Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 1:33

Taman Otsil
PRÉNOM • Taman (Karitsa)
   NOM • Otsil (Malluma)
   SEXE • Féminin
   ORIENTATION SEXUELLE • Hétéro
   ÂGE • 25 ans
   RACE • Brebis

MALADIE (non diagnostiqué) • Aphasie de Broca
   ____________________________

   GROUPE • Bandit
   MAGIE

Disciplines Majeures :
- Magie de l’ombre
Je me déplace sous un couverture d'ombre lors d'infiltration, durant une chasse ou une fuite. J'aide mes coéquipiers à se cacher en créant des zones d'ombres, ou dissimule mon visage dans les ténèbres si je perds, par mégarde, mon masque d'assassin.
Disciplines Mineurs :
- Télépathie
J'entends et localise mes "proies" à distance, dans le noir, dans la nuit. J'entends les aveux coupables, les secrets et les mensonges. Je...communiquais...avec mes proches, dans le passé. Je retrouve la "parole", un court instant.

   COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Par le forum Erèbe
   CODE DU RÈGLEMENT •
   
 
L'équipement de votre personnage.


   Je possède ce qu'il faut pour tuer et survivre, à commencer par mon arme, un arc solide et souple, qui ne quitte jamais mon épaule gauche. Un carquois en cuir est donc de vigueur, ainsi que des flèches de ma fabrication, d'on les pointes sont le plus souvent empoisonnée à la suc de Lichar.

Mais, les mots aussi, peuvent s’avérer être des arme indispensables, à la survie en milieu urbain. J'ai donc, toujours, sur moi, un petit carnet en cuir, accompagner d'un stylet de plomb, à ma ceinture pour communiquer... ou dessiner. *Toussote*

Je possède deux tenues, en fonction du lieu et de l'occasion. La première, en dehors des villes, dans la forêt, la nature et les routes, je porte une tenue d'aventurière, sans masque, et non capuchonnée. Elle est composée de longues cuissardes brune, afin de cacher mes sabots de brebis, ainsi que leur bruit, suivit d'une petite robe sans manches, courte, souple et moulante, en peau de Moutu beige, afin de me sentir libre de tout mouvement. Une ceinture noir entour mes hanches, contenant diverses sacoches, une bourse et un étui à dague.

Je porte ensuite un grand poncho à capuche, couleur noisette, contenant diverses poches à son revers. J'enfile aussi de longs gants marron, pratique pour cueillir des plantes sans se piquer.

Pour ce qui est de mes sous-vêtements, j'improvise une culotte avec un morceau de tissu propre (façon "Etchū fundoshi"), mais en ce qui concerne le soutif, je n'en porte jamais.

Je possède aussi une grande besace en cuir, que je porte en bandoulière, qui contient divers objets et récipient, ainsi que mon autres tenue. Celle-ci est pour les grandes villes, les pillages ou le meurtre professionnel, avec pour pièce maîtresse, mon masque de loup en bois dur et charbonneux. Je porte donc une combinaison intégrale, sombre et en tissu moulant, avant de remettre mes cuissardes brune et ma ceinture jais. Je remets par la suite mon poncho à capuche, ainsi que mes gants, alors que ma petite robe est pliée et ranger au fond de mon sac.

Liste complète :
Spoiler:
 
   
   
 
Physique de votre personnage

 

   Que dire de ce corps que je déteste ? Un corps de "proie" à l'allure faible et fragile, innocent et de la même race, que celui qui me trahit, depuis mon plus jeune âge. J'aurai voulu être une louve, hélas, les Dieux en décidèrent autrement.

Je ne suis pas bien grande, un mètre soixante cinq me sépare du sol, seul mon poids trahit mon gabarit, les muscles étant plus lourd que la graisse, je pèse quand même soixante-cinq kilos. Mon corps mince, souple et finement musclé, est d'une morphologie en poire, avec des hanches généreuse, ainsi que presque entièrement blanc comme la neige… seuls le bout de mes longues oreilles, la moitié de mes mollets ainsi que mes sabots sont sombres. Ma fourrure est courte par endroit et plus dense à d'autres, comme mon cou fin, le haut de ma poitrine menu, mes épaules large, mes élégants poignets, mes cuisses appétissantes et mon pubis intime. Ma chevelure, qui caresse le milieu de mon dos, est douce, longue et abondante.

Ho, Auriez-vous remarquez ? Le bomber qu'offre mon épaisse toison sur mon buste, telle un élégant jabot, qui met en valeur ma petite poitrine ? Un bonnet ni trop gros, ni trop plat à mon goût, parfait pour séduire et pour ne pas être gêner, dans l'action de l'assassinat.

Spoiler:
 


*Soupir* Très bien, je vais vous le montrer. Retire son masque Mon visage allongée est triste et apeurée, ce qui plait à ceux qui me voient comme une "proie" facile. Un minois agréable à regarder, avec mes grands yeux en amandes, d'un bleu azur et perçant, contrebalancer par un petit nez rosé et noir, ainsi que de fines lèvres brillantes comme le jais.

Spoiler:
 

   
 
Psychologie de votre personnage

 

   Suis-je une louve dans un corps de brebis ? Cette question a de quoi rendre chèvre. Malgré ma morosité, j'ai toujours apprécié l'humour, je souris facilement, c'est juste que je le cache. J'aimais la vie et ne cherche qu'à l'aimer de nouveau.

Une âme sombre, tourmentée, blessée, triste, qui voyage en quête de réponse. La vengeance a guidé mes sabots trop longtemps…et a présent que mes ennemies sont tombées, je n'ai plus que la fuite. J'ai tuée, plus d'une fois, sans plaisir, sans envie, sauf pour ses deux là…je sais donc que ma vie et ma liberté sont menacer. Je suis déjà dans une prison de silence depuis mon enfance, avec pour seul clé, un chant. Je fus condamnée trop longtemps dans une cage de haine, de souffrance et de peur, je ne veux pas y retourner.

Je veux revivre, vivre libre, vivre en la mémoire de ceux que j'aime, vivre dans la lumière…mais comment ? Je suis une tueuse, une voleur, une prostituée…une souillon. Ce pelage blanc, je le voulais sombre, mais pas comme ça. J'y ai été obligée, j'y ai été former, frappée, violée pour le faire…mais comment le prouverais-je face à la justice ? Je n'ose imaginer mon destin, je préfère fuir, survivre dans la nature, aux plus près des plantes et de ma mère…partir à l'aventure, comme en rêvait mon frère…oublier mon nom, ainsi que mon ainé.

Trouverais-je des réponses, à toutes ses questions, lors de mon voyage ? Ai-je le droit d'être en vie, malgré mes actes ?...Je suis fatiguée, de ne pouvoir parler qu'à moi-même…je veux "parler"…par les Dieux, rendez-moi ma voix.

   
 
L'histoire de votre personnage

 

   *Soupir*…Vous devriez entendre ma voix à présent.
Par où commencer ? Ho…vous semblez surpris d'entendre ma "voix" dans votre esprit… n'ayez crainte, c'est normal…pour moi, qui ne peux à peine prononcer que quelques mots, ou phrase avec de la chance, ou l'aide des Dieux. D'aussi loin que va ma mémoire, je n'ai jamais réussi à parler normalement. Seule un chant me fut accordé par cette… malédiction ? Punition divine ? Maladie ? Je l'ignore, je préfère me dire, que "le silence est d'or"…

Mais revenons à nos brebis. Je suis née à Risua, au Royaume de Cerith. Ma mère était une jeune fleuriste, une louve aux couleurs de la nuit et de la lune, accompagner de yeux azur, une mère douce et aimante. L'un de ses plus fidèles clients, était un grand et beau Questeur, un bélier couleur neige, aux iris cendre, et parlant d'une voix amicale, ambitieuse et sûr de lui, selon ma mère. Ils eurent rapidement une attirance réciproque l'un envers l'autre, malgré leurs rang social, leur "nature contraire", ainsi que l'opposition de la familles de la "proie".

De leurs unions vinent au monde un premier loup noir aux yeux azur, Amaroq. Deux année plus tard, ce fut un autre canidé au pelage blanc et yeux gris acier, Bleiz. Puis trois printemps après, ce fut mon tour. Je vins donc au monde sous le doux nom de Karitsa Malluma, une petite brebis aux duvets nuance nuage et iris bleu.

Tout allait bien dans ma famille, nous ne manquions pas d'argent, l'avenir de mes frères étaient déjà choisi et tracé, et moi de même… enfin, jusqu'à mes trois ans. Mon père acceptait difficilement mon "retard vocal", un "handicap" que n'avaient pas mes frères. Et plus le temps passa, plus il accusa ma mère d'en être la cause, malgré les visites chez les médecins pour diagnostiquer ce mal inconnu.

Il l'a traitait de "mère indigne", qui lui offrit une brebis presque sans parole, sans valeur et sans avenir. Je me souvins encore de la souffrance qu'elle éprouvait, ainsi que la douleur de mon cœur déchiré, face à des mots aussi dur. Mais j'y vis aussi du courage, elle continua donc mon éducation, malgré les reproches.

Mon enfance fut brève, je ne sortais pas sans ma mère, je l'accompagnais au marché, je n'osais approcher des autres enfants, qui se moquaient de mon mutisme. Au lieu de jouer dans le rue, je restais enfermée à la maison, à aider aux corvées, apprendre à coudre, nettoyer, cuisiner, comme toutes petites filles modèles, comme le disais mon paternel.

J'étais clairement mis de coté, rejetée, même l'ainé de mes frères m'ignorait. Seul Bleiz venait à ma rencontre et réussissait, parfois, à m'inciter à jouer dehors, avec lui. C'était un loup doux et gentil, mais aussi au sang chaud et bagarreur, surtout lorsque quelqu'un s'en prenait à sa fierté ou à sa petite sœur.

Préadolescente, je sortais plus grâce à lui, même si je n'étais jamais seule dans la rue. Amaroq continua de m'ignorer, il était bien trop absorbé par ses études de Questeur et d'escrime. Bleiz n'aimait clairement pas les bouquins, il préférait la chasse, le tir à l'arc et la boutique de fleur de maman, qu'elle rouvrit peut après mes douze ans. C'est ainsi que je devins apprentie fleuriste, j'aimais être entourer de verdure et étudier avec ma mère, apprendre, comprendre, la voir sourire, même si je savais, qu'elle culpabilisait de mon "handicap".

Je n'étais pourtant pas complètement muette, je pouvais prononcer quelques mots, de courtes phrases, lorsque les Dieux étaient avec moi. D'ailleurs, ils avaient peut-être entendu mes prières, car je remarquai au fil des années, que je "comprenais" de mieux en mieux mon entourage. Au début, j'avais vraiment peur, d'entendre des mots, des phrases, sans que la bouche de mes interlocuteurs ne s'ouvre. Peut-être était-ce à cause de ma solitude à l'arrière boutique, à préparer les bouquets ? L'envie de mieux connaître ma mère et Bleiz ? Ou de vouloir impressionner mon père et Amaroq ?

"Le silence était d'or" selon un dicton, je tenus donc mon pouvoir secret… car, à défaut de me permettre de battre Amaroq au jeu d'échec (ça le rendait fou, mais ne refusait jamais un défi à ce jeu), ce don venu du ciel semblait prendre mon énergie après une trop longue utilisation.

Mais quelle joie m'envahissait, que de pouvoir "entendre" les pensées d'autrui, de pouvoir suivre une conversation d'adolescentes de loin, savoir que Amaroq me jalousait de ma vie sans "lourde responsabilité", que Bleiz m'aimait et s'inquiétait beaucoup pour moi, même si il ne le montrait jamais. Cette dernière découverte nous rapprocha, car en entendant sa peine, il entendit à son tour ma pensée. *Merci, moi aussi je t'aime*. C'est ainsi qu'il devint mon premier confident.

Mais, cet abus de télépathie eu malheureusement un prix sur ma santé.
Quelle souffrance, que de voir ma mère à mon chevet, morte qu'inquiétude, face à mon triste état de fatigue. Je regrettais tellement, de ne pouvoir parler, longtemps, correctement. Ce sentiment de liberté et de pouvoir que m'avait fait ressentir mon pouvoir, avait finalement eu des conséquence pénible pour mes proches. Mais…je voulais tellement "comprendre" ce monde, d'on j'étais coupée.

Après plusieurs mois de repos sans utiliser mon don, enfermer dans ma chambre et mon silence, je repris doucement des forces. Avais-je abusée du pouvoir des Dieux ? Cette convalescence était-elle ma punition ? Je ne voyais pas d'autre raison à cela. Je pris donc la décision, de l'utiliser moins souvent.

À quinze ans, je repris le cours d'une vie "normal", à travailler à la boutique, chasser à l'arc avec mon frère Bleiz, qui me prit sous son aile, et qui me confia son secret. Il rêvait de devenir Aventurier et non un futur Questeur, comme son frère, qui faisait des études pour devenir Censeur. Il le jalousait, d'être le premier, le prodige, le préféré de père. Heureusement pour nous deux, nous avions maman, qui nous aimaient, sincèrement, comme nous étions. Cette évidence fit que nous nous confiâmes à celle-ci, sur mon don, qui lui fit peur au début… après tout, ce pouvoir était mal considéré et punissable par la loi. La réaction de Père et Amaroq fut toute aussi choqué, mais étrangement bien accueillît.

Je n'aurais pas dû me confier… à personne…je n'aurais pas dû.

Père me traça un nouvel avenir, celui d'étudier le droit à mon tour, comme Amaroq, pour le seconder plus tard. Mon apprentissage de fleuriste étant terminé, mon frère ainé devint mon professeur… il était toujours en colère que j'aie triché au jeu échec. Il ne m'aimait pas, il était froid, rude, sévère et me regardait de haut. Je n'arrivais pas à étudier correctement à ses cotés, il me faisait peur, j'avais peur de lire ses pensées, il me menaçait de me gifler, si j'osais le refaire.

Malheureusement, cela arriva, il me gifla à la suite d'une réponse compliqué, mais positive. "Tricheuse" cria-t-il, alors que ma mère s'interposa en entendant mon cri. Bleiz ne vint pas à mon secours, il était devenu méfiant, peureux et distant, depuis que je passais le plus clair de mon temps avec Amaroq. Je vis donc ma famille se déchirer, au fil des mois.

À mes dix-huit ans, nous découvrîmes que Bleiz avait quitté le foyer, ne laissant que derrière lui une lettre d'adieu, afin de réaliser son rêve et assouvir sa soif d'aventure. Mère fut affligée par son départ précipité et Père furax.

Amaroq s'en fichait, il disait ne pas avoir besoin "d'un incompétent" dans ses pattes. La chaleur du foyer s'éteignait rapidement, alors qu'une autre flamme s'alluma. Ce feu, cet incendie, fut la boutique de celle qui me mit au monde, que j'aimais, et qui mit pourtant, mit fin à ses jours à l'intérieur.

Pourquoi avait-elle fait cela ? "C'est de ta faute !" cria Amaroq en me frappant. Vraiment ? Étais-ce une autre punition divine ? Qu'importe, une nouvelle destinée se dessina devant moi, un destin sombre et sanglant.

Mon père, que je ne revis pas depuis l'accident, et mon frère décidèrent de me "former" auprès d'une connaissance, un prêtre renard du nom de Sahak Ch'amak, à qui je devais dorénavant foi et obéissance. C'est ainsi que je fus amener à Foxfield, où je compris rapidement pourquoi. Ce fut dans sa chapelle, que je constatasse que j'avais été "vendu"…et une fois ma fleur volée, il me confia à une bande de briguant pour entamer ma formation d'assassin.

Reniée et bannie de mon ancienne famille, le clan me donna un nouveau nom, celui de "Taman Otsil". Avec l'aide de mon pouvoir télépathique et de mon habilité à l'arc, j'avais pour missions de guider les voleurs de mon clan dans les rues, mais aussi d'espionner les clans ennemis, comme danseuse ou prostituée, ou assassiner les gêneurs de ma dague empoisonnée au suc d'Arbuste de pierre et de Lichar.

Ce fut durant ses cinq années de noirceur et d'entrainement mental et physique, que je découvris un nouveau pouvoir. Que les Dieux pardonne mon cœur noircit par la haine et la peur…Je sortis de l'ombre et fis couler le sang de la gorge de ma "proie", y glissant rapidement dans sa main un petit disque de pain non levé, avant de m'enfuir, en m'engouffrant dans l'ombre que je créasse. *Que repose ton âme au cœur de Loïka* pensais-je pour cette âme. Cette prière, je la "disais" souvent, trop souvent, et je n'avais malheureusement pas assez de temps, ou de disque de pain sur moi, pour toutes ses âmes condamnés.

Une brebis au masque de loup, masque que je ne retirai presque jamais, lorsque je devais tuer dans l'ombre. Je ne le retirai que pour charmer, danser et assassiner dans le silence d'un lit, ou d'un bain, je menais donc une double vie d'assassin. Aucune des deux ne me plaisait, j'optasse donc pour une troisième vie, moins sanglant, qu'était la voie des soins aux plantes médicinales. Car si il y a bien une chose qui me gardait en vie, en ce lieu de débauche, c'était cette vielle chouette au cœur et aux yeux d'or, Bellatrice Grace.

Cette ancienne bourgeoise, sourde de naissance, enseignait gratuitement aux enfants des rues. C'était une femme respectée dans le quartier, sous la protections de divers clans, qui vivait pauvrement dans ce qui lui servait d'école de fortune. C'était elle, qui m'enseignât les soins, ainsi que le Langages des signes, qui étaient utilisé par mon clan, pour communiquer entre voleur. Elle était la lumière de cette nouvelle vie, la grand mère que je rêvais d'avoir durant enfant, un espoir pour le quartier. Son sourire suffisait à mon bonheur, à continuer de vivre.

Malheureusement, la lumière d'une bougie ne suffit pas à réchauffer mon âme souillée par la vengeance. Car après cinq années de souffrance, j'eus enfin la peau de ce vieux roublard de Sahak Ch'amak. Celui-ci tenta de sauver sa vie, en m'avouant la mort de mon frère Bleiz, deux ans après mon départ, dans la chaîne de Darrow, ainsi que l'assassina de ma mère dans l'incendie, que lui avait ordonner mon Père.

Suite à ses révélations, je fuguasse mon clan et Foxfield, traversa le golfe, longea les Côtes de Jhess, pour rejoindre le lieu de ma naissance, Risua. Je trouvasse sans souci mon ancien nom, grâce à la bonne réputation de mon frère, devenu Censeur, Amaroq Malluma. Mais avant de leur rendre visite, je fis un détour au cimetière, afin de saluer le corps de mon frère décédé, y déposant quelques fleurs sur sa tombe, au coté de celle de ma mère.

Ce soir là, tout de noir vêtu, je m'infiltrasse dans le domaine de mon père, usant de mon pouvoir pour avancer dans l'ombre, jusqu'à la porte de son bureau. Pour de telle retrouvaille, je ne mis pas directement mon masque sur le visage, mais sur le coté, afin qu'il me reconnaisse, avant de mourir. Je dégainasse une flèche dans mon carquois, avant d'entrer discrètement. Il travaillait, comme d'habitude, j'eus le temps de faire deux pas et visé, avant qu'il ne remarque ma présence. Quel fut mon soulagement, lorsque je vis son expression d'horreur en me reconnaissant, moi, sa fille, ainsi qu'en "lisant" son crime dans son esprit. Ne lui laissant le temps d'émettre un quelconque son sortir de sa bouche...que ma flèche traversa sa gorge. Je remis ensuite mon masque en place, avant de me retourner vivement en dégainant une autre flèche.

Ce fut mon tour d'être choqué… mon dernier frère, Amaroq, avait été témoin de l'assassina. J'eus tout juste le temps de dévier ma flèche, afin qu'elle s'enfonce dans l'encolure de la porte, plutôt que son crâne.

"Chuuuut" soufflais-je. Il était paralysé de peur, il venait de revoir sa vie défiler devant ses yeux. Tout en gardant un œil sur lui, je pris la plume sur le bureau et écris sur une feuille. Une fois fait, je pris le chemin de la fenêtre, l'ouvrit et sauta pour m'enfuir.

"À Fleur de flamme rougeoyante et fleur de neige blanche, que soit venger celles, à qui fut couler le sang."



Deux ans passèrent…Le présent, le futur et la liberté s'offrent à moi…si seulement, je suis toujours hanté par mon passé, je fuis…continuellement. Mon frère, m'avait-il reconnu ? Je l'ignore, mais qu'importe, à mes yeux, je n'ai plus de famille. Pour l'heure, je ne veux que survivre, voyager et me trouver un nouveau but.

   
CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Taman Otsil le Jeu 24 Aoû - 1:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Blaz

avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 26
Localisation : Au château de Risua

Guilde/Groupe : membre du personnel de Arcades

Feuille de personnage
Age: 19
Métier: esclave
Double compte: Méphisto Ruthven, Sélène Keïrsos

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 7:06

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 13:13

Merci ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abyss

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : n'importe ou

Guilde/Groupe : Maître du Sanctuaire

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Assassin
Double compte: Rikka, Melissa

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 14:51

*observe silencieusement, un grand sourire sur le visage* ......... Bienvenue héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 15:00

Ho *Frisson le long de la colonne vertébrale* heu...merci ^.^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Blaz

avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 26
Localisation : Au château de Risua

Guilde/Groupe : membre du personnel de Arcades

Feuille de personnage
Age: 19
Métier: esclave
Double compte: Méphisto Ruthven, Sélène Keïrsos

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 15:55

Abyss. Fait pas peur au nouvelle ! Méchant requin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 25
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 17:48

Une fois encore, bienvenue parmi nous Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jade Abramès

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/04/2017

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Baronne
Double compte: Sue et Milie

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 18:18

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurin Valaton

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 29
Localisation : France

Guilde/Groupe : Milicien

Feuille de personnage
Age:
Métier:
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 18:19

Bienvenue Taman ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 18:45

Merci ! Merci ! Merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abyss

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : n'importe ou

Guilde/Groupe : Maître du Sanctuaire

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Assassin
Double compte: Rikka, Melissa

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 19:48

mais je lui fait pas peur! je lui fait simplement un sourire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilée

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 30/06/2016

Feuille de personnage
Age: 22
Métier: esclave
Double compte: Eirlys

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 20:55

*pichenette sur le nez d'Abyss*

Croquinou! Tu sais bien que ton sourire fait peur aux inconnus! Joue pas les innocents!

Bienvenue à toi Taman!

Citation :
Suis-je une louve dans un corps de brebis ? Cette question a de quoi rendre chèvre.

Mouahaha j'ai adoré ^^

Eh bien, bonne création de fiche, et à bientôt à Riusa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Lun 14 Aoû - 21:02

Vous êtes chou Embarassed encore merci

Ma blague a fait rire une personne Like a Star @ heaven Youpie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Steelfire

avatar

Crédit avatar : NullGhost
Messages : 607
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : à Risua

Guilde/Groupe : ________________ La Fraternité du Griffon d'Airain

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Aventurier et ancien forgeron
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 13:25

C'est une fiche interessante ! J'aime beaucoup la façon que tu as eu de décrire la detresse d'une personne qui ne peux pas communiquer comme elle souhaiterai ^^

Je te donne une première validation !

_________________
Les Titres de William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 16:51

Merci William Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwin Orika

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Métier:
Double compte: Yvel Askal

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 17:06

Bienvenue Taman ! Je rejoins mon collègue pour dire que cette fiche est intéressante et écrite de manière adroite, vraiment agréable à lire.

Cependant, j'ai des petits points qui m'ont ennuyé, rien de bien sorcier, mais suffisamment anachroniques pour demander des modifications mineures :
- Tu parles des leçons de violoncelle de son frère aîné, or cet instrument n'a pris la forme qu'on connait aujourd'hui au 16ème siècle. Nous nous situons plutôt dans une période de Moyen-Âge. Bien que nous autorisons quelques ajouts venant de la renaissance, je pense que cet instrument est trop récent.
- Pareil dans ses études, son frère devient avocat, mais ce poste n'existe pas dans le contexte. Je te conseille de lire la partie consacréer à la justice dans le contexte, je pense que le rôle de censeur est ce qui s'en rapproche le plus.

Voila, c'est tout ! Dès que t'auras fait ces deux petites modifications, t'auras ma validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cerith.forumactif.org/
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 19:28

Merci Elwin Embarassed

Et voilà, j'ai modifiée :
- Le père n'est plus Clerc de notaire, mais Questeur
- Amaroq n'est plus avocat, mais Censeur
- J'ai supprimer le violoncelle
- J'ai modifiée mon équipement -> ajout d'un étui en cuir à la ceinture de mon perso : il contient un petit carnet en cuir et un stylet en plomb

Et voilà, j'espère que cela te convient Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwin Orika

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Métier:
Double compte: Yvel Askal

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 19:43

Ça me va parfaitement ! Je te donne ta validation, bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cerith.forumactif.org/
Abyss

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : n'importe ou

Guilde/Groupe : Maître du Sanctuaire

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Assassin
Double compte: Rikka, Melissa

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 20:12

bienvenue parmis nous petite brebis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taman Otsil

avatar

Crédit avatar : Je l'ignore malheureusement / Kindred
Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 26
Localisation : Foxfield en ce moment

Guilde/Groupe : Bandit solitaire

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Vagabond
Double compte:

MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   Sam 19 Aoû - 20:15

Mille merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taman Otsil - La brebis bandit [Términé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le role d'un presume bandit au sein de la CND?
» La bergère veille sur les brebis [Terminé]
» ENFIN ON VIENT DE POSER LES PIEDS SUR LE BANDIT QUI A TIRE SUR LE PRESIDENT !
» Alors là, super bandit !
» Une brebis parmi les loups [PV Khâl]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: AdministrationTitre :: PrésentationsTitre :: Présentations validées-
Sauter vers: