Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacen Silaën

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 05/06/2017
Age : 26

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Libraire
Double compte: Aucun

MessageSujet: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Lun 5 Juin - 22:00

Jacen Silaën
PRÉNOM • Jacen
NOM • Silaën
SEXE • Mâle
ORIENTATION SEXUELLE • Homosexuel
ÂGE • Vingt-six ans
RACE • Cerf
____________________________

GROUPE • Citoyens
MAGIE • Aucune
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Tout d’abord grâce à Kaelyn Idow, puis parce que j’ai incarné précédemment ici le personnage d’Alexander Méaaras.
CODE DU RÈGLEMENT •
L'équipement de votre personnage.


Le seul « équipement » dont dispose Jacen, si une telle possession peut vraiment être qualifiée d’équipement, est un pendentif dans lequel se trouve un portrait dessiné de ses parents. C’est le seul véritable souvenir qu’il a d’eux, car ils sont décédés alors qu’il était encore très jeune.

Physique de votre personnage


Jacen est encore assez jeune, du haut de ses vingt-six ans, mais l’on peut aisément être amené à penser qu’il est plus âgé que cela. À sa manière il est imposant et peut se montrer plutôt intimidant, bien que la plupart du temps il ne le cherche même pas. Il ne manque nullement d’allure et sait comment se mettre en valeur sans trop en faire. Il veille à être toujours propre sur lui, à défaut d’être irréprochable, parce qu’il déteste se sentir crasseux.

Son visage est parfaitement lisse et mince, allongé vers l’avant et légèrement anguleux. Le bout de son museau est de taille moyenne, fin et carré. Ses oreilles sont aussi d’une taille normale. Sa bouche est discrète et ses lèvres si fines qu’elles peuvent sembler inexistantes. Ses dents sont serrées et présentent une blancheur éclatante. Son menton est parfaitement taillé et délimité.

Il est en général sympathique et ouvert, agréable à regarder, tout en masquant à la perfection ce qu’il pense véritablement quand on le regarde. Sans être particulièrement chaleureux, il est amical et a presque toujours bonne mine. Ses yeux sont d’un brun si clair qu’il peut paraitre doucement orangé. Il a un regard intense et mystérieux rendant ce qu’il pense difficile à déterminer, mais susceptible de donner l’impression qu’il lit dans les yeux d’autrui comme il lirait dans un livre.

Les mains de Jacen sont allongées et ses ongles toujours parfaitement coupés. Il ne manque nullement de douceur et de doigté. Ses bras et ses jambes sont puissants et musclés sans l’être excessivement. Il a le pas assuré tout en ayant une démarche très élégante, chose assez rare pour une personne de son gabarit. Il a un charme certain et sait parfaitement en jouer, mais il ne songera jamais à en user pour blesser sciemment autrui.

Psychologie de votre personnage


Jacen fait preuve d’une grande force morale et respecte une ligne de conduite des plus strictes dont il ne dévie sous aucun prétexte, ce qui ne le rend pas toujours des plus faciles à vivre. Il se montre la plupart du temps très sûr de lui, mais il ne s’interdit pas de laisser place au doute quand cela lui semble nécessaire.

S’il adopte parfois un ton peu amène et fournit des remarques empruntes de cynisme, il est loin d’être un mauvais bougre au fond et il est assez simple de s’en rendre compte. Il n’est juste pas évident de vivre avec lui au quotidien. Il dispose d’une volonté hors du commun, il ne manque pas d’intelligence et de lucidité. Il fait en outre preuve d’une mémoire remarquable, bien qu’elle ne soit pas du tout infaillible.

Il a appris ce qu’il sait du peu de souvenirs qu’il a de la vie avec ses parents, de ses années passées à l’orphelinat de Risua et de celles passée à vivre au jour le jour, jusqu’à ce qu’il parvienne à trouver un réel travail et, avec lui, un semblant de stabilité. Il veille à toujours faire preuve d’honnêteté et de franchise, quitte à prendre ses interlocuteurs à rebrousse-poil ou à se montrer inconvenant, voire vexant. Il ne se prive jamais de dire le fond de sa pensée et se moque de s’attirer les foudres de ses interlocuteurs, tant il c’est une habitude pour lui.

Au-delà de ça, c’est un jeune homme particulièrement simple. Il ne rechigne jamais à faire des efforts pour atteindre les objectifs qu’il se fixe. Il est de ceux qui se dévouent entièrement aux causes qu’ils défendent, dès lors qu’ils s’y sont engagés en parfaite connaissance de cause. Dire qu’il est tenace est un doux euphémisme. C’est quelqu’un qui place au-dessus de tout la logique pure et simple, un mode de raisonnement écartant délibérément toute considération de nature émotionnelle ou psychologique, par nature irrationnelle.

Il est en outre assez rancunier. Il peut lui arriver de pardonner à quelqu’un qui lui a fait du tort par le passé, mais il ne l’oublie jamais véritablement. Mais c’est aussi une personne sur qui on peut toujours compter dans les moments difficiles, parce qu’il n’est pas dans sa nature d’abandonner une personne dans le besoin.


L'histoire de votre personnage


Les parents de Jacen n’étaient pas natifs de Risua, ils y sont venus pour vivre en paix un amour qui n’avait pas été accepté par leurs familles respectives mais auquel ni l’un ni l’autre n’a voulu renoncé, coupant ainsi tous les ponts avec les « siens ». C’est environ un an et demi après leur arrivée dans la ville que Jacen vit le jour, et ce fut deux ans après que la tragédie arriva.

Ils périrent tous deux, dans l’effondrement du bâtiment dans lequel ils travaillaient, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Puisqu’ils n’avaient pas de famille en ville ou aux alentours pour l’accueillir, il a intégré l’orphelinat de Risua. C’est là qu’il a appris l’essentiel de ce qu’il savait à présent, aussi bien grâce à ses pairs qu’aux différents adultes chargés de leur éducation.

Jacen a très tôt formulé le souhait d’apprendre à lire, parce que ses parents lui avaient toujours dit que c’était un savoir fondamental et avaient d’ailleurs commencé à le lui apprendre. C’est ce qu’a entrepris de lui inculquer, avec l’accord de sa hiérarchie, une des responsables de l’orphelinat. Elle était une renarde qui avait treize ans de plus que lui et avec laquelle il s’entendait particulièrement bien.

C’est grâce à elle qu’il a appris à lire, commençant par des livres entièrement illustrés pour, de manière itérative et avec une progression régulière, être en mesure de s’intéresser à des écrits plus complexes. Toutes ses lectures provenaient de ce qu’il pouvait trouver dans la petite bibliothèque de l’orphelinat, dont il n’avait pas mis longtemps à faire le tour et à lire plusieurs fois chaque livre.

En parallèle de cet apprentissage, il mettait tout son cœur à l’exécution de chacune des tâches qu’elle lui confiait, dans l’idée de la remercier de ce qu’elle faisait pour lui. Il ne rechignait jamais quand il fallait nettoyer les locaux, faire la vaisselle, laver le linge et tout ce qui constituait les bases d’une vie qu’il pourrait mener en totale autonomie quand le temps serait venu.

Jacen n’aimait pas les gens qui se permettaient d’influencer sciemment la vie d’autrui. Il estimait qu’ils n’en avaient pas le droit et qu’en le faisant, ils privaient la personne concernée de son libre arbitre, une notion qu’il plaçait au-dessus de toute autre.

À l’anniversaire de ses dix-huit ans, il avait dû quitter l’orphelinat parce qu’il était trop âgé pour y demeurer en tant que pensionnaire. Après deux années passées à gagner sa vie au gré des emplois de courte durée qui s’offraient à lui, à l’aube de ses vingt ans, il a commencé à vraiment s’intéresser au culte lié à la déesse Kokta, déesse du ciel et de l’air, mais aussi du libre arbitre auquel il était si attaché.

Jacen était un homme simple qui n’avait pas de réelle ambition, sinon celle de vivre sa vie librement. Sa liberté de conscience, de pensée et de parole était vitale pour lui, tout comme sa liberté physique, et sans elles il n’était rien.

À l’âge de vingt-trois ans, il avait trouvé un travail en faisant la rencontre d’un vieux libraire pour qui il s’était pris d’affection, et qui l’avait également pris en affection. Après plusieurs contrats précaires, il a décidé de signer avec lui un contrat stipulant qu’à terme, il le remplacerait à la tête de la librairie.

Si Jacen n’était au départ pas convaincu de sa capacité à assumer comme il se devait cette responsabilité, les deux années qui suivirent le confortèrent dans cette idée et, prenant de plus en plus confiance en lui, il s’améliorait de jours en jours.

Au terme de ses vingt-cinq ans son employeur, qui à ses yeux avait tout d’un précepteur, décéda de mort naturelle. Après s’être assuré qu’il soit traité comme il se devait et qu’il ait reçu tous les honneurs qu’il méritait, il prit totalement la relève et fit tourner seul la boutique, ne montrant pour l’heure aucun désir que cela change.

Ainsi il vivait sa vie au jour le jour, se satisfaisant des plaisirs les plus simples et veillant à ne jamais demander davantage que ce qui lui était nécessaire. Sa situation lui convenait parfaitement. Il avait maintenant vingt-six ans et se satisfaisait de ce qu’il possédait : la librairie et les heures que son travail lui laissait de libre pour pratiquer dans la plus grande intimité, et le plus grand secret car c’était quelque chose de strictement personnel, sa foi en Kokta.

Il se rendait toujours régulièrement à l’orphelinat, surtout pour rendre visite à celle qui lui avait tant appris, mais également parce qu’il ne voulait pas couper ses liens avec cette partie de son passé. Il ne souhaitait pas davantage se détacher de son père spirituel ou de ses parents biologiques, dont il venait régulièrement fleurir les tombes. Toutes ces personnes avaient fait de lui tout ce qu’il était devenu, et jamais il n’estimerait avoir assez de gratitude à leur égard.

Côté cœur, c’était loin d’être aussi simple. Jacen, depuis qu’il avait atteint l’âge adolescent et que les hormones avaient commencé à se faire entendre, n’avait jamais été attiré par la gente féminine. Il avait toujours trouvés plus séduisants les autres hommes que les femmes, sans qu’il y ait eu quoi que ce soit qu’il leur reproche, c’était juste qu’elles ne suscitaient aucun désir chez lui.

Plusieurs fois il s’est risqué à des regards, d’autres fois il a été un peu plus loin en se permettant, toujours avec l’accord des concernés bien entendu, des contacts physiques et des caresses, et plus rarement il pouvait aller jusqu’à des baisers, mais cela n’avait pas dépassé ce stade. Il ne s’est encore jamais uni charnellement à qui que ce soit et n’en manifeste nulle envie, simplement car il attend d’être sûr d’avoir trouvé la personne avec qui il voudra passer le restant de ses jours et ne veut pas prendre le risque de blesser qui que ce soit en lui donnant de faux espoirs sur leur possible avenir commun.

Il est comme ça, il aime prendre son temps et réfléchir à toutes les conséquences avant de s’engager à quoi que ce soit avec qui que ce soit. À cela il faut ajouter que, pour lui, l’amour physique n’est en rien un passage obligé et le plus important c’est ce que l’on ressent, ce que l’on désire exprimer ou au contraire garder pour soi, jusqu’à ce qu’on soit prêt à l’exprimer.


CODAGE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drahienne

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 20
Localisation : Partout où mon nom est acclamé !

Guilde/Groupe : Aventurière - Les Veilleurs

Feuille de personnage
Age: 33
Métier: Héroïne ! 8)
Double compte: Ange/Rakya

MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Mar 6 Juin - 12:50

J'aime beaucoup ta fiche, j'espère avoir l'occasion de rp avec toi. ^^ (avec Ange, du moins.)

Bon courage pour ta validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Mar 6 Juin - 13:41

Il n'y a pas de problème dans ta fiche !

Je te donne une première validation !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Agnir

avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Risua (sauf mission)

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Aventurier
Double compte: Rune Malgovan, Adalbert Vignevaux

MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Mer 7 Juin - 0:18

Tu a ta deuxième validation !

Bon jeux !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto Ruthven

avatar

Messages : 506
Date d'inscription : 10/04/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Age: 27
Métier: Noble
Double compte: Ayumi Blaz/Sélène Keïrsos

MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Mer 7 Juin - 10:57

Félicitation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Ten'Inu

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 29
Localisation : Risua


Feuille de personnage
Age: 25
Métier: Prostitué
Double compte: Justin de Mortefontaine

MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   Mer 7 Juin - 11:09

(Re)bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.furaffinity.net/user/nanashithedog
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacen Silaën - Le savoir est le chemin de l'ignorance vers la sagesse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passe ton chemin ou fait demi-tour
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Présentations validées-
Sauter vers: