation de "Règles", et qu'à part ça, il n'y avait pas grand-chose d'autre de prévu.  Ça ne dérangeait pas trop William. Il avait prévu de passer la soirée ici pour des raisons évidentes, et pouvoir être libre de faire ce qui lui plaisait après les quelques formalités était un avantage dans la situation.

William fronça tout de même les sourcils en entendant ce que Kalrok, lui, leur avait fait accepter. Un combat. Pas étonnant que personne ne souhaitait porter des habits raffinés avec de telles activités. Le grand canidé ne savait pas trop quoi penser de ça, mais le battement accéléré de son cœur lui disait que finalement, cette activité pourrait être marrante…A moins que ça ne viennes d'autre chose.  

Mais alors que maitre Khelian finissait sa phrase, un grand "Aaaah !" de soulagement résonna dans la salle. L'imposant canidé leva le regard pour en chercher la raison. Il ne le remarqua que lorsque l'annonceur, qui décidément devait avoir de bons poumons, cria au-dessus du vacarme le nom et le titre du nouvel arrivant.

- Maitre Albert Fortecorne, Maitre du Bureau des Aventuriers !


La personnalité la plus importante de la réunion était arrivée. William l'avait déjà vu auparavant : Ce n'était pas un homme discret et ses sorties étaient plutôt courantes.  En l'occurrence monsieur Fortecorne ne portait qu'une tenue civile, tout simplement, composée d'une chemise blanche et d'un gilet en cuir. Sa chemise était d'ailleurs à moitié sortie de son pantalon, et toute son apparence, un peu négligée, montrait que le taureau semblait s'être préparé à la va-vite.  Il monta rapidement vers l'estrade, apparemment conscient d'être en retard, et s'inclina vivement devant les représentants de la couronne qui s'étaient levés pour l'accueillir. Ils s'échangèrent visiblement quelques mots noyés par le brouhaha de la salle, puis ils s'avancèrent, apparemment pour commencer un discourt. William s'essuya rapidement les babines et déposa son assiette en attendant que le bruit diminue, et que le bovidé ne commence d'une voix forte et assurée.

- Chers Maitres de guilde, désolé d'être en retard…Quelles ricanements. Mais je suis heureux de pouvoir être tous avec vous ce soir. Ce soir nous avons un certain nombre de sujet à discuter, mais je vais essayer d'être bref.

Il sorti d'une des poches de son pantalon une feuille, la déplia, la retourna, puis s'éclairci la gorge avant de commencer.
- Je tiens tout d'abord à souhaiter la bienvenue à nous deux nouveaux maitres de guilde : Maitre Steelfire et maitre Drakmir !


Il avança la main, comme pour les présenter, mais ne savait visiblement pas où ils se trouvaient. William, souriant, leva à demi la main pour se signaler. Il y eu quelques applaudissement supplémentaires, et le grand canidé croisa le regard du bovin, qui lui adressa un hochement de tête. Il continua.

- J'espère que vous sentirez chez vous dans ce lieu et que vous n'hésiterez pas à demander de l'aide si les responsabilités de votre position sont trop grandes. Nous sommes tous passés par là donc…Voila. Bienvenue.
Autres applaudissements, William reçu même une claque amicales dans le dos. Le taureau revint à sa feuille. Ensuite…J'en profite pour souhaiter un bon anniversaire à notre doyen, Maitre Rutherford, qui fêté ses 75 ans l'année passée. Merci pour votre travail, et pour l'inspiration que vous passez aux plus jeunes générations.

Maitre Fortecorne s'inclina, de même que la princesse et le ministre, un peu moins bas. Près du premier rang se trouvait en effet le doyen, un vieux cerf très ratatiné accompagné de son aide. Il y eu de long applaudissements, également de la part de William. Il ne connaissait pas toute l'histoire, mais il savait que ce cerf avait fait partie des premiers aventuriers, avant même qu'on les appelle ainsi. Cependant on disait aussi que ça faisait longtemps qu'il avait pris un mauvais coup et qu'il devenait de plus en plus gâteux. Enfin bon, il s'agissait tout de même d'un personnage grandement honorable.

Le bovidé continua un moment sur des sujets tels que des réussites particulièrement remarquables dans certaines missions, des changements de nom de guilde, ou des décès pour lesquels ils firent une minute de silence.  

- Maintenant que les formalités sont finies, je voudrais passer aux choses plus importantes.  Une des raisons pour lesquelles Son Altesse Dame Rimaha Ordaïl et monsieur le Premier Ministre Olivar Cieldhiver est qu'ils ont une requête à vous présenter. Je vous laisse la parole votre altesse.

Toujours resplendissante dans sa robe bleue, la princesse s'avança tout comme le premier ministre, C'est ce dernier qui s'adessa à la salle.

- Bonsoir à nouveau Maitres de guilde. Je viens en effet vous faire part d'une requête pour la couronne. Vous savez bien que le royaume a toujours eu besoin de métal pour diverses raisons, et que nos quelques mines dans les côtes de Jess sont rarement suffisantes pour supporter la demande du royaume. Nos réserves sont vides au moment même où je vous parle, mais nous avons dernièrement trouvé les plans d'une ancienne mine sur le flanc Est de la chaine de Darrow. Je demande donc si quiconque d'entre vous peux apporter guidance et assistance au convoi de travailleurs que nous allons envoyer là-bas. Je dois être honnête, malheureusement la couronne ne peut vous offrir plus que le tarif habituel d'escorte de convoi, car un nombre important de matériel va être nécessaire...


Le premier ministre continua de parler pendant un bout de temps, répondant parfois aux questions des autres Maitres de guildes, insistant parfois que c'était une tache absolument nécessaire au bon fonctionnement du royaume.  Cependant William avait évidemment déjà décidé qu'il n'y ferrait pas participer sa guilde, avant même que le ministre ne demande à la salle qui était intéressé. Une ou deux mains se levèrent,  puis plus timidement quelques autres qui pouvaient apporter de l'aide. Ça n'intéressa pas particulièrement le grand canidé qui regrettait ses côtelettes.

La réunion ne semblait pas devoir finir tout de suite, mais William commençait à en avoir assez de ne rester debout sans faire grand-chose. Et puis qu'est-ce qu'il avait chaud…

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Jeu 15 Juin - 19:40

Silvas était bien content de ne pas avoir mangé ne serait-ce qu'une bouchée de cette nourriture...empoisonnée ? C'était presque ça ! Bien qu'il savait que l'Eroflore n'était pas dangereuse, ses effets secondaires étaient bien trop...embarassant, surtout dans cette situation. Par contre, un rapide coup d'oeil vers la tête de son collégue canidé lui apprit que William n'avait sans doute eu pas la même chance. Le pauvre... Le loup espérait juste pour lui qu'il n'en avait pas trop prit, sinon la soirée allait lui parraître longue, trés longue. Mais il n'eut pas l'occasion de compatir plus longtemps, car l'ambiance de la salle venait de changer d'un coup. L'annonceur était revenu, et il était sans doute temps. Silvas commençait à se demander si la soirée allait s'éterniser, surtout aprés certains commentaires des membres des Passeurs d'Horizon. Ils allaient enfin savoir de quoi il était question, ce soir ! Il croisa donc les bras, relevant le museau pour écouter le furry parler.

Les personnalitées se succédaient, ce soir. A commencer par Albert Fortecorne, dont toute personne qui s'interessait un tant soit peu au monde des aventuriers avait déjà entendu parler. Il en profita pour présenter les deux nouveaux maîtres de guildes, qui reçurent quelques applaudissements supplémentaires et quelques marques de camaraderie. Silvas eu le droit lui aussi à son lot de tapes amicales sur l'épaule et le dos, auquel il répondit d'un sourire, se manifestant aussi quand Fortecorne prononça son nom. Puis un autre nom célébre était cité : Maître Rutherford, dont le loup avait entendu parlé dans sa jeunesse. Une légende vivante ! Silvas jeta un coup d'oeil au vieux furry, qui recevait bien des honneurs. Il espérait que quand il aurait son âge, il serait toujours dans le métier. Même s'il avait l'air d'avoir quelques soucis de santé.

Aprés quelques autres formalités, les personnalitées royales prirent à nouveau la parole. Ce coup ci, ce qu'ils avaient à dire était bien plus intéressant. Une demande d'aide pour les affaires du Royaume ! Même si la renommée n'était pas le principal vecteur de Silvas, il devait admettre que accomplir une tâche pour la royauté était un bon moyen de se faire un nom, et de contribuer à l'effort commun, ce qu'il avait toujours fait dans la milice. En plus, les terres sauvages, ça le connaissait bien. Et ce serait une bonne occasion de former Jack à des missions plus périlleuses. Alors, quand le Ministre demanda qui souhaitait se porter volontaire, Silvas prit la parole aprés un autre maître de guilde, levant à son tour la patte.

"Les Veilleurs et moi même sommes prêts à participer, Sire"


Ils étaient peut être une jeune guilde, mais ils avaient largement l'expérience pour. Surtout Dasan et lui même. En tout cas, il attendit de voir si on allait lui demander plus de précisions, des informations, ce genre de chose. La soirée ne serait peut être pas particuliérement intéressante, mais il en ressortirait au moins avec un contrat, et ce n'était pas rien ! Ils pouvaient trés bien remettre la chasse aux primes à plus tard. Il nota toutefois que William ne semblait pas vraiment intéressé. Peut être que sa guilde avait déjà fort à faire. Ou qu'aider la Royauté ne l'intéressait pas trop. Peut être les deux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Mer 21 Juin - 19:09

Avec  étonnement William remarqua qu'une des personnes se proposant pour mener à bien la quête fut justement son tout nouveau confère : Silvas. Le grand canidé n'était pas surpris qu'une guilde propose son aide à la couronne tout court : Après tout une mission telle que celle-ci était importante pour le royaume, et s'il n'y avait pas tant de richesse que cela à rapporter, la satisfaction d'avoir été utile au bien de la population serait grande. Cependant il était étonnant qu'une guilde sans beaucoup d'expérience ni membres ne se propose tout de même. C'était d'ailleurs la raison principale pour laquelle William ne s'était pas avancé, mais aussi parce qu'il ne s'y connaissait pas tant que ça en quête organisé par le royaume et qu'il estimait que d'autres feraient surement un meilleur travail que lui ou un de ses compagnons. La question financière l'avait aussi rebutée, car mine de rien, après l'achat de la guilde et des permis, ils étaient loin de rouler sur l'or, et ne pouvaient pas se permettre de s'éloigner si longtemps de chez eux pour un salaire plus que moyen.

Après que tout ceux souhaitant aider se soit annoncés et avancés, le premier ministre sortit un petit carnet, et sembla noter soigneusement chaque volontaire. Il les remercia et indiqua qu'ils seraient bientôt tous contactés et donnés de plus amples indications. Cependant ce ne fut pas tout, loin de là. Sieur Cieldhiver continua à rapporter ici et là des informations sur de nouvelles législations, de ce quoi les aventuriers devraient se concentrer en ce moment afin de soulager les problèmes du royaume, et d'autres choses du même genre.

Bien que William sache qu'il devait prêter attention à tout cela, maintenir une concentration constante lui était très difficile.  Non seulement il n'aimait pas rester debout à ne rien faire – Vu le brouhaha léger et le mouvement de certaines personne il n'était pas le seul – Mais en plus il avait chaud, terriblement chaud. La raison était toute simple : l'eroflore devait faire son office, comme le prouvait une certaine tension dans son bas ventre. Rien de visible pour le moment, mais cela le rendait terriblement nerveux. Et si quelqu'un s'en rendait compte ? Pour qui il allait passer ? Pour le moment, dans une tentative de se rafraichir, il se retroussa les manches, malmenant le tissus mais laissant au moins ses avant-bras à l'air libre. En attendant, il ne pouvait rien faire. Sortir de la salle attirerai immanquablement l'attention sur lui, et ce serait un grand manque de politesse que de partir alors que le premier ministre parlait.

Heureusement cela ne dura plus très longtemps encore.  Tout ce qu'il y avait à dire fut apparemment dit, et sieur Cieldhiver se retira en s'inclinant. William applaudit avec les autres, tout de même impressionné devant la prestance de cet homme.  Maitre Fortecorne, qui visiblement avait suivi avec attention. Se remit à parler.

- Nous vous remercions monsieur le premier ministre. Tout ceux souhaitant de plus amples informations ou se faire rappeler les objectifs de cette année n'auront qu'à demander à l'accueil du Bureau, ou venir me voir directement si je suis disponible. En attendant, je déclare que vous êtes libres de vos obligations ! La soirée continue bien sûr, mais ceux qui veulent rentrer le peuvent !


Immédiatement, cinq maitres de guilde à l'air taciturne quittèrent la pièce d'un pas pressé par différentes portes. Ils furent un peu raillés par leurs confère. William comprit que ces maitre de guilde n'étaient venu que pour récolter des informations, et n'appréciaient pas la réunion plus que ça. Le taureau parvint à placer un dernier  "Bonne soirée" avant que la salle soit emplit du brouhaha des gens qui se déplaçaient et  recommençaient à parler entre eux.

Le grand canidé, ayant toujours chaud, se précipita vers le buffet pour prendre une boisson dans ce qu'il restait, et parti rejoindre Silvas dont il s'était éloigné après avoir tout avalé d'un trait.

- Instructif hein ? Je m'imaginais pas ça comme ça. Il fit une pause, regardant autours de lui. Tu crois que Grurg…


Mais avant même qu'il finisse sa phrase, le grand taureau, accompagné un groupe de personne s'approcha d'eux, un sourire au visage. Apparemment, il était l'heure de lancer les "Festivités" dont celui-ci avait parlé…


PS : Il y a une petite cour intérieur tangente à la salle, Grurg va les mener là

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 2 Juil - 0:27

Silvas nota rapidement que quelques murmures avaient étés prononcés quand il avait proposé son aide pour la quête royale. Mais imperturbable, il hocha la tête quand le premier Ministre nota son nom. Oui, sa guilde était tout nouvelle, sans doute. Il était aussi peu nombreux. Mais chacun des membres qui composaient les Veilleurs avaient une expérience en béton. Lui avait été milicien pendant prés d'une dizaine d'années. Dasan était un chasseur de prime accomplit, qui les avait surprit plus d'une fois. Et Jack parcourait les routes depuis trés longtemps maintenant. Sans compter les deux derniéres recrues, Lyth et Drahienne, qui avaient eux aussi, malgré leur entrée récente dans la guilde, un parcours tout à leur honneur. Il était certains qu'ils seraient à même de réussir ce travail. Bien sûr, d'ordinaire, il consultait les autres avant de prendre de telles décisions, mais il était maître de guilde, et savoir saisir les bonnes opportunités pour les siens, était dans ses responsabilités. Une fois son nom noté, il croisa simplement les bras, écoutant attentivement la suite.

Quelques réglementations et autres nouvelles partagés pour les aventuriers. Le loup y prêta attention, notant toutefois que certains maître de guilde n'attendaient visiblement qu'une seule chose avec impatience : Que ça se termine. Le loup noir des Passeurs d'Horizons n'était pas le seul ennuyé, on dirait. Si bien que quand leur hôte annonca qu'ils étaient libre de partir, les personnes concernées pressérent le pas pour s'en aller, s'attirant parfois quelques regards. Silvas ne comptait pas partir de suite. Déjà, car ça ferait fort mauvaise impression...Et parce qu'il se doutait bien que Grurg ne les laisseraient pas filer aussi facilement ! Il lâcha un léger soupir, avant de s'écarter pour laisser passer quelques maîtres de guildes qui s'éloignait vers les buffets, reprenant le cours de leurs activités. D'ailleurs, William ne tarda pas trop à le rejoindre, vidant d'une traite un verre qu'il avait récupéré. Silvas fronça un peu les sourcils. Il n'y avait plus trop de doute sur le fait que le canidé devait avoir ingéré une bonne quantité d'eroflore...Le pauvre. Mais ne souhaitant pas trop le mettre dans l'embarras, il dédica de ne pas en parler, du moins, tant que le canidé pouvait plus ou moins se contrôler.

"Plutôt oui. Je ne pensais pas que la couronne allait en profiter pour demander un service aux guildes, mais tout compte fait, ce n'est pas si mal" Voilà que sa guilde avait sans doute un contrat de plus. Concernant Grurg, il continua, ne l'ayant pas aperçu sur le coup "J'imagine qu'il n'oubliera pas de venir nous chercher...Ah"

Il venait de voir du coin de l'oeil le taureau arriver. Grurg avait l'air de bonne humeur. Il était suivit par quelques furry à l'allure patibulaire, sans doute les plus combattants des gens présent ici. Mais pas seulement : Quelques nobles suivaient avec une curiosité enthousiaste la troupe. Et c'est seulement maintenant que Silvas comprenait le piége d'un tel spectacle : Le public allait sans aucun doute juger des performances des "nouveaux"...et cela pouvait impliquer de voir des contrats passer sous le museau en cas de ratés. C'était sans doute un moment d'amusement pour Grurg, mais pour eux, c'était un peu le baptéme du feu.

"Héhé, vous tombez bien vous deux, je vous cherchais justement. Vous vous rappellez de mon invitation ? C'est le moment, les jeunes. Venez par ici"

Silvas nota que l'aigle des Passeurs d'Horizon se trouvait dans la petite troupe, qui leur adressa, d'un air taquin, et même de défi.

"Au moins, vous, vous ne vous êtes pas enfuis aprés le discours, contrairement à ceux de la derniére fois. On va pouvoir s'amuser un peu."

Silvas ne savait pas si c'était une bonne ou mauvaise nouvelle. Il adressa un regard éloquent à William, avant de lui faire un signe de tête pour avancer. Evidemment, les petites "festivités" n'allaient pas se dérouler en plein milieu de la salle. Grurg prenait peut être des libertés durant la cérémonie, mais pas au point d'organiser des duels devant les invités royaux. C'est ainsi qu'en peu de temps, voilà qu'ils se retrouvaient dans la petite cour du batîment. Il y avait déjà quelques aventuriers qui profitaient de l'air frais pour discuter, mais ils s'écartérent bien vite pour laisser la place au petit groupe. La cour était éclairée uniquement par quelques torches, et la lueur de la lune, donnant une athmosphére un peu particuliére.

Silvas nota vite que le groupe s'étala sur les bords de la cour, formant même une sorte de cercle. Le loup n'était pas particuliérement stressé, mais il n'aimait pas trop l'idée d'être une bête de scéne. Heureusement, ce n'étaient pas eux qui étaient concernés, en premier. Avant même que Grurg puisse prendre la parole, l'aigle des Passeurs d'Horizon passa devant eux, determinée.

"J'ai une revanche à prendre, Grurg ! Raméne donc tes cornes par ici !"

Quelques rires parcoururent l'assemblée, dont tous les regards se tournérent vers le taureau. Celui ci ne se laissait pas démonter, un fin sourire sur le museau.

"Lythania ! Tu tombes à pic, tu sais. Tu vas pouvoir m'aider dans ma démonstration"

Silvas sentit le regard du taureau passer sur eux, avant qu'il ne fasse un signe de tête à un des membres du cercle. Celui ci attrapa deux long bâtons, et en lança un à Grurg, puis un à Lythania. Celle ci l'attrapa au vol, le regard mauvais rivé sur le taureau.

"Encore tes pitreries ? Fais ton ancien si tu veux Grurg, mais joue pas avec moi. Je suis pas venue pour faire le spectacle"

Et Silvas savait que les hostilités étaient lancés, au vu des quelques encouragements lancées à la volée par les spectacteurs. Quelles hostilités, jusque quelle limite, il ne savait pas encore. Mieux valait observer, car ils étaient sans aucun doute les suivants sur la liste.

Mais alors qu'il s'attendait à un combat de longue haleine, la passe d'arme fut trés bréve. Lythania sembla s'agacer en premiére, et fonça sur le taureau avec toute la vitesse qu'elle pouvait avoir. Grurg resta totalement impassible, ne bougeant même pas d'un poil. Et au moment ou l'aigle allait frapper d'un mouvement circulaire de son bâton, le taureau se plia avec une souplesse relativement étonnante pour sa carrure, donnant un coup sec sur les serres de son assaillante. Lythania, surprise, se réceptionna trés mal, manquant de tomber au sol dans un léger glapissement. Et Grurg se contenta de réciter, d'un ton assez sage, mais ferme, tout en posant son regard sur Silvas et William.

"Comme vous pouvez le voir, les nouveaux, la précipitation et l'égo peuvent causer bien des torts. Maintenant que vous êtes maître de guilde, vous devrez faire encore plus attention à vos actes. Vous avez des furrys sous votre responsabilité, ne l'oubliez jamais...Vos erreurs, deviendront les leurs."


Lythania sembla plutôt courroucée à l'idée de servir d'exemple, mais la plupart des membres présent hochérent simplement la tête.

"Et certains des plus anciens d'entre nous devraient méditer là dessus"


Il adressa un signe de tête à l'aigle, qui se releva d'une démarche un peu raide, avant de s'éloigner pour reprendre place sur le coté. Puis il braqua de nouveau son regard sur William et Silvas, avant de leur faire signe d'approcher. Silvas sentait la pression sur ses épaules, mais aprés avoir soufflé un peu pour l'évacuer, il avança de quelques pas.

"Mais bien plus important que ça, il existe une valeur que les guildes mettent principalement en avant. Si nous nous réunissons en guilde, c'est pour devenir plus fort. Partager nos forces, nos compétences, et nos connaissances, pour accomplir de plus grandes choses. L'entraide."

Grurg se mit simplement face à eux, faisant tournoyer un peu son bâton dans ses mains. Puis il lança le bâton de Lythania aux pieds de William.

"Bien, montrez moi tout les deux si vous avez bien compris"


Silvas jeta alors un coup d'oeil au bâton se trouvant au sol. Un seul ? Il y avait un léger soucis, et non des moindres. Calmement, il redressa le regard vers Grurg. Mais celui ci sembla deviner sa question.

"Vous avez déjà tout ce qu'il faut."

Donc, ils avaient une arme pour deux. Silvas souffla légérement, avant de tourner le regard vers William. Maintenant, tout le monde avait les yeux braqués sur le duo de nouveaux maîtres de guildes. Tous se demandaient s'ils allaient commettre une erreur, comme Lythania, ou s'ils allaient passer l'épreuve de Grurg haut la main.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Lun 10 Juil - 17:33

William ne s'était pas trompé : c'était bien pour cette raison que Grurg s'avançait vers eux. Mais celui-ci n'était pas seul : l'accompagnait un certain nombre de Maitres de guilde à l'air plus ou moins costauds. Les regards se tournèrent vers le groupe. Visiblement, chacun savait ce qui allait se dérouler, et Grurg lui-même le confirma. Il était venu le moment de respecter leur  promesse.  Lui et Silvas échangèrent un regard entendus, puis suivirent le groupe. Ils n'allaient pas se débiner maintenant. C'aurait été déshonorant.

Ils sortirent par le côté droit de la salle qui menait à une cour intérieure. Celle-ci était simple, juste un carré d'herbe entouré d'un chemin de gravier, agrémenté d'un pommier dans un coin.  Les fenêtres du bâtiment les entouraient, presque aucune n'étaient allumées, on pouvait cependant remarquer les quelques visages curieux des employés. Quoi qu'il en soit il y avait bien assez de place pour leurs activités belliqueuses. Visiblement par habitude, un cercle irrégulier se forma rapidement, laissant Grurg , Silvas et William au millieu. Mais avant qui quiconque ai pu prendre la parole, l'aigle qu'ils avaient rencontré plus tôt Silvas et lui s'avança, réclamant le premier combat.

Il était évident que cette  Lythania avait quelques griefs contre le taureau, et souhaitait les régler le plus rapidement possible.  Le grand canidé s'éloigna avec Silvas, restant cependant au premier rang du cercle, laissant la place pour le combat tout en observant exactement de quoi il retournait.

La première chose qui surprit William fut le bâton que chacun des combattants reçus. Honnêtement, il s'était attendu que les combat ne se déroulent qu'à main nue. A ses yeux, rajouter une arme, qu'elle soit, ne faisait qu'ajouter au risque d'un mauvais coup et d'une blessure grave. Enfin bon, il semblait qu'on ne rigolait pas ici. Et pourtant le combat qui suivit en fut presque une parodie. Il fut évident dès la première passe d'arme que la différence de niveau était grande entre les deux combattants. L'apparente colère de la dame oiseau ne lui fut d'aucune aide contre le contrôle et l'inattendue agilité de Grurg. Il maitrisa celle-ci d'un seul coup, puis fit quelque-chose que William trouva très irrespectueux : il quitta son adversaire du regard.

Cela choqua le grand canidé. Il comprenait que Lythania n'était visiblement pas de taille face à lui, mais ce n'était pas une raison de l'humilier ainsi. Faire comme si il n'y avait pas besoin de regarder son adversaire pour le battre était un manque de respect qui resta au travers de la gorge de William. Grurg, Maitre de la guilde des Crocs d'argent, baissait dans son estime.

Celui-ci pourtant se lança dans un petit discourt sur les devoirs d'un maitre de Guilde.  Quelque-peu remonté, William l'écouta à peine. Il eut quelque-peu pitié pour la dame aigle, qui revint dans le cercle sans demander son reste. Ce n'était pas étonnant que les chefs de guildes ne parlent pas de ces réunions. Il s'avança avec Silvas lorsque le bovidé leur fit signe. Il n'était pas nerveux. Au contraire il avait de l'énergie à revendre.  Les sourcils froncés, il récupéra le bâton que lui avait jeté le taureau.

Comme à peu près tout le monde, l'imposant canidé savait utiliser un bâton. On commençait souvent par cette arme lors des entrainements. Cependant lui-même n'était pas non plus particulièrement doué avec, sans parler du fait que Grurg, lui, s'y connaissait sans doute bien plus.  C'est pourquoi William tendit le bâton à Silvas avec un léger sourire. Puis, il se mit en position de pugiliste, les poings levés, sous les sifflements et les encouragements du "public". Il en profita pour souffler quelques mots à son compagnon de combat.

- Concentre-toi sur la défense. La tienne et la mienne. Je vais attaquer de biai. Tant que tu bloques son bâton, on a des bonnes chances de gagner.

A deux contre un, leur victoire pouvait devenir réalité sans trop de problème. Le souci résidait dans le fait de ne pas se prendre trop de coups. Avec un peu de chance, William pourrait bloquer une ou deux fois le bâton à main nue, mais il ne pariait pas sur sa résistance à long terme. L'idéal serait de réussir à agripper l'arme, mais ce serait compliqué. Et puis il tenait à ses doigts. En attendant, il s'écarta vers la gauche de Silvas, afin que leur formation fasse un triangle avec leur adversaire. Il avait chaud, très chaud. Ses bras étaient fébriles, son organisme se remplissait d'adrénaline. Il n'était pas nerveux, il avait hâte de commencer.

William lança la première agression, une avancée soudaine et un violent crochet du gauche. La coordination avec un allié en combat prenait des années à bien se former. Mais là, Silvas et lui ne se connaissaient que depuis quelques heures. Ils allaient devoir vite s'adapter l'un à l'autre s'ils voulaient gagner, et cela commençait par ce premier coup.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Mar 15 Aoû - 22:13

Le loup plissa les yeux en regardant la foule les exhorter au combat, tandis que leur adversaire du soir les attendait sagement, bâton en main. Tu m'étonnes qu'ils ne voulaient pas faire ça devant la royauté ou les nobles...Mais d'un coté, toute cette scéne ne l'étonnais pas. Le milieu des aventuriers était tellement vaste, il existait tellement de guildes maintenant...Il fallait s'y faire sa place, et ça commençait par là. Nul doute que les Passeurs d'Horizon entendraient longuement parler des mésaventures de l'aigle. Silvas n'avait pas vraiment envie que de drôles d'histoires circulent sur les Veilleurs, à peine formés. Alors, quand Will lui tendit le batôn en lui demandant de se concentrer sur la défense, Silvas accepta d'un hôchement de tête. Oh oui, ils allaient montrer à Grurg qu'il était dangereux de sous-estimer les "petits nouveaux". Le soucis étant tout de même, que Silvas ne savait pas comment William se battait. Il existait tellement de façons différentes de mener un combat...Agressive, Prudente, Stratégique,...Le canidé avait l'air d'un costaud, aussi le loup opta pour quelque chose d'assez offensif. Il allait faire en sorte de couvrir les arriéres de Will, pendant que celui ci essayait de mettre Grug au tapis. Il sentait que ça n'allait pas être simple. Grurg avait une attitude désinvolte, mais apparement méritée dans un sens : L'aigle n'avait pas fait long feu, du tout.

Faisant tournoyer un peu le bâton pour soupeser l'arme, il fit quelques pas de cotés, avant de suivre le canidé dés qu'il passa à l'action. Grurg se concentra évidemment sur Will, qui venait l'agresser directement d'un coup de poing. Silvas fondit sur le coté, usant un peu de sa magie de vitesse pour rejoindre sa cible bien plus rapidement qu'elle ne l'aurait prévu. Ainsi, quand le bâton de Grurg se releva pour essayer de frapper le canidé au flanc, et le stopper dans sa manoeuvre, l'arme de Silvas vint l'interrompre, les deux bâtons s'entrechoquant dans un bruit net, sous les vivas de la foule qui les regardaient. Bon sang, Grurg avait de la force dans les bras. Mais en grondant un peu sous l'effort, Silvas freina son mouvement et bloqua l'arme du maître de guilde vétéran, laissant donc le champs libre à Will. Le Taureau n'eut d'autre choix que de se baisser assez agilement pour esquiver le poing au dernier moment, surprenant Silvas par son agilité, malgré sa carrure d'armoire à glace. Le loup dégagea alors rapidement son bâton, pour être en pleine possession de ses moyens.

"Il est beaucoup plus rapide qu'il n'en à l'air..." glissa Silvas à Will, pouvant parler bas, vu qu'ils étaient côte à côte "Fais attention"

Grurg recula de quelques pas, un peu amusé et un bref sourire sur le museau. Mais cette bréve démonstration ne sembla pas lui suffire, et Silvas aurait été étonné du contraire...Le Taureau profita d'avoir assez d'espace pour tenter de balayer les jambes du canidé. Aussitôt, Silvas se jeta devant, bloquant une fois de plus l'arme. Mais il n'allait pas se contenter de ça. Une fois l'arme maintenant au sol par un coté, un de ses pieds griffus appuyé dessus, il profita de sa proximité pour foncer épaule en avant sur Grurg, ayant l'effet voulu de le déstabiliser quelques instant. Par contre, il était assez exposé. C'était le moment pour Will de briller, car le taureau mettrait sans aucun doute une ou deux secondes pour revenir droit sur ses pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Sam 2 Sep - 12:26

L'attention du taureau fut immédiatement focalisée sur lui. C'était bien le but après tout. Celui-ci se fendit immédiatement pour porter le premier coup de son bâton et William, sans possibilité de bloquer ou d'esquiver dans sa position d'attaque, reposait entièrement sur son compagnon lupin  pour le protéger. Il espérait ne pas l'avoir autant surprit que son adversaire, et que celui-ci saurait le protéger.

Claquement du bois contre le bois, esquive, recul et vivats de la foule.

Silvas l'avait efficacement protégé. Mais Grurg ne s'était pas laissé faire pour autant et était parvenu à esquiver son coup de poing sans trop de difficulté. Ils étaient de retour au point de départ, mais avec une meilleure idée de la vitesse de leur opposant. Celui-ci souriait encore, semblant tout comme eux les jauger. Il ne resta cependant pas très longtemps inactif et tenta un balayage en profitant de la distance. Le loup réagit plus vite que lui, et bloqua efficacement le coup avant de contre attaquer de façon fulgurante : Il se jeta littéralement sur Grurg. Personne n'avait prévu cela, surement pas ce dernier en tout cas, si bien qu'il ne put esquiver et fut déséquilibré.  Sans hésiter, William en profita.

Sans une pensée pour sa tenue, l'imposant canidé glissa au sol pour tacler le taureau, frappant avec force l'arrière de son genou. Grurg vacilla immédiatement et s'affaissa au sol, entrainant avec lui Silvas. Des vivats éclatèrent à nouveau alors que les trois combattants étaient tous au sol. William ne resta cependant pas longtemps ainsi, car, utilisant le reste de son élan, il agrippa avec force le bâton que son adversaire tenait encore, et tira un coup sec pour lui faire lâcher prise. Cela ne marcha qu'à moitié, et un visage de taureau furieux se redressa, sa main puissante agrippant l'autre bout du bâton alors qu'il rejetait sans ménagement Silvas de son torse.

William en profita pour se remettre d'un seul mouvement debout, parvenant avec cet avantage de mettre plus de puissance dans ses mouvements. L'instant d'après, le bâton adverse volait dans les airs, lâché par les deux adversaires.  Il atterri près de la foule, celle-ci s'écartant précipitamment pour éviter de prendre un coup.

L'instant d'après, ils étaient à nouveau séparés. William et Grurg, maculés de boue, se tenaient sans armes, alors que Silvas possédait encore la sienne. Le taureau ne souriait plus. L'imposant canidé regarda son compagnon avec insistance. C'était à lui de dire ce qu'il convenait de faire désormais.  Dans tous les cas, le combat ne durerai plus très longtemps.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Lun 18 Sep - 14:06

Fort heureusement, le canidé avait réagit sur l'instant, si bien que Silvas ne tarda pas à sentir leur adversaire s'affaisser sous le choc qui suivit. Cependant, le loup se rendit compte rapidement qu'il n'allait pas forcément s'en sentir indemne aussi. Il était en pleine mélée, et le poids du taureau l'entraina brutalement au sol. Mais son expérience militaire prima, et en un rien de temps, le loups s'était receptionné sur un coude, et tenta même de profiter de sa position pour bloquer Grurg au sol, essayant de lui attraper un bras pour faire une clé, et l'immobiliser. Mais c'était sans compter sur la force bovine à laquelle il s'opposait. Grurg était bien plus costaud que lui, et avant même qu'il n'ait pu attraper ne serait ce qu'un poignet, une gigantesque patte se posa sur son torse, et le propulsa avec force en arriére. Lâchant prise, Silvas retomba sur le coté, gardant une patte bien serrée sur son arme de fortune, car il ne fallait surtout pas qu'il s'en sépare. Si Grurg venait à la récupérer, ils étaient dans une sacrée panade...

Mais un bruit attira son attention, faisant tressaillir une de ses oreilles. Le bâton de leur adversaire venait d'atterir plus loin, rebondissant un peu contre le sol et s'arrêtant prés du public, à en juger par les vivas soudain. William avait réussit. Leur adversaire était désarmé, pour maintenant. Il gagnait un sacré avantage, pour peu que le combat continue. S'appuyant d'une patte, Silvas se redressa énergiquement, quand même gêné par sa tenue de soirée, qui n'avait aucune souplesse et qui n'était clairement pas prévu pour toutes ces cabrioles. Grurg et William se faisaient maintenant face, avec un sérieux presque glacial, et pas loin d'être inquiétant.

Le loup jeta un coup d'oeil à Grurg, un peu méfiant. Il avait déjà vu ce genre de regard...Celui d'un mâle blessé dans son égo, qui n'allait pas tarder à prendre la chose trés à coeur, si l'on ne détournait pas son attention. Cette mascarade de combat devait cesser d'une façon ou d'une autre, avant que l'un ou l'autre ne regrettent leur geste. Alors, aprés avoir croisé le regard du canidé, il fit quelques pas et baissa son arme, parlant d'un ton fort et clair, en regardant le taureau.

"Je crois que nous avons fait nos preuves, Grurg. Nous avons réussi à coopérer alors que nous ne nous connaissions pas. C'est ce que vous souhaitiez, non ?"


Silvas était resté calme, malgré l'adrénaline qui battait encore dans son sang. Il riva simplemet son regard sur Grurg, sachant que celui ci allait rapidement retrouver la raison. Il n'était pas un grand maître de guilde pour rien...Non ? Le loup attendit deux longues secondes avant d'avoir une réponse, un sourire en coin venant finalement barrer le visage du taureau, qui avait prit le temps de tourner la page. Il se détendit même, se redressant un peu et abandonnant sa posture de combat.

"Effectivement, vous avez fait du bon travail, vous deux. C'est pas toujours évident de devoir compter sur l'aide d'un inconnu, mais vous avez fait ce qu'il fallait. Prenez en de la graine, les autres"

Ils eurent le droit à quelques applaudissements, allant de ceux sincéres de la loutre des Passeurs d'Horizon, en passant par ceux mitigés de quelques amis de Grurg, peu convaincu par les prouesses des deux nouveaux. Silvas remercia humblement la foule d'un hochement de tête, avant de faire un signe à William pour qu'il le suive, reculant vers le public pour y reprendre sa place. Il donna au passage le bâton à un des membres de l'assistance, bien content de s'en débarrasser. Il ne s'était pas vraiment attendu à devoir combattre aussi sérieusement, en réalité. Mais ils avaient donné bonne impression, dans un monde ou l'on devait se faire une place. Nul doute qu'il y aurait des retombés, d'une façon ou d'une autre.

Le loup n'avait pas des plus envies que de rester là à regarder d'autres combats, mais il pouvait difficilement retourner dans la salle principale dans cet état. William aussi, d'ailleurs. Silvas jeta un bref coups d'oeil à leurs tenues complétement barbouilées. Dire qu'Ayumi avait passée une bonne heure à l'aider à nettoyer ce costume...! Enfin, il eut un bref sourire quand même.

"Bien joué, là bas. On s'en tire plutôt bien" Il eut un léger soupir "On ferait mieux de trouver de quoi arranger nos tenues, avant de rejoindre la fête, non ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 24 Sep - 12:47

Le corps de William était saturé d'adrénaline, il tremblait presque d'excitation. Il regardait avec insistance Sivas pour savoir ce que celui-ci allait faire, se demandant s'il allait lâcher son bâton de façon honorable afin de continuer le combat à main nue. Ses yeux allaient aussi observer de temps en temps leur adversaire bovin, tentant d'anticiper ses mouvements, les possibilités qui s'offraient à lui. La foule était devenue presque invisible pour lui, il ne voyait plus que le combat en cours. Et c'était au loup de le relancer.

Mais William fut dérouté. Alors qu'il n'attendait que de se relancer dans la mêlée, Silvas annonça qu'il en était fini de ce combat, qu'ils avaient fait leurs preuves. Cela étonna tellement l'imposant canidé qu'il se redressa lentement les yeux écarquillés. Il regagna ses esprits. Oui, en effet, il s'était laissé emporté, ça ne servait à rien de continuer plus longtemps, ce ne serait pas raisonnable, et l'un d'entre eux finiraient forcément blessé. William lissa comme il put son costume complètement froissé, attendant le verdict.  

Grurg fut d'accord, et avec un sourire en coin, il les félicita pour leurs efforts. Sous les applaudissements et les congratulation, William rougit un peu, flatté, et s'inclina légèrement en tant que remerciement. Le grand canidé n'était pas timide, mais recevoir des éloges de la part de la crème des aventuriers était un grand honneur. Avoir fait si bonne impression, dès le première soir, avait sans contexte attiré l'attention sur eux. Ainsi, alors qu'ils s'éloignaient du cercle combattant, nombre de regard les suivirent. Il ne savait pas qu'elles allaient être les répercussions de s'être ainsi donné en spectacle, mais pour le moment, il était juste heureux d'en avoir fini avec ça.  

Silvas lui aussi le félicita pour leur combat. William sourit. C'est vrai qu'ils avaient réussi à rapidement s'organiser dans leurs mouvements. Bon, ils n'avaient fait que quelques mouvements et rien de bien compliqué, mais c'était tout de même ensemble qu'il avait mis à mal l'aventurier vétéran. Il fit une remarque sur leurs tenues. En effet, après des efforts aussi intenses, et après avoir roulé dans l'herbe et la terre, leur tenues étaient dans tout les sens et faisaient pâle figure. Personnellement, William se voyait mal retourner devant le premier ministre et la princesse dans cet état. Trouver un endroit à l'écart ne ferait pas de mal en effet.  

-Oui, je...


Mais il s'arrêta, coupé par des gloussements étranges. Un bon nombre de personnes les regardaient toujours, mais une majorité féminine observait William avec beaucoup d'intérêt. Soudain, il remarqua qu'on ne le regardait pas vraiment en entier : les regards étaient un peu plus bas, au niveau de son entrejambe.  

C'est là qu'il remarqua la chose. L'adrénaline avait désormais quitté son corps, révélant finalement le sentiment d'excitation pur qui l'animait. Forcément, son pantalon était obscènement déformé par la manifestation de ce désir, attirant beaucoup de regards impressionnés, railleurs et envieux. L'eroflore avait fait son effet.  William était complètement en érection, et il avait très chaud.

Ses boyaux se tordirent atrocement de honte et de gêne. Il fut tenté de cacher pudiquement la grosseur des mains, mais il aurait paru ridicule, et aurait d'autant plus attiré les railleries. Au contraire, il bluffa. Faisant semblant d'être embêté, mais comme si c'était quelque-chose qui lui arrivait fréquemment, il replaça son engin d'une main de façon à ce que le tout soit moins visible et plus confortable. Bien sûr, il n'était pas bon menteur, et il était facile de voir que William était terriblement gêné par la situation. Cette manipulation lui valut quelques rires supplémentaires et des sifflements racoleurs qui eurent tôt fait d'attirer l'attention d'autres personnes. Paniqué, William tira Silvas par la manche.

-Viens !


Les rires les suivirent un moment alors que l'imposant canidé pouvait déjà imaginer les rumeurs se propager : "Maitre Steelfire, le colosse excité par le combat". William serra les dents, avançant d'un train d'enfer entre les invités en tirant Silvas derrière lui afin de trouver un endroit ou se rendre plus présentable. Il avait envie de s'enfoncer sous terre et de ne plus jamais ressortir.

Il lui fallut demander un peu brusquement à un serveur pour trouver ce qu'il cherchait. Longeant les murs, ils ne se firent pas trop remarquer, et finirent par trouver un bureau vide de tout occupants, plongé dans la pénombre. Seules les lumières provenant de la cour où les combat continuaient éclairaient la pièce. Une fois la porte fermée, ni une ni deux, William s'excusa.

-Rhaaaa Désolé ! C'est...c'est pas ma faute c'est l'eroflore qui...Enfin tu vois quoi.


Se mordant les lèvres, il tourna le dos à Silvas pour remettre sa tenue dans le meilleur état possible, défroissant les manches, enlevant le plus gros des traces de terre, reboutonnant son gilet. Seul son pantalon, avec un élément volumineux supplémentaire à l'intérieur, refusait de se replacer correctement. Pourquoi ce genre de trucs n'arrivaient qu'à lui ?  Aller, il savait comment faire dans ce genre de cas. Penser à quelque-chose de déplaisant, de compliquer, pour faire passer l'envie. Il expira profondément.

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvas Drakmir

avatar

Crédit avatar : koutanagamori
Messages : 438
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 24
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventuriers

Feuille de personnage
Age: 28
Métier: Chef de Guilde
Double compte: Liam Varrel / Seth Owen

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Sam 21 Oct - 18:33

Quelque chose n'allait pas. Silvas se mit à le constater en même temps que William. Alors qu'il venait de finir sa phrase, il se mit à entendre les gloussements, commentaires, voir même rires de certains invités proches. Le loup chercha d'abord autour de lui ce qui pouvait provoquer l'hilarité générale, puis il suivit le regard de l'assemblée, regards qui convergeaient tous vers William et...Oh. Mince. L'Eroflore. Il avait presque oublié, avec toute cette histoire. Silvas cligna des yeux, surprit, hésitant entre l'hilarité ou la gêne. Il releva aussitôt les yeux, les reposant sur l'assemblée moqueuse. William tenta d'arranger la chose, mais son initiative provoqua juste les rires des convives. Silvas ne savait pas trop comment réagir pour parraître à la fois détaché de cette histoire et ne pas laisser le canidé dans la mouise, mais finalement, Will décida pour lui sans lui laisser le temps. Avant qu'il n'ait eu le temps de dire un mot, voilà qu'il sentait une main saisir son bras et le traîner plus loin. Bon sang de... ! Avec une certaine impuissance, le loup entendit les nombreux murmures se lever sur leurs dos, surtout aprés le spectacle que venait d'offrir William. Il ne pouvait déjà qu'imaginer les rumeurs folles qui allaient naître.

Si leurs guildes venaient de gagner quelques points avec le combat, elles allaient sans doute en perdre le double ! Mais il suivit quand même le canidé, trouvant finalement un endroit pour que celui ci puisse se...remettre de ses émotions. Et récupérer sa tenue si c'était encore possible. Un bureau éloigné du reste de la soirée, qui n'intéresserait sans doute aucun invité. Silvas laissa donc passer le canidé, et referma la porte derriére eux, jetant un bref coup d'oeil au couloir. Il pouvait entendre d'ici quelques rires venant la salle principale. Essayant de ne pas immaginer que cela provenait d'une certaines histoire cocasses concernant deux nouveaux maîtres de guilde, il s'écarta de la porte. Will s'excusait aussitôt, terriblement gêné, essayant de réparer les pots cassés. Il ne pouvait pas le voir, mais par réflexe, Silvas fit un geste vague de la main, un peu gêné aussi.

"Bha, c'est pas grave. De toutes façon, ils auraient bien fini par trouver quelque chose à se mettre sous la dent, j'imagine. L'Eroflore dans les gâteaux...C'est d'un vache. Tu métonnes que certains maître de guilde s'attardent pas. Ils doivent connaître les habitudes de la maison"


Il soupira doucement, avant de détacher sa cape d'épaule, qui était trop abimée pour continuer d'être portée. L'attache avait même sautée pendant le combat. pour le reste, il s'agissait de trace de terre, de poussiére, et de quelques erraflures. Grommelant tout seul, un peu agacé, il tâcha de se rendre plus présentable.

"Je sens que je vais me faire tirer les oreilles, une fois à la maison, hmpf...Si j'avais sût, j'aurais pas accepté l'invitation de Grurg à la légére"

Puis il tourna le regard vers le dos de Will, se demandant s'il allait pouvoir sortir du bureau, ou s'il allait devoir attendre que les effets passent. Il demanda alors :

"Hm...Et toi, ça va aller de ton côté ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 654
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   Dim 12 Nov - 19:08

William ne répondit tout d'abord pas à Silvas, trop occupé à essayer de se "Calmer". Ça ne l'empêchait pas d'écouter pour autant, et d'être d'accord avec lui. Il comprenait que certains parmi les aventuriers pouvaient être de petit plaisantins, comme partout, mais à une reunion officielle ? C'était un peu osé ! Après, il avait bien entendu conscience que si cela était advenu a quelqu'un d'autre que lui, il aurait ri avec les autres. Mais pour le coup, ça tombait sur lui et ce n'était pas drôle du tout, mais alors vraiment pas. C'était sa première réunion en plus quoi ! Pas sympa !

Plus il extrapolait sur ce que tout cela allait avoir comme conséquences, plus son ventre se tordait. Il savait bien par expérience que les rumeurs circulaient rapidement dans ce milieu, si bien qu'il ne pouvait pas espérer qu'on ne parle plus de cette histoire dans le futur, même après des années sans doute. Il n'était pas contre être le centre de l'attention, mais pas de cette manière ! Enfin bref, au moins on allait parler de lui.

Le but maintenant était de retrouver une apparence convenable pour la suite de la soirée. Du moins ce qu'il en restait. Son ami allait le tuer : Son costume était en bien mauvais état. Que ce soit la terre, l'herbe, ou la sueur, les taches étaient déjà nombreuses, mais c'était sans compter les quelques déchirures et autres accrocs produits par les mouvements violents du combat. Et bien sur le tout était complètement froissé, malgré ses efforts antérieurs.  

Mais même si tout ceci était grave, ça n'avait rien avoir avec le problème principal qui l'avait fait chercher ce bureau : La bosse de son pantalon. Fermant les yeux, il tenta de refluer l'envie, pourtant féroce. Il avait déjà été fortement influencé par l'eroflore autrefois, bien plus que cela. Il avait donc l'espoir de pouvoir contrôler ici le résultat d'une petite quantité. Mais ce n'était pas gagné, il pensa à des choses compliqués, au programme des prochains jours, et même à la paperasse qu'il lui restait à remplir, mais avec un résultat mitigé. En désespoir de cause, il retira sa chemise, et la plia sur son avant-bras afin de cacher ce phénomène à la vue des autres. Tant qu'il n'ouvrait pas les bras, personne n'y verrait plus rien.

-Euh ouais ouais on va dire...


Il se retourna, encore gêné, et s'excusa auprès du loup.

-Excuses-moi de t'avoir trainé comme ça.
Il releva la tête. On devrait y retourner. Mieux vaut ne pas rester ici trop longtemps ou ils vont...se poser des questions.

William n'osait pas imaginer ce que les autres invités allaient penser de tout ça. Il ne développa pas ces réflexions et quitta la pièce avec discrétion.

La fête allait en faiblissant. Bien qu'un certain nombre de personnes étaient encore présentes, quelques individus semblaient être parti dans le laps de temps où ils s'étaient tous deux éclipsés. La princesse et le premier ministre, eux, n'étaient pas en vue. On ne les remarqua pas tout de suite, mais très vite, des sourires et des coups d'œil furent jetés dans leurs direction. William tourna la tête rapidement, ne souhaitant pas faire un contact visuel avec qui que ce soit pour le moment. Des cris se firent entendre de la cour.

-Tu crois qu'ils se battent encore ?


C'était sans doute le cas. Prouver sa force martiale était un désir de beaucoup d'aventurier, pas étonnant que leurs chefs fassent pareil. William soupira. Il ne se sentait pas trop à sa place ici, autours de toute ces personnalités et affublé comme un courtisan. Il le signifia à son compagnon de soirée lupin.

-Je sais pas toi, mais je fais encore un tour et puis je rentre.


Mais combien de temps ce tour allait-il prendre ? Ce fut une question qu'il se posa lorsque une personne inconnue s'approcha d'eux avec un grand sourire.  
[/b]
[b]

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Réunion des maitres de guilde [PV : Silvas Drakmir]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MMGTG : Martyr des maitres de guilde en tout genre
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» réunion rp...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: Ville de RisuaTitre :: La Ceinture Ouest :: La place Orchal / Le bureau des Aventuriers-
Sauter vers: