Le royaume de Cerith
Bonjour à toi !

Nous sommes ravis que tu parcours nos terres, cependant nous devons te rappeler que l'accès au royaume est interdit aux mineurs.
Si tu veux t'inscrire, tu dois donc avoir 18 ans !

En te souhaitant une excellente journée !

_______________________________

If you want to warn us about a violated copyright or tell us you don't want to see your character/artwork on this forum, please visit this link.


Forum rpg fantasy furry
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 travail compliqué [PV Dasan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: travail compliqué [PV Dasan]   Sam 11 Nov - 21:15

La matinée était bien avancée, la journée allait etre chaude et ensoleillée. Cependant, à la demeure Delrossa, un orage grondait...

- C'est pour ton bien ma chérie!

- Qu'en sais tu? hein? Il n'y a rien de bien à se faire suivre du matin au soir! Et puis tu m'en a même pas parlé avant!

Il n'eu pas le temps de repliquer que sa fille remontait déjà les escaliers en direction de sa chambre.
Encore une fois, Fonero avait mis sa fille en colère, pourtant il faisait juste en sorte de la protéger mais elle ne le voyait pas du même œil....

Apres la démission de son premier garde du corps, le noble c'était empressé de passer une nouvelle annonce, doublant la paye.

Mais voila, sa fille était tres compliquée à vivre, elle semblait étouffer dans la demeure et voulait en sortir. Et puisque ses parents refusait de la savoir dans les rues sans surveillance avec tout ce qui pourrait lui arriver, et bien elle fuguait...

C'est pourquoi Fonero avait fait une demande plus spécifique. Il avait besoin de quelqu'un qui était capable de filer n'importe qui, de retrouver une personne rapide et surtout, quelqu'un de courageux... Et il avait trouvé! Il eu une proposition d'un aventurier, qui semblait intéressée.

Le furry devait se présenter aujourd’hui, d'une minute à l'autre et lorsque Rikka l'apprit, elle se mis à hurler comme quoi on l’empêchait encore de vivre.
Le vacarme que fit la porte de la chambre de la jeune femme en claquant fit soupirer Fonero qui se frotta le front avant d'entendre Luka ouvrir la porte d'entré accueillant apparemment le dit aventurier.

Le noble se reprit, se tenant droit avant d'avancer jusqu'a l'entrée pour accueillir lui même le visiteur.

- Bien le bonjour monsieur, soyez le bienvenu dans la demeure Delrossa, entrez je vous prie.

Il fit un signe de tête à Luka qui parti sur le champs et sourit à l'aventurier lui faisant signe d'entrer avant de lui tendre la main.

- Fonero Delrossa Alfaïr Amon, je suis l'employeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Sam 11 Nov - 22:57

L'aventurier un cruel besoin d'argent. En fait, il en avait constamment besoin, même quand il avait suffisamment de cerithis pour tenir plusieurs semaines. Mais préférant demeurer à l'abri du besoin, l'hybride cherchait à se préparer des fonds de secours. Dans le cas où les événements s'avèrent moins cléments pour lui. Et pour cette période, les contrats se faisaient progressivement assez rares, à tel point que trouver une annonce qui payait bien et qui n'était pas prise par d'autres aventuriers… Eh bien, cela relevait ou du miracle ou du traquenard. Malheureusement pour Dasan, son quotidien était aussi vide d'intérêt que ne l'était sa bourse de cerithis.

Il n'avait hésité que quelques brèves secondes avant de sauter sur l'occasion rêvée de se faire une jolie bourse de pièces sonnantes et trébuchantes. Le contrat était particulièrement clair. Il fallait pouvoir pister quelqu'un, prendre en filature n'importe qui dans n'importe quelle situation, être vif, rapide. Et, étrangement, suffisamment brave. L'hybride avait certainement tiqué mais n'avait pas pour autant refusé cette mission. Le courage était une chose, le demander chez un aventurier en était une autre.

Au bureau des aventuriers, on lui confia l'adresse de son contrat, quelques brèves recommandations ainsi qu'un tout petit versement, lié à son précédent contrat. Bien qu'il aurait voulu déposer cet argent chez son précepteur, qui se portait garant de son argent accumulé, il garda la bourse à la ceinture. Elle pourrait lui servir, d'une façon ou d'une autre.
Il se rendit donc jusqu'à la demeure des Delrossa, dont il avait déjà entendu parler. Autant en « bien » qu'en « mal ». Et, pour l'heure, Dasan se moquait bien de savoir si telle ou telle rumeur était vrai. Il avait besoin de cet argent, cruellement. Comme on disait, à cheval donné, on ne regarde pas les dents. C'était vaguement similaire, il n'allait pas s'immiscer trop dans les affaires de la famille. Du moins le croyait-il.

En approchant de la demeure, c'est à peine si un cri ne venait pas de retentir. Des éclats de voix ? Des hurlements ? L'aventurier s'arrêta à mi-chemin vers la porte, arquant un sourcil. Une boule se formait dans sa gorge, mêlant inquiétude et appréhension. Ce ne pouvait pas être si mauvais signe, n'est-ce pas ? Les disputes ou les conflits entre individus d'une maison pouvaient être monnaie courante, ce ne pouvait être que la dispute d'un esclave ayant fait tomber quelque… affaire précieuse pour la famille… ?
Plus l'hybride cherchait à se convaincre, moins il se sentait rassuré par la puissance de la fureur qui venait de faire trembler la maison. Il s'avança néanmoins, tout brave qu'il fut en entendant ce cri (vraisemblablement féminin?), toquant à la porte avec force pour se faire entendre. On lui ouvrit toutefois assez vite, révélant un individu à la carrure semblable à celle d'un loup. Le furry n'avait pas plus l'air commode qu'un autre mais Dasan ne se débina pas pour autant, affichant le plus grand sérieux du monde. Il allait s'exprimer, souhaiter le bonjour à son nouvel interlocuteur quand un nouvel acteur entra dans son champ de vision. Il n'était guère difficile, à cet instant, de faire la différence entre les deux.

Le majordome, sur un signe de tête de son maître, s'éclipsa bien assez tôt. Puis ce fut à Fonero Delrossa de prendre sa place et d'inviter l'aventurier à entrer. L'hybride inclina poliment la tête lorsque le noble se présenta. Au moins n'excluait-il pas la politesse, comme certains. C'était déjà un point qui tranquillisa le loup-renard. Il remarqua bien assez vite la main tendue du maître des lieux et la serra, affichant tout le respect qu'il devait à son nouvel employeur, tel qu'il se présentait donc. Dasan se permit de sourire, s'exprimant en retour.

- Bonjour, monseigneur. Je suis Dasan Nartus, votre… nouvel employé, si j'ose dire. J'espère ne pas être en retard, on m'avait dit que vous étiez… pressé de trouver un volontaire pour le contrat, au bureau des aventuriers.

Il ne se doutait que très peu du contenu véritable de sa mission. Il devait vraisemblablement protéger quelqu'un, suivre cette personne… Mais il s'agissait presque de conditions identiques à tout contrat ayant trait à un noble de Risua. Protéger et servir celui qui requérait les services d'un aventurier. Le reste demeurait flou.
Cependant, bien que peu renseigné sur ce qu'il devrait faire, Dasan se sentait vraisemblablement impatient de débuter. Certainement par appât du gain, oui. Mais il avait également une certaine curiosité à satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 12 Nov - 17:43

La loutre sourit à Dasan avant de lui faire signe de le suivre, se dirigeant vers l'étage ou se trouve son bureau et accessoirement, la cible du nouveau garde du corps.

- Vous êtes parfaitement à l'heure, je suis déjà heureux qu'on ai accédé à ma requête si rapidement...

Il fit donc le chemin tranquillement jusqu’à son bureau ou il s'installa invitant Dasan à faire de même.

- Bien, parlons de cette requête. Comme vous devez le savoir, votre mission se rapporte à de la protection rapproché... Vous serez chargé de la protection de ma fille, Rikka.

Il prit un portrait de sa fille posé sur son bureau de son unique bras et le tendis à l'hybride.

- Elle est tout pour moi, c'est pourquoi je ne peut la laisser sans protection... Surtout que...

Il soupira avant de reprendre.

- Je ne vais pas vous mentir, votre mission ne sera pas simple, Rikka n'est pas facile à vivre... C'est pourquoi la prime est si élevé et que les compétence demandé ne sont pas ceux d'un simple garde du corps. Le plus grand danger menaçant ma fille, c'est elle même.

Il observa lentement l'aventurier, comme pour jauger de sa capacité à réussir cette mission.

- Si vous avez des questions... Je suis à votre entière disposi...

- Monsieur! Pardonnez moi! Rikka est... partie...

Il fut coupé par une jeune louve blanche ailée, apparemment complètement désemparée.

- Je... tres bien merci Marie... Prevenez Moroh...

Fonero soupira une nouvelle fois et glissa sa main sur son visage.

- Bon sang... Voila ce que je voulait dire... Ecoutez... Si vous acceptez le travail, et que vous me la ramenée aujourd hui... Je vous offrirait une prime supplémentaire égale à la moitié de votre salaire immédiatement...

Son regard était inquiet, comme à chaque fugue de sa fille aussi se fiait il maintenant à l'aventurier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 12 Nov - 18:39

Au moins sa ponctualité servait-elle ses intérêt. Il n'était pas en retard et la rapidité d'action du Bureau semblait conforter le noble dans son choix d'avoir fait appel aux aventuriers. Dasan lui emboîta le pas bien vite, observant son nouvel environnement. Il y avait un certain charme à cette demeure, qui se transmettait aussi de l'extérieur à l'intérieur. Ce n'était pas un foyer très similaire à celui de l'hybride mais… Dans sa construction, tout semblait le lui rappeler. Il chassa la nostalgie de son premier foyer bien assez vite, ne perdant pas de vue ce pour quoi il était venu.
Il prit donc conscience de la disposition des lieux, prit note de la position des chambres et des différentes autres pièces devant lesquelles lui et son nouvel employeur passaient. Puis, une fois dans le bureau, sans trop s'attarder aux décorations, il prit place là où le lui indiquait Fonero.

À l'énonciation de la teneur de sa mission, il ne fit qu'acquiescer sans rien laisser transparaître. Ce n'était pas quelque chose de si peu commun, beaucoup de personnes pouvait désirer ce genre de services pour un proche. Ce n'était pas une chose pour laquelle il était étranger. Simplement, les missions qu'on lui avait confié sur ce sujet n'avaient jamais duré plus d'une journée. Voire deux, dans la plupart des cas. Elles étaient toujours ponctuelles et à durée finie.
Il se saisit du portrait que lui tendait la loutre face à lui, observant le visage de la jeune fille. Effectivement, la parenté ne tromperait pas du tout. Il laissa échapper un sourire en coin en s'imaginant bien dans quelles situations cette nouvelle protégée pouvaient se placer pour attirer l'attention de son paternel. En un sens… Il avait déjà connu ça, les fugues. Et toujours, on l'avait retrouvé puis ramené chez lui. Ce n'était pas une chose difficile à comprendre.
De la protection rapprochée, des compétences requérant des capacités de traque et de filature suffisamment bonnes voire exceptionnelles… Il ne fallait pas être un génie pour le comprendre. Cette dénommée Rikka donnerait du fil à retordre pour tout bon pisteur. Dasan était bon, mais est-ce qu'il l'était suffisamment ? Eh bien parlerait pour lui.

Il planta son regard droit dans celui du parent de Rikka, qui avait visiblement l'air de vérifier qu'il ne plaçait pas sa fille entre de mauvaises pattes. C'était, somme toute, naturel. L'aventurier n'échouerait pas. Il suffirait de parler avec la jeune fille. Fonero lui laissa entendre qu'il était tout ouï pour recevoir ses questions mais quelqu'un vint l'interrompre. D'un bref coup d'oeil, l'hybride avisa la présence d'une furry à l'allure moins commune que ses congénères lupins. La particularité ne demeura pas longtemps dans son champ de vision puisque, congédiée, elle se retira.
Rikka venait de disparaître, bien entendu. Il réprima à peine son sourire désabusé à l'écoute de cette nouvelle. Beaucoup de fil à retordre.

Dasan finit par acquiescer, étant demeuré muet jusque-là. Il se gratta le menton, fixant un point du plafond avant de reporter son attention sur son nouveau patron.

- Vous pouvez compter sur moi, monsieur Delrossa. Je suis aussi passé par une période de fugues, quand j'étais jeune. Je pense que je devrais être en mesure de suivre votre fille et de la protéger.

La protéger et la suivre, il pouvait aisément le faire. Toutefois, la convaincre de retourner chez elle, c'était une autre paire de manches. Si elle avait fui, c'était pour une raison précise. Raison qui pouvait concorder avec sa venue, mais il lui fallait encore en être certain.

- Je peux essayer de vous la ramener dans la journée. Cela prendra le temps qu'il faudra et je préfère éviter de la brusquer. Nous parlerons des modalités de mon contrat à mon retour, j'ai encore quelques questions à vous poser à ce sujet.

Il se tut une nouvelle fois, visiblement songeur. Néanmoins, il se releva, adressant un signe de tête à son employeur.

- Avant que je ne me mette en quête de votre fille, avez-vous une idée des endroits qu'elle préfère ? Ceux vers lesquels elle se dirige quand elle se croit étouffer ? Je ne remet pas en cause l'éducation que vous lui inculquez mais ce qu'elle croit est différent de ce que vous croyez, vous. J'aimerais avoir autant d'informations à son sujet avant de me lancer à sa poursuite et de tenter de la raisonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Jeu 16 Nov - 18:11

La loutre observait Dasan, attendant une réponse de sa par et soupira de soulagement lorsque celui lui répondit positivement. Il se releva et s'inclina légèrement.

- Je vous en suis reconnaissant.

L'hybride continua sur le fait que la ramener pourrait prendre du temps. Il ne voulait pas brusquer Rikka ce qui de toute façon ne servirait à rien dans son cas... Fonero acquiesça, il voulait simplement la savoir en sécurité.

- Si elle refuse de revenir, contentez vous de la protéger... Je me ferait moins de soucis en sachant que vous veillerez sur elle...

Dasan se releva alors, demandant à Fonero si il avait une idée sur l'endroit ou Rikka pouvait aller, demandant par la même occasion le maximum de renseignement sur la jeune femme. Fonero réfléchie un moment avant de répondre.

- Si nous avions la moindre idée d'ou elle allait..... Cependant la milice nous la ramene toujours tard le soir, apparemment elle est pres des portes de la ville alors surement en sort t-elle.... Et si je connait ne serait-ce qu'un peu ma fille, je pourrait vous dire d'aller voir pres de l'étang dans le bosquet qui se trouve juste au sud de la ville. Vous y serrez en dix minutes de marche...

L'étang, c'est vrais qu'il n'y avait pas pensé avant. Rikka avait toujours été tres proche de son frere et c'est la bas qu'il l'emmenait tout le temps...

- Quand à ma fille, je peut vous dire qu'elle est adorable. Malgré tout ça, malgré avec sa mere et moi, elle est tres sociable, et ne refuse jamais d'écouter quelqu'un. Mais elle est parfois aussi impulsive et se referme sur elle même ce qui ne nous aide pas à la comprendre pour pouvoir l'aider... Tout ce que je peut vous dire, c'est qu'elle vous ecoutera, avant de fuir.

Nombreux sont ceux qui avaient tenté de la raisonner. La jeune femme les avaient écouté sans rien dire puis leur avait faussé compagnie. Toujours la même chose, elle fuyait lorsqu'elle apprenait l'arrivé d'un nouveau garde du corps, celui ci la retrouvait, tentait de la raisonner et il ne la revoyait ensuite plus jamais.

- Hum... Et... Elle prend un malin plaisir à ... tourner ses poursuivants en bourrique et à les humilier. Pas un n'a tenu plus d'une semaine... Une fois qu'elle c'est fait une opinion sur vous, il y a peu de chance que vous ne changiez à ses yeux... Voila pourquoi il faut etre courageux et avoir une volonté de fer...

Fonero soupira puis sorti du bureau en faisant signe à l'aventurier de le suivre.

- Marie, sa suivante, va vous mener à sa chambre et vous donnera tout les détails que vous voudrez. Rikka à pour habitude de lui parler, contrairement à moi... Elle sera plus apte à vous aider.

La petite louve ailée refit alors son apparition et s'inclina devant Dasan.

- A votre service monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 24 Déc - 18:38

Joyeux Noël



L’hybride ne fit qu’acquiescer aux réponses de son nouvel employeur. Qui lui répondait systématiquement. Ses directives, ses conseils ou ses indications pouvaient parfois être imprécises mais l’aventurier réussissait toutefois à comprendre les principales ficelles de leur conversation et de la relation qu’il aurait à bâtir avec la fugueuse. Elle rejetait toujours ses gardiens, s’il avait bien compris Fonero.

Quand il fut question du courage et de la volonté de fer, l’hybride tiqua, arquant un sourcil perplexe. C’en était arrivé à ce point avec certains des protecteurs ? C’était étonnant. Peut-être était-ce là un point que Fonero ne précisait pas mais si Rikka était aussi intrépide qu’odieuse avec ses gardiens, c’est qu’il fallait se montrer aussi ferme que souple selon les occasions. Dasan se fit bien vite une image de ses prédécesseurs. Les impatients avaient abandonné, les plus rigides avaient été renvoyés et ceux trop laxistes avaient dû la mettre en péril une fois de trop. À moins que les règles n’aient changé, l’aventurier préféra se baser sur ces premières impressions.

Au moins savait-il qu’il en verrait de toutes les couleurs.
Le père s’était levé, indiquant au nouveau garde du corps de le suivre. L’hybride s’exécuta docilement, joignant ses pattes dans son dos, débutant d’ores et déjà sa réflexion sur le parcours qu’il aurait à suivre. La furry précédemment aperçue refit son apparition quand le noble fit mention de son nom. En réponse à sa courbette, l’aventurier répondit par une rapide inclinaison de la tête. Il se tourna vers Fonero.

- Je la retrouverai. Et je vous la ferai revenir saine et sauve, vous pouvez avoir toute confiance à ce sujet. Je ne sais pas si je parviendrai à la raisonner, à lui faire accepter ma présence mais.. Le cas échéant, j’assurerai sa protection.

Une fois les dernières remarques échangées avec Fonero, et celui-ci partit vaquer à d’autres occupations, Dasan entreprit d’en savoir un peu plus long au sujet de sa nouvelle protégée. Puisque la loutre ne serait plus que ceci, une protégée sous son aile.
Marie, la louve servante, pouvait vraisemblablement répondre à ses questions.

- Loin de moi l’idée de vous pousser au parjure en me révélant les moindres secrets de votre maîtresse, Marie. Cependant, j’aimerais savoir s’il y a des sujets importants dont elle s’entretient avec vous. Concernant ses anciens gardes du corps, étrangers au service de son père, je veux dire. Vous a-t-elle donné des raisons sur le rejet qu’ont subi ces aventuriers engagés ? Est-ce en lien avec son père ou un désir d’indépendance et de liberté ?

Ce faisant, et invité par le maître de la maison, et désignée par la servante qu’il accompagnait, il entra dans la chambre de la loutre ayant fait faux bond à son paternel. Il observa attentivement le relief de la chambre à coucher, en avisa les détails, sans toutefois toucher à aucune des affaires ainsi présentées. S’il s’avisait de fouiller pour découvrir un quelconque indice, il était certain de réduire à néant toutes ses chances d’approcher la jeune fille farouche qui inquiétait déjà le paternel.

Il comptait surtout sur cet examen visuel et enregistrait les détails qui pouvaient avoir de l’importance. La façon dont elle pouvait se vêtir, si elle se paraît de bijoux, quels objets elle pouvait avoir utilisé avant de s’enfuir. Si la fenêtre était ouverte.
Il ne l’avait ni vu fuir ni entendu partir. Ce qui était le cas de beaucoup dans le manoir. Etait-elle assez agile pour escalader une façade ? Passer par-dessus un muret ? Si tel était le cas, elle disposait d’aptitudes physiques plus développées qu’il ne l’aurait cru. Ce qui rendrait sa poursuite plus complexe à mener (ou plus facile, si elle ne se fondait pas au travers de la foule). Et cela justifiait également comment et pourquoi elle avait réussi à semer certains de ses gardiens.
Fut-ce seulement vrai, et le fait serait indéniable. Elle avait beaucoup de ressources.

Cependant, la raison première qui justifiait son entrée dans cette chambre, c’était de déterminer ce que son odorat comme définirait comme l’odeur que portait la jeune Rikka. Bien qu’il se concentrait sur la totalité de ses sens, l’hybride n’était pas en passe de perdre ses facultés olfactives. C’était aussi la raison pour laquelle certains parfums arrivaient à lui agresser la truffe avec une force qu’il n’aurait jamais cru possible. Mais présentement, tant que Rikka n’en portait pas, il réussirait peut-être à utiliser cet énième indice.
De toute façon, quitte à n’avoir aucune piste initiale sûre, il compterait sur tous les outils dont il était sûr de la fiabilité. Et sa truffe faisait partie de ces outils.

Il réfléchissait à grande vitesse, pour élaborer les parcours les plus rapides suivant les éléments qu’on lui avait donné. Toutefois, certaines choses lui étaient soit inconnues, soit trop peu précises. Compter entièrement sur ces éléments d’information n’était pas raisonnable, naturellement. Mais en l’absence de données supplémentaires, il pouvait à peine faire autrement.

- Marie ? Pourriez-vous m’expliquer de quel étang parlait votre maître ? Celui où Rikka s’isole vraisemblablement. Je crois savoir duquel il s’agit mais je préférerais que vous me le confirmiez aussi. Êtes-vous certaine qu’elle y aille ? L’y avez-vous déjà vue vous-même ?

Il s’agissait de ses ultimes questions. Une fois que la servante y aurait répondu, il pourrait enfin se mettre en chemin et retrouver la loutre fugueuse. Et ensuite mettre en pratique ce qu’il essayait de formuler dans un coin de sa tête.

D’un certain côté, cette mission serait bien la plus complexe à réaliser s’il voulait garder son emploi pour lui-seul. Finir à la rue après une journée d’activité, ce serait aussi pénible à accepter que douloureux à supporter concernant son orgueil. Comme à l’accoutumée, il ne se rendrait pas sans combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Jeu 4 Jan - 15:57

Fonera attendit la réponse de l'hybride qui ne se fit pas attendre. Apres avoir salué la jeune suivante il affirma pouvoir retrouver la fugueuse et que, même si il ne parvenait pas à obtenir sa confiance ou à lui faire accepter sa presence, qu'il assurerait quoi qu'il arrive sa protection.
Fonero sourit et s'inclina.

- Je vous en remercie, vous avez ma confiance. J’espère simplement que ce ne sont pas des paroles en l'air. Bon courage.


Il s'inclina à nouveau et fit demi tour, retournant à son bureau.
Marie elle, observait l'hybride comme pour le jaugé. En effet elle connaissait Rikka mieux que quiconque dans cette demeure et pourrait aider le nouveau garde du corps.

- Et bien.. La plupart des aventuriers venu pour servir le maitre, étaient bien trop sur d'eux... Il se sont vite casser les dents devant la fougue de mademoiselle...

La louve ailée réfléchie un moment puis reprit.

- Au début, elle assimilait les gardes du corps à son père, les refusant catégoriquement, mais vous savez, bien que tête de mule mademoiselle laissait toujours une chance à ces aventuriers de faire leur travail. Mais à chaque fois ça ne se passait pas très bien... Pour diverses raisons ils se sont tous mis mademoiselle à dos. mais, il est toujours question de liberté.Si je puis me permettre, Mademoiselle étouffe ici...

Elle fit alors entrer l'hybride dans la chambre de la loutre. Elle l'observa regarder les lieux sans rien toucher, au moins était-il respectueux envers l’intimité de sa jeune maîtresse. Elle soupira en se rappelant que ce n'était pas le cas de tous...
La louve servante était tres inteligente derriere sont air gentil et effacer elle comprenait ou les yeux de l'hybride se posaient et l'aidait comme elle le pouvait.

- Si vous essayer de comprendre mademoiselle je peut vous aider.

Elle posa son regard sur la garde robe de Rikka puis se retourna vers l'hybride.

- Mademoiselle aime s'habiller au mieux pour attirer les regards, elle est mignonne on ne peut pas le nier, cependant ce que je vous dit est vrais que lorsque elle est en soirée en tant qu'héritières des Delrossa, lorsqu'elle sort elle sait être discrète, elle à toujours des tenue très simple qui passe inaperçue, d’ailleurs puisque je ne l'ai pas habillée ce matin elle à du mettre une tunique simple, elle n'a pas prit le temps de se préparer. La seule chose qu'elle ne quitte jamais c'est son pendentif de cristal blanc. Même moi je ne puis y toucher.

Elle l'observa un moment puis regarda la fenêtre encore ouverte.

- Oh.. Et si vous devez la suivre... J’espère que vous êtes agile... Mademoiselle est très.. sportive. Elle sème très facilement ses poursuivants. De plus elle utilise la magie pour semer les plus coriaces d'entre eux. Une magie de vitesse qu'elle maîtrise à la perfection. Il vous faudra ruser.

Elle avait fait le tour de ce qui lui semblait important, l'hybride semblait extremement concentré maintenant, surement se fiait-il à ses sens. Surement l'hybride arriverait à distinguer le parfum de la jeune loutre puisqu'elle ne c'était pas préparé avant de partir, la coiffeuse n'était même pas ouverte donc elle ne c'était même pas brosser les cheveux faisant soupirer la louve d’ailleurs.
Elle redressa la tête lorsque l'hybride lui posa une question, elle hésita un moment avant de répondre.

- Ne le dites surtout pas à mon maître mais, il m'est déjà arrivé d'aller me baigner avec elle donc oui je suis sure qu'elle y va. Elle se confie beaucoup à moi et je sais qu'elle y allait avec son frère lorsqu'il était encore en vie. Cet endroit l'apaise, elle semble totalement sereine la bas. Il s'agit d'un petit étang caché dans une clairière non loin de la porte de la ville, à quelques lieux.

Elle l'observa et attendit sa réaction, elle avait dit tout ce qu'elle avait à dire surement avait-il les informations qu'il voulait et si ce n'était pas le cas elle continuerait de lui répondre au mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Mer 28 Fév - 13:51

La mise en garde de la louve face au manque de flexibilité des précédents aventuriers, comme leur trop grande assurance, avait provoqué chez l’hybride un sourire plein d’ironie. Il s’en était douté, il avait eu raison. S’il s’imaginait Rikka correctement, elle était convaincue d’avoir pleinement raison. Ou de voir dans les choix de son père bien trop de mauvaises décisions, quand ça la concernait.
Toutefois, parce qu’il avait vécu la même expérience ou parce qu’il pouvait anticiper le comportement de la loutre (ou bien un peu des deux), Dasan pouvait comprendre ce qui lui arrivait.
La servante était loin d’être sotte. Et sa proximité avec l’héritière rendait la tâche plus simple. Comme elle l’aidait et l’informait sur ce dont elle avait besoin. Il sentait avoir fait bonne impression, même s’il ignorait sur quel sujet précisément.

Ainsi la jeune Rikka rejetait-elle ses aspirants protecteurs en raison de l’autorité du père. Elle voulait certainement s’y soustraire, et c’était là où la présence d’un tiers représentant son parent provoquait sa fuite. À entendre Marie, c’était arrivé bien plus de fois qu’il n’y avait de mois dans une année. Elle lui donnerait peut-être sa chance, oui. Mais arriverait-elle à le voir autrement que comme un autre poids attaché à son mollet, destiné à lui rappeler que, quoi qu’elle fasse, elle serait toujours l’héritière d’une grande famille ? Il le verrait quand il serait confronté à la jeune maîtresse.

Dasan fit enfin l’obtention des dernières informations susceptibles de lui fournir de l’aide dans sa traque et sa poursuite. Oh, il n’était pas certain d’être écouté, ni même entendu. Il ferait son possible pour être toléré, tout du moins. Que ce fut à l’odeur ou par sa simple apparence physique, il avait toutes les cartes en main pour la retrouver. Il avait son lieu favori, la certitude qu’elle serait là-bas au moins une fois, et l’emplacement de cet endroit.
Il s’attendait déjà à devoir courir dans les rues ou escalader des murs mais ça ne serait rien d’insurmontable pour lui. Il était certainement aussi endurant que la jeune damoiselle qu’il avait à protéger.

- Merci, Marie. Je ne peux pas dire que je la ferai revenir, j’ai cru comprendre qu’elle décidait toujours d’elle-même. Mais je vous la ferai revenir saine et sauve. C’est sans doute le moins que je puisse faire pour l’instant.

Il lui adressa un dernier signe de tête, sa concentration se dirigeant vers les derniers éléments dont il avait besoin. Mais rien de plus ne lui vint, aussi égrena-t-il toutes les informations dont il disposait avant de s’avancer vers la fenêtre ouverte, fixant la vue qui s’offrait à lui. Il avait accepté le contrat. S’il échouait, il n’en trouverait pas d’autres avant un bon moment.

Il fit volte-face puis se dirigea la sortie. Il avait songé un instant à sauter par la fenêtre. Ou, du moins, se rattraper au bord et se laisser ensuite choir d’un point d’ancrage à l’autre. Il aurait ainsi pu estimer le degré d’acrobatie auquel la jeune loutre se soumettait pour s’échapper d’ici. Mais outre l’aspect très spectaculaire de son geste, il n’était pas certain qu’opérer ainsi serait bien perçu. De plus, il avait déjà brièvement inspecté les façades et déterminé quelques creux, aspérités et autres faiblesses dans la construction susceptibles de lui permettre d’escalader le bâtiment. Il n’était pas donc pas totalement démuni.

Sur le chemin, qu’il retraça mécaniquement grâce aux indications de son employeur et de la servante, il songea à ce qu’il pourrait dire à sa nouvelle protégée. Elle refuserait probablement sa présence. C’était même l’issue qu’il envisageait comme celle à laquelle il serait confronté. Rikka lui donnerait une chance, avait-on dit. Comme pour tous les autres. Alors il devrait faire en sorte de ne pas se planter magistralement. Auquel cas, c’en serait fini de son contrat.
Elle regagnait l’étang parce qu’il s’agissait d’un lieu familier. Apaisant, comme l’avait mentionné la servante. Et plus sûrement parce qu’il était ce qui le rapprochait le plus de son défunt frère. Il n’était pas utile d’appuyer sur ce point, toutefois. Evoquer un parent décédé devrait être un sujet particulièrement vif pour la jeune noble et Dasan ne possédait ni l’influence, ni la familiarité requises pour aborder ce thème. Pour un garde du corps, il n’aurait pas de meilleur moyen pour sembler sordide.

Après un moment de marche, et après s’être assuré d’être au bon endroit, Dasan fit un tour pour repérer sa cible. Mais quant à la trouver… Elle aurait aussi bien pu nager dans l’étang, sous la surface de l’eau, dissimulée des regards trop curieux. Si elle savait que son nouveau gardien était à ses trousses et que sa servante parlerait de l’étang, ce serait une réaction logique à sa venue. Rester dissimulée.

- Rikka ? Vous savez certainement qui je suis ! Je souhaiterais que nous parlions. C’est tout.

Appela et proposa-t-il, sans guère d’espoirs d’obtenir de réponse dans l’instant. Conscient de se risquer dans une impasse, l’hybride ne se démonta pourtant pas. En fait, quitte à scruter les environs, à apprécier cet environnement serein et paisible, il le ferait assis, au bord de l’eau.

Il se posa donc avec une relative quiétude, enfouissant ses incertitudes et ses craintes au plus profond de sa conscience avant de soupirer et de sourire. L’idée d’être, en réalité, arrivé le premier n’était pas sans l’amuser. C’était une éventualité à laquelle il n’avait pas songé lors de son trajet car il avait parié sur la présence de Rikka près de l’étang. Mais elle pouvait être partie ailleurs, ou la servante pouvait l’avoir mené vers une fausse piste. Sa candeur elle-même l’amusa, tandis qu’il patientait jusqu’à ce que la loutre se révèle ou qu’il parte, mais elle le troubla également. Marie n’avait pas semblé vouloir le trahir au profit de sa jeune maîtresse. Il fit disparaître ces sensations et reprit son observation.

Il espérait n’avoir pas à attendre trop longtemps avant que la curiosité de la jeune noble, si elle était là et le voyait, ne terrassât son désir de demeurer cachée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Sam 3 Mar - 14:27

L'aventurier écouta marie sans dire un mot, surement concentré sur sa recherche d'indice puis au bout d'un moment la remercia avant de lui dire qu'il ramènerait sa jeune maîtresse saine et sauve.
Marie s'inclina respectueusement avant de se retirer.

- Faites de votre mieux messire. Rikka n'est pas une méchante fille, loin de la. Sur ce, je doit faire mon travail.

Elle l'observa encore quelques secondes puis se mis à refaire le lit tranquillement.

----------------

De son côté, Rikka avait fui rapidement en passant par la fenêtre. Extrêmement agile et habitué à ce genre de... balade. Elle était devenu assez athlétique. Une fois les pattes sur le sol elle se dirigea hors de l'enceinte de la demeure se faufilant rapidement dans les dos des quelques gardes.

Elle se mis alors a errer dans Risua, le regard baissé sur le pavé qu'elle foulait tout en ronchonnant.

- Il est vraiment impossible franchement... Je lui ai dit que je ne voulait plus de ses guignols... J'ai pas besoin d'une nounou macho qui ne s’intéresse qu'a l'argent de mon pere.

Elle soupira profondément puis releva la tête, elle était devant les portes de la ville. Un petit sourire en coin elle les passa, elle errait depuis un moment déjà mais elle ne rentrerait pas tout de suite de toute façon.

- Autant en profiter pour piquer une petite tête~


Elle se dépêcha alors de retrouver son petit coin de paradis. Pres de ce point d'eau elle pouvait réfléchir calmement et rester hors de vue de quiconque. Personne ne venait ici.
Une fois sur place elle se posa près de l'eau et trempa ses pattes dans l'étendu d'eau, un peu fraîche aujourd hui. Elle ne se baignerait surement pas au risque de tomber malade.
Elle s'allongea tranquillement, fermant les yeux un moment jusqu'a ce que des bruits la fasse sursauter. Quelqu'un approchait... Elle se releva rapidement, et fonça se cacher derriere les arbres.

Jetant un coup d'oeil rapide elle vit alors un furry assez grand, bon d'un côté tout les furry lui semblaient grand... Il s'agissait d'un canidé, à la fourrure blanche... Il se mis alors à appeler la jeune loutre qui soupira.. Pas de doute il devait s'agir de son nouveau geolier...
Juste parler hein? C'est ça... Et puis dés que je me serait montré tu m'attrapera et me ramenerait à mon pere...

Le furry se posa pres de l'étang, apparamment paisible... Il ne la cherchait pas? pourquoi?
Rikka se posait des dizaines de questions et se contenta d'observer le garde du corps.
Comment savait-il que Rikka venait ici? Marie? Pourquoi aurait elle vendu la mèche? Cette idée était troublante... Aussi la loutre prit une grande inspiration, un air sévère et sortie de sa cachette pour venir se planter derriere l'inconnu, prête à sprinter en cas de doute.

- Qui es tu, que me veux tu et comment savais tu ou me trouver? Et n'essaye pas de m'entourlouper...


Elle l'observait avec un air sévère, même si ses yeux trahissait une certaine crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Sam 3 Mar - 16:05

L’hybride n’avait pas vraiment fait attention au temps qui s’était écoulé. Tant et si bien que, profitant de la légère brise et de la température particulièrement favorable, l’hybride crut s’assoupir. Oh, ses sens étaient aux aguets, il n’y avait aucun doute à cela. Mais sa sérénité manqua de prendre le pas sur le reste.

Quelqu’un n’avait pas pris garde de masquer son pas ou de dissimuler sa présence car des branchages écartés et le froissement de l’herbe sous la patte trahirent l’arrivée d’un tiers. Les premiers signes tirèrent l’hybride de sa réflexion. Les seconds lui firent porter la main à son ceinturon, cherchant la garde de son épée. Il ne la trouva pas. Il n’était venu qu’avec son poignard, dissimulé sous sa tunique et pourtant accessible d’un geste. Craignant être attaqué par son ennemi de toujours, la panique aiguisa les sens de l’aventurier et émoussèrent sa bravoure. Toutefois, sa réflexion filant le train de la peur panique, il réussit à tempérer ses gestes et à camoufler sa frayeur. Son courage revint, chassant ses doutes.

Tout ceci, il parvint à le masquer. Pas suffisamment, certes. Mais cet enchaînement de réactions se mua en un tressaillement peu contrôlé qui coïncida avec la première parole émise par la loutre. Pour un observateur, Dasan aurait donc pu sursauter au moment où la loutre s’était annoncée.
Le garde du corps, rassuré quant à l’origine de la voix et le caractère très impérieux de cette dernière, ne tourna pas pour autant la tête. Il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait de Rikka. La nature de ses questions tournaient autour de son identité et de son rôle à remplir. Un inconnu ne poserait qu’une question. Un assassin, aucune.

Dasan ne pouvait naturellement pas voir l’air ô combien sévère qu’avait pris la jeune noble. Mais le ton de sa voix sa méfiance. Elle suivait probablement le même schéma qu’avec les autres gardiens. Cela dit, elle semblait vraiment surprise de le voir ici. Aussi tôt, en tout cas. Même si la retenue sur cette dernière question suggérait qu’elle avait déjà une idée de la réponse. L’aventurier pouvait mentir, bien sûr. Il aurait pu le faire. Mais quelque chose lui soufflait dans le creux de l’oreille que, pour le bien de sa mission, et pour la continuité de sa relation avec sa protégée, il lui serait plus utile d’être honnête. S’il lui disait la vérité et qu’elle devait donc se sentir, à l’avenir, encline à lui faire confiance, cette base simplifierait le but fixé par son employeur. Ainsi, choisissant bien ses mots, l’hybride répondit à Rikka. Il omettait peut-être de rares détails mais il tâcha de ne rien lui cacher qui ait pu exacerber sa méfiance.

- Je suppose que c’est toi, Rikka. Il lui tournait toujours le dos, préférant la laisser avoir l’avantage. S’il lui faisait peur, c’était terminé. Je m’appelle Dasan.

Il ne pouvait pas mentir sur ce point. Il tourna légèrement la tête, lentement, afin de pouvoir voir son interlocutrice. Son air d’adolescente frustrée éprise de liberté était tout naturellement charmant. À moins que ce ne fut la pensée de se revoir, lui, à un âge plus ou moins similaire, faire le mur pour échapper à son père et son devoir, qui le rendait plus affable.

Il reprit, chassant de son esprit toutes les distractions incongrues proposées par sa conscience.

- Je crois que tu sais déjà pour quelle raison je suis là. Je me suis porté volontaire pour l’annonce concernant ta protection.

Il n’avait pas impliqué le père de la jeune demoiselle, préférant ne pas provoquer l’ire de cette dernière. L’annonce traitait bien de la protection de Rikka, par ailleurs. Et peu d’aventuriers souhaitait s’en occuper, désormais. À croire qu’elle avait fait fuir bon nombre d’entre eux et intimidé les autres. Dasan voulait s’occuper, avait besoin d’un peu d’argent et souhaitait rester à Risua. C’était le meilleur contrat possible, quels qu’aient pu être les désagréments encourus.

- Et là aussi, Reprit-il calmement, je crois que tu connais la réponse. Cependant… Il se tut un bref instant avant de reprendre. Ton père connaît cet endroit. Il sait aussi que tu y vas, puisque c’est la première suggestion qu’il m’ait faite pour te retrouver.

L’hybride sourit, tentant de se montrer plus sincère qu’il pouvait l’être. Il hésita un moment d’impliquer Marie. Il craignait que la jeune loutre ne se confît plus à sa servante s’il trahissait cette dernière. Cependant, la louve ailée l’avait estimé digne de confiance et lui avait partagé cette information. Rikka demeurait surprise de le voir ici, aussi considéra-t-il être le premier à l’avoir rencontré ici, de tous ses prédécesseurs. Il prit enfin sa décision.

- Ta servante, Marie, m’a confirmé les dires de ton père. Elle m’a dit que tu aimais bien cet endroit et qu’il t’était familier. Si j’avais voulu réfléchir dans le calme et… attendre que ma colère passe, c’était le meilleur endroit où se rendre. Et à raison. Il embrassa l’étendue de l’étang et de ses environs du bras, souriant naturellement. C’est un endroit calme et paisible. Je comprends tout à fait pourquoi.

Il se tut. Il lui avait répondu et n’estimait pas que braver la menace de l’héritière soit très intelligent. Plutôt que de reprendre, il tourna la tête vers le point d’eau, n’émettant plus aucun son. Il réfléchit un certain temps, l’ouïe travaillant d’arrache-patte pour vérifier que Rikka ne s’était pas enfuie entre-temps. Il indiqua l’espace à sa gauche à la loutre, sans se tourner plus que de raison.

- Alors, Rikka, es-tu d’accord ? Pour que l’on discute, je veux dire. J’aimerais savoir pourquoi tu t’es enfuie avant même de me donner une chance de faire mes preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 4 Mar - 0:34

Apparemment elle avait surprit vu sa réaction première. La loutre haussa un sourcil, ne sachant pas vraiment comment elle devait prendre cette réaction. N'était-il pas à sa recherche? Pourquoi etre surprit de trouver ce que l'on cherche?
Elle haussa les épaules et resta ou elle était, a distance raisonnable. Mais apparemment le garde du corps ne semblait pas vouloir l'attraper puisqu'il ne se retourna même pas pour faire face à la jeune furry.

Il se contenta de se présenter et de tourner la tête vers elle, elle se fit la plus grande possible, le regardant de haut pour lui montrer qu'elle ne se laisserait pas faire comme ça.
Dasan confirma ensuite ce que pensait la loutre sur le fait qu'il était bel et bien le fameux garde du corps envoyé par son pere.

- Tu as accepté cette mission même après tout ceux qui ont échoué? Tu es bien courageux, ou alors très bête. Tu vas surement finir comme tout les autres et voir la belle prime de mon pere te filer sous le nez.

Elle le laissa reprendre ses reponses, affirmant que c'était son pere qui lui avait parlé de cet endroit. La loutre fronça les sourcils et s'avança tres légèrement.

- Mon père tu dis?

Pour le coup elle avait de gros doute sur la sincérité du garde du corps. Cependant avant qu'elle ne se mette en colère le loup continua en précisant que Marie avait bel et bien vendu la mèche. La loutre ne dit pas un mot. Elle connaissait sa suivante par cœur. Elle n'était pas du genre à donner ce genre d'information à la légère... Peut etre s’inquiétait-elle pour sa jeune maîtresse? En tout cas elle faisait suffisamment confiance à ce furry pour lui révéler sa cachette alors qu'aucun de ses prédécesseur n'avait eu cette info.
Le furry continua sur le fait que l'endroit était en effet calme et paisible, parfait pour se calmer. Cette derniere phrase fit sourire Rikka qui était venu ici exactement pour ça.

- Oui c'est vrais... Y a pas meilleur endroit quand on veut rester au calme.

L'hybride semblait alors montrer la place à côté de lui avant de demander une nouvelle fois à la loutre si elle voulait bien parler, il voulait surtout savoir pourquoi elle c'était enfuie ainsi sans même le rencontrer.

- Alors tu veux vraiment juste parler? Rien que ça? bon... Je devrait pouvoir faire un effort... Mais au moindre geste suspect je électrocute et tu ne me reverra jamais.

Elle hésita encore un instant puis vint s'asseoir à côté de lui, jetant un petit coup d'oeil sur le côté pour l'observer.

- Je suis partie car pere ne m'a même pas prévenu cette fois. Et j'était sur qu'il allait encore m'envoyer un gros lourdaud imbécile... Ne te méprend pas je ne sais pas encore si tu ne l'est pas hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 4 Mar - 13:03

Il n’avait pas manqué de remarquer l’hésitation de sa protégée. Oh, elle disait bien pouvoir faire un effort mais elle semblait toujours aussi méfiante. Comme le prouvait les menaces de la loutre. L’hybride était certain qu’elle n’hésiterait pas à l’électrocuter. Toutefois, quant à ne plus pouvoir la retrouver, il avait des doutes. Il était un excellent pisteur alors la retrouverait-il, peut-être aurait-il quelques difficultés. Rien d’insurmontable. Il se mit à sourire, amusé.

Rikka ne lui avait pas témoigné beaucoup de respect. Peut-être se méritait-il uniquement, avec elle. Toutefois, imaginer de lui qu’il n’était qu’un gros lourdaud imbécile, c’était pour le moins vexant. Il n’était assurément ni gros, ni lourdaud, ni imbécile. Et même si ça n’était que subjectif, il n’avait pas manqué de démontrer qu’il essayait d’être le plus subtil possible. Il avait peut-être perdu en manières mais il les regagnait progressivement.

Il n’avait pas vouvoyé la jeune noble, comme il aurait du le faire en temps normal. Mais la loutre n’avait pas semblé s’en formaliser plus que cela. Soit elle s’en fichait, soit elle tolérait sa familiarité. L’hybride reprit finalement.

- Ton père s’inquiète, Rikka. Il m’a bien mis en garde comme quoi tu avais pu humilier tes précédents gardiens. Pour tout te dire, plus personne n’a envie de se porter volontaire pour le contrat. Au Bureau, tous ont besoin de ces contrats, car il n’y en a plus beaucoup en cette saison. Et même si ta protection est le dernier emploi disponible, il n’y a pas foule pour saisir l’opportunité.

C’était peu dire. Quand on demandait un contrat, tous ceux qui entendaient parler du nom Delrossa quittaient la file pour revenir quand les offres seraient plus alléchantes. Personne n’avait envie de perdre sa journée, de passer pour un idiot ou d’être humilié. Personne sauf les plus désespérés, depuis peu.

- Alors, peut-être que je ne toucherai pas la prime, si tu décides de faire le mur toute la journée et toute la nuit. Mais si tu demeures saine et sauve, j’aurai de quoi subvenir à mes besoins jusqu’à un contrat moins… difficile.

Il déglutit. Honnêtement, il ne s’attendait pas à voir la loutre le prendre en pitié et avoir un minimum de considération pour sa propre condition. Mais peut-être comprendrait-elle que sa vie était plus facile à mener en comparaison d’autres.

- J’ai personnellement horreur de l’inaction. Et avant de considérer celui proposé par ton père, je venais de finir le dernier qui me restait. Il se mit soudainement à sourire directement à la loutre. Et je suis certainement aussi têtu et acharné que toi ! Je saurais y faire pour te retrouver, sois-en sûre. Tu n’es pas la seule à avoir fait le mur, à Risua.

Il revint à l’observation de l’étendue d’eau. Le premier contact s’était au moins bien passé. Et si Rikka l’avait clairement menacé, même de l’électrocuter s’il tentait quelque chose, il pouvait clairement mettre ceci sur le compte de sa crainte. Elle voulait garder l’ascendant et lui prouver qu’elle le faisait par envie, non pas parce qu’il l’avait convaincue. Aussi jeune et déjà magnanime. Il sourit à nouveau, étouffant son sarcasme.
Il s'éclaircit la gorge et fit part de sa première proposition.

- J’ignore ce que tu comptes faire de ta journée, Rikka. Mais je te suivrai. Peut-être me verras-tu, peut-être pas. Mais je m’assurerai, de loin, qu’aucun mal ne te soit fait. Cela te convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 4 Mar - 21:59

La loutre ramena ses genoux contre sa poitrine et observa la surface de l'eau. écoutant l'hybride attentivement. Puis elle fronça les sourcil avant de lui répondre.

- Mon pere s’inquiète tout le temps... et trop, c'est la le problème...

Elle détourna le regard, le visage à moitié caché dans ses bras.

- Et puis humilier... c'est un peu fort... Et puis ils le méritaient... Je suis gentille avec ceux qui le sont aussi, autrement je me défend... Si ils avaient tant besoin que ça de ce contrat, alors ils n'avaient qu'a me respecter un peu...

Elle soupira puis reposa son regard sur l'eau. L'hybride continua alors, parlant de son propre besoin. Elle tourna la tête vers lui, l'air désolé. Forcement elle n'avait jamais manqué de rien avec la fortune de ses parents, elle avait la belle vie comparé à d'autre..

- Je ne suis qu'une fille pourrie gâtée hein?... Mes envies sont bien futile comparé aux besoins de certains...

Elle se tut et le laissa terminer, l'écoutant en serrant un peu plus son étreinte autours de ses ses jambes. Le garde du corps ne lâcherait pas l'affaire. Mais étrangement, ça n’embêtait pas la loutre autant que ça.
Au fond elle était touchée par ses mots. Elle ne voulait pas le mettre dans l'embarra et puis Marie lui avait confiance, ce n'était pas pour rien... Il ne méritait pas le même traitement que les autres... Du moins pas aussi sévère.

- Dasan c'est ça...?

Elle baissa le regard puis continua.

- Que dirais tu si je te laissait une chance? Aujourd'hui, je rentrerait avec toi, je te laisse me montrer ce dont tu es capable.

Elle se leva, le regarda un moment puis lui tendit la main.

- Rikka Delrossa Alfair Amon, votre cible me semble t-il. Enchantée.

Elle radoucie ses traits, se faisant plus posée, plus calme, plus douce. Il voulait une chance? Il en aurait une. A lui de ne pas la gâcher car elle n’hésiterait pas a faire de sa vie un enfer si il venait à faire comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Ven 23 Mar - 18:08

La discussion se poursuivit donc, sans que rien ne vint les interrompre. De ce qu’il apprenait de la bouche-même de Rikka, elle ne voyait pas de la même façon la situation. Son père s’inquiétait pour sa sécurité, ce que comprenait tout à fait l’hybride. Mais l’intéressée n’estimait pas cette inquiétude justifiée. Dasan trouva, dans cette réponse, quelque chose d’assez curieux. Il se rappelait naturellement sa propre enfance, ses propres escapades dans l’enceinte de la ville et l’angoisse croissante de ses parents. Il y avait eu une raison à cela, une raison qu’ils avaient préféré taire. La suite de l’histoire n’avait pas été du goût des siens, Dasan s’en souviendrait toujours. Et y songeant cette fois-ci, il frissonna d’horreur. La description qu’on lui avait faite de la maison et de ses occupants, après le massacre, n’était pas une chose très agréable à se remémorer.

Rikka voulait être respectée. Comme tout à chacun, c’était bien normal. Mais son âge ne le lui permettait pas, aux yeux de certains. Et les conflits n’avaient sûrement pas tardé à poindre. Les humiliations aussi. Mais si elle se disait avoir été gentille avec ceux l’ayant mérité, pourquoi tous les aventuriers avant lui avaient pu abandonner ? Quelque chose, dans ce contrat, avait dû les y pousser. Mais quoi ? Qu’est-ce qui pourrait obliger un aventurier à rompre un contrat sur la protection d’une jeune adolescente ? Il y avait bien le danger, ou l’ennui. Mais l’un comme l’autre lui semblait être des suppositions bien improbables. C’était la paye qui justifiait tout. En y réfléchissant, Dasan comprit qu’on ne lui avait certainement pas tout dit. Ce n’était pas à lui de parler des affaires familiales mais, pour le bien de sa nouvelle protégée, il allait avoir besoin de savoir de quoi il retournait vraiment.

La réflexion de Rikka s’acheva à l’instant de celle de l’hybride. Quand elle le nomma par son prénom, il releva la tête vers elle, curieux de connaître le fond de sa pensée. Elle n’avait pas l’air d’accepter pleinement la concession qu’elle faisait. Mais, au moins, elle essayait. Elle faisait l’effort. Une part de lui décida qu’il fallait se méfier et que, peut-être, son laïus ne cachait qu’une farce destinée à le mettre hors de lui. Une autre part préféra accepter ce remaniement de la situation telle qu’elle lui était présentée. S’il se méfiait de sa propre protégée, il ne tarderait plus à faire comme bien des siens avant lui. Rikka n’aurait, dès lors, plus aucune raison de lui faire également confiance.

Elle semblait s’être radoucie et lui donnait une véritable chance. Une réelle opportunité, sincère et sans détour, de lui prouver qu’il serait le protecteur dont elle aurait besoin, à défaut d’être l’ange-gardien rêvé. Il se redressa lui aussi sur ses deux jambes, inclinant poliment la tête et lui serra la patte tendue.

- Enchanté, Rikka. Je suis Dasan… Dasan Nartus. Aventurier. Et actuellement employé par ton père pour te protéger, comme tu as pu t’en douter.

Il avait hésité sur l’évocation de son nom de famille et avait finalement cru bon de lui donner son nom fictif. Même si les Nartus existaient réellement, ils n’étaient plus à Risua depuis des décennies. Et ils communiquaient même assez peu avec le monde extérieur.

- Je ne sais pas si tu préfères que je t’appelle d’une façon précise. Ou si tu souhaites que je te vouvoie. Je n’ai pas été très regardant à ce sujet et, si ça t’indispose, alors j’en suis désolé… Je n’aurai qu’à me corriger selon ce que tu désireras.

Il se frotta la nuque. Sa gêne s’était bien vite perçue quand il avait évoqué le sujet du rang et de la classe sociale. Il n’appréciait pas vraiment ces différences frappantes et cette hiérarchie, dans le cadre de la protection. Mais puisqu’il s’agissait d’une enfant et qu’elle pouvait se comporter ainsi, il aurait peut-être mieux à faire en lui donnant l’exemple. D’une manière ou d’une autre. Même si parler de « montrer l’exemple » avec Rikka devait être une notion très peu efficace.
Dasan préféra enchaîner sur un autre sujet, tant qu’il le pouvait encore. Et avant que la gêne qu’il ressentait ne contamine la jeune noble.

- Je pense qu’il est nécessaire que nous ayons confiance l’un et l’autre. Alors si quelque chose te dérange, ou pourrait te déranger, je préfère que tu m’en parles. Maintenant ou quand tu trouveras le moment venu adapté.

L’hybride préférait, et à raison, s’éviter des situations très difficiles où il aurait à choisir entre son devoir et l’humeur de la loutre. S’il entendait un cri et devait intervenir… Autant que ce fut sans se montrer intrusif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Dim 25 Mar - 22:19

Le garde du corps ne semblait pas tres sur de lui sur le coup mais il fini par se lever et à rendre le salut à la loutre. Rikka lui sourit et écouta sa présentation. Nartus.. Ce nom ne lui était pas inconnu et pourtant elle ne voyait pas ou elle avait pus l'entendre... Ou le lire peut etre... Dans les papiers de son père. Elle laissa cette question de côté et se concentra sur les paroles de l'hybride.

Il continuait en demandant si la loutre avait une préférence sur la façon d'etre nommé et même si le tutoiement lui plaisait. La loutre secoua la tête et lui sourit.

- Si tu doit vraiment me suivre alors tutoie moi, et appel moi comme tu veux tant que ce n'est pas "gamine" ou que ça ne fait pas référence à ma classe sociale. Donc pas de "mademoiselle" ou "dame Delrossa" avec moi s'il te plait.


L'hybride continua rapidement, surement pour changer de sujet aux vues de la gene qu'on pouvait lire sur son visage. Il parla de confiance et du fait qu'il préférait que la loutre lui parle d'éventuels problèmes qui pourrait la déranger. Rikka réfléchie un moment et haussa les épaules.

- Tu veux que je te fasse confiance? Tres bien, alors je te cacherait rien, si tu as une question j'y répondrait. Mais en échange tout ce que je te dirait je veux que ça reste entre nous. Tu es mon garde du corps, pas l'espion de mon père. Je pense que tu seras d'accord avec ça.

Pour le coup, elle savait tres bien que son pere demanderait régulièrement des comptes à l'hybride, et elle voulait etre sure de pouvoir garder sa petite vie secrète. Elle n'avait aucune envie de savoir son pere au courant de ses moindres fait et geste.

- Oh et par pitié, ne fait pas comme ton prédécesseur... J'aimerait que mon intimités reste... Et bien intime... Je n'aime pas qu'on fouille dans mes affaires ou bien qu'on m'épie jusque dans mon bain... Il y a des limites à la protection je pense...

Elle croisa les bras et soupira en se rappelant le fiasco qu'avait été la dernière demande de protectorat. Elle regarda alors Dasan dans les yeux, et reprit.

- Bien, la confiance ça va dans les deux sens, alors si tu as des règles à m'imposer vas y, tant que ce n'est pas me mettre en cage je devrait pouvoir etre une gentille fille.

Elle lui fit un clin d'oeil et le laissa parler, apres tout suivre Rikka n'était pas simple alors elle pouvait bien se plier à une ou deux règles qui tenait à coeur du protecteur. Elle avait un bon presentiment envers ce Dasan. Apres, combien de temps arriverait-il à tenir? Car même si il semblait different, elle n'était pas à l'abris de se trouver simplement devant quelqu'un de malin qui voulait juste reussir à l'avoir à la bonne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Mer 28 Mar - 22:03

Pas de « gamine », de « mademoiselle » ou de « dame Delrossa » ni même de référence à sa position sociale. Loin s’en fallait, ça faisait déjà un sacré paquet de conditions sur le seul titre qu’il aurait pu donner à Rikka. Celui de son prénom, naturellement. Il n’avait pas eu besoin de son aide pour comprendre que la désigner par le terme de « gamine » aurait considérablement desservi sa propre cause. Quant au reste… Sa mission exigeait qu’il la protégeât de toutes les personnes malintentionnées. L’appeler « Mademoiselle » n’aurait fait qu’instaurer un semblant de hiérarchie aux yeux d’un public direct. Et ébruiter son nom de naissance, Delrossa, c’était se risquer à bien des ennuis.

Non, la seule chose que l’hybride voulait véritablement savoir, c’était sa pensée quant au tutoiement. Et l’y répondant, Dasan ne manqua pas de soupirer intérieurement, soulagé de voir qu’il ne s’y était pas trop mal pris. Et qu’il pourrait continuer. Qui plus est, s’il la tutoyait, on le prendrait pour un ami plus qu’un gardien. C’était une sacrée réduction de la liste des agresseurs potentiels. S’ils en croisaient, bien entendu. Même si Risua n’était pas totalement sûre, elle n’était pas non plus dénuée de forces militaires protégeant la population des criminels.

Cela étant, l’aventurier continua de l’écouter patiemment. Non sans remarquer qu’elle lui donnait déjà des ordres. Cette idée le fit sourire car, techniquement, il ne devait rendre des comptes qu’au père. Rikka n’avait, selon les règles du paternel, que très peu son mot à dire dans ce que le garde du corps pouvait faire ou ne pas faire, à son sujet. Excepté les règles d’usage, la bonne conduite et la politesse, Dasan n’avait reçu aucune directive comme quoi il devait obéir à la jeune loutre. Lui donner la sensation qu’elle pouvait toujours lui ordonner ceci ou cela, à la manière d’un atout utilisable dans des circonstances exceptionnelles, tempérerait certainement l’ardeur de Rikka. Et aiderait le protecteur à cerner les moments où elle pourrait en user.

La mention de ses instants d’intimité fit acquiescer l’hybride. C’était, après tout, l’un des sujets sur lequel il se sentait nerveux. S’il commettait un impair, simplement dans un contexte pareil, il pouvait dire adieu à son contrat, le licenciement provenant invariablement du père. Et même si épier Rikka lors de ses ablutions ne lui avait pas effleuré l’esprit à la façon d’une tentation, cette seule idée lui avait fait esquisser l’ombre d’un sourire, automatiquement réprimé. Oh, la jeune demoiselle n’avait que peu de choses à envier à ses contemporaines, bien sûr. Mais d’idées, ça ne demeurerait rien de plus. Si sa mission ne relevait que de la protection, alors le professionnalisme de Dasan ne le pousserait pas hors des repères fixés par son contrat.

Vint finalement son tour d’émettre les règles qu’il voulait la voir suivre. À cela, il y avait réfléchi. Et il avait même fini par trancher, alors qu’il avait observé la jeune demoiselle. Car, pendant cette discussion, il n’avait pas perdu de temps pour vérifier si sa constitution s’avérerait suffisante pour le distancer. Après mûres réflexions, elle semblait pour le moins agile et capable de faire ce que lui faisait déjà. Plus vite, c’était probable. Plus longtemps, il en doutait un peu. Il l’aurait certainement à l’usure, pour peu qu’il ne perdît pas sa trace dans l’effort.

- Comme tu ne souhaites pas être en cage, je vais t’imposer une seule et unique chose. Ma présence. Où tu iras, j’irai. Tant que ça n’entrave ni ton intimité ni les secrets que tu entretiens à l’abri de ton père.

Il avait retrouvé l’air très sérieux qu’il réservait aux occasions où son contrat était remis en cause. Il en était d’ailleurs question ici, après tout. Il ne se laisserait pas démonter aussi aisément.

- En parlant de ça, tes secrets seront mes secrets. Je n’en parlerai pas à ton père, à moins qu’ils ne te mettent trop en danger ou bien qu’ils te poussent à agir imprudemment. On m’a dit que tu étais agile et capable de semer tes poursuivants. Si je songe à la même chose, ne crois pas me perdre dans les rues. J’ai pratiqué depuis bien plus d’années que toi.

L’escalade des bâtiments de la ville, des murailles, se faufiler dans les moindres petits recoins… C’était un jeu d’enfant, à l’époque. Aujourd’hui, ça l’était un peu moins. Mais Dasan connaissait un nombre de raccourcis suffisant pour compenser sa perte (ou son gain, c’était selon le point de vue) question taille.
Il reprit toutefois.

- Ce point est parfaitement gratuit et tu n’y as de toute façon aucun contrôle. Mais je rapporterai à ton père toutes les escapades qui se terminent mal. Et par mal, j’entends tout ce qui concerne des actes illégaux, des combats ou des agressions. Que tu en sois la victime, ou l’auteure. Je ne tiens pas à ce que la milice te ramène chez toi, les pattes menottées. Si, à la fin de la journée, rien de désastreux ne s’est produit, alors soit je dirai à ton paternel à quel point la journée a pu être monotone…

Il se tut, le sourire aux lèvres, avant de reprendre avec l’expression satisfaite et mesquine de celui qui savourait déjà l’imminence de l’avenir.

- Soit je pipeauterai, prétextant qu’il ne s’est rien passé de notable. Je n’ai pas eu d’instructions sur ce qui t’était interdit. Si tu me l’apprends et que ton père me questionne, je feindrai l’ignorance. Tant que rien ne t’arrive, que tu restes prudente et que tu ne cherches pas à me la faire à l’envers, ce sera du gagnant-gagnant pour toi et moi.

À la manière de la jeune noble, il croisa les pattes, la fixant toujours. Il avait terminé de donner ses dernières conditions et attendait désormais qu’elle se fit le récapitulatif, qu’elle l’assimile. Et qu’elle l’approuve.
Il était possible que Dasan se mette à rajouter une règle, ou deux, selon l’évolution de son contrat. Mais si Rikka admettait, et sincèrement, sa coopération, l’aventurier pourrait avoir l’assurance qu’il y aurait aucun couac.

- Cela te semble satisfait ? Ou bien est-ce trop « cage dorée » pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atessa Malroy

avatar

Crédit avatar : Kardie
Messages : 524
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 23
Localisation : Académie de magie


Feuille de personnage
Age: 35 ans
Métier: Prof/chercheur
Double compte: Abyss, Melissa.

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Jeu 29 Mar - 14:57

Le garde du corps semblait comprendre les demandes de la loutre qui d'ailleurs se demanda un instant si elle n'en faisait pas un peu trop... Elle haussa les épaules puis écouta l'hybride qui fixait ses regles à son tour.
Comme elle s'en doutait la première regle était de supporter sa presence. La loutre soupira mais ne dit rien, le laissant ainsi continuer tout en lui montrant qu'elle ne s'y opposerait pas.
Il continua sur le fait qu'il ne revelerait pas ses secret quel qu'ils soient tant que ça ne la mettait pas en danger. C'était un bon point, si elle pouvait lui faire confiance la dessus alors le contrat devrait pouvoir se dérouler sans heurt. Il affirma aussi que le semer était bien évidement proscrit, ayant plus d’expérience qu'elle dans la ville. LA loutre se demanda alors qu'elle age il pouvait avoir et surtout combien il lui en donnait à elle.

- Si tu ne fait rien pour je ne pense pas avoir besoin de te fuir. Apres tout on ne fuit que ce qui ne nous va pas. Et puis bien que l’expérience joue un role dans la poursuite de ma personne, laisse moi te donner une donnée que tu ne semble pas avoir. Je maîtrise la magie de vitesse qui me permet de disparaître instantanément à des dizaines de mètres sans que tes yeux puissent me suivre~

Bien que taquine sur le sujet elle ne comptait absolument pas le fuir. Apres tout elle lui avait promis de lui laisser une chance et elle tiendrait sa promesse.
Elle reprit un air plus serieux puis le laissa continuer. Il reprit donc sur le fait que si la loutre faisait un ecart de conduite son pere serait mis au courant. Rikka fronça les sourcils mais comprenait, de toute façon elle n'avait rien à se reprocher, la seule chose de mal qu'elle faisait c'était s'enfuir de chez elle...

La suite la fit hausser un sourcil et sourire légèrement. En une phrase l'hybride c'était changer de garde du corps à complice. La seule chose que devait faire Rikka c'était etre prudente. Elle réfléchie un moment, se remémorant les règles établies et leva la tête pour observer l'hybride dans les yeux.

- Bien que le fait d'etre constamment suivi me stress plus qu'autre chose, ça me va. Je te laisse ta chance, sans te faire de crasse et ça je te le promet et sache que chez les Delrossa, une promesse c'est sacré.

Elle lui sourit puis se tourna vers l'étang et se posa au bord de l'eau, les pattes trempant dedans.

- Ceci étant dit, je comptait passer un peu de temps ici alors si tu doit me suivre, je croit bien qu'il faille te poser un peu toi aussi.

Elle se laissa alors tomber en arrière, reposant sur l'herbe tranquillement les yeux fermés.

- Tient au fait, tu parlait d’expérience tout à l'heure, tu ne semble pourtant pas si vieux que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasan Nartus

avatar

Crédit avatar : lost-paw
Messages : 252
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 26
Guilde/Groupe : Les Veilleurs - Aventurier

Feuille de personnage
Age: 24 automnes
Métier: Aventurier - Mercenaire - Chasseur de Primes - Protecteur - Maître-espion de guilde
Double compte: Samuel Silas

MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   Jeu 29 Mar - 21:00

L’échange de règles, et naturellement de ces bons procédés, se déroula sans que rien ne vienne les déranger. Ainsi, Rikka se comporterait correctement avec lui, comme le justifiait sa promesse. Et si ce qu’elle disait sur la parole des Delrossa était vrai alors il n’avait aucune crainte sur la capacité qu’aurait la loutre à honorer sa promesse.

Elle n’avait pas semblé mal percevoir les conditions qu’il avait imposées. Tout logiquement, le fait qu’il la suive comme son ombre l’embêtait et, comme elle le faisait remarquer, la stressait. À ce sujet, Dasan comprit qu’il s’était trompé dans les termes employés, et considéra qu’il devait rectifier le tir.

- Je ne vais pas te prendre en filature, Rikka. Je vais t’accompagner pour qu’on nous voit ensemble. De cette façon, ça dissuadera ceux qui pourraient te vouloir du mal. Ou vouloir causer du tort à ton père. Ce qui, dans la rue, t’évitera de penser à ta propre sécurité. Je serai principalement là pour ça, et pour toute autre considération qui te viendrait en tête au moment venu. Tant que ça reste dans mes attributions de gardien, bien sûr.

Il n’était, finalement, pas certain de s’être montré si clair que désiré. Il se contenterait de rester au plus près, à la manière d’un compagnon de route. Si elle percevait sa présence comme une contrainte et une source de stress, ça ne lui serait d’aucun secours à l’avenir. Elle serait bien partie pour s’énerver après lui une fois que la carafe se soit trouvée pleine. Et il ne le souhaitait pas.

L’hybride n’avait pas relevé sa réflexion sur l’utilisation qu’elle faisait de la magie mais, même si on lui avait parlé de ceci au manoir, en avoir la confirmation de la bouche même de Rikka lui donnait d’autres précisions. À ce sujet, la jeune noble était sûre d’elle et de ses capacités. En fait, elle était plus que certaine d’avoir l’ascendant grâce à sa magie et semblait ne pas compter sur d’autres atouts. Dasan avait toutes ses cartes en patte et comptait bien ne pas divulguer tout le contenu de son jeu. Il lui avait parlé de ses connaissances de la ville et de ses compétences en matière d’escalade. Mais son expérience en tant qu’aventurier comptait aussi sous la forme de l’instinct, de l’intuition. Et aussi de son propre vécu. Puisque, lui aussi, plus tôt dans sa vie, avait fait le mur pour courir dans la cité. Jouer avec ses camarades. Ou flâner dans les champs, quand il l’avait pu. Mais cela, elle ne le savait pas. Et ne le saurait pas aujourd’hui.

Elle s’était assise puis étendue, décrétant qu’elle ne fuirait ni n’irait ailleurs pour le reste du jour. Pas sans lui, en tout cas. Aussi l’hybride suivit-il son mouvement et s’assit en tailleur près de l’étendue d’eau, fixant cette dernière sans oublier de renouer avec sa vigilance sur la loutre et les environs.

Il avait senti son sourire naître quand il avait parlé d’enfreindre les règles pour lui assurer une porte de sortie. Et cette forme, même naissante, de complicité lui permettrait d’assouplir leur relation de binôme. Plus tard, il s’agirait de l’assainir pour ne pas qu’ils commettent les quatre cent coups. Même si on ne lui avait pas donné de consignes strictes à ce sujet, Dasan supposait que l’éducation morale de Rikka lui revenait également, même s’il ne s’agissait que d’une forme fractionnée d’éducation. Si le temps, si les conditions le permettaient, il aurait peut-être l’occasion de l’entraîner physiquement avec quelques armes, bottes ou parades.

Sa petite taille ne l’aidait pas pour manier des lames lourdes mais les poignards, les dagues et les couteaux feraient de bons outils pour se protéger. Et, sur recommandation et avec de bons conseils, Dasan pourrait suggérer qu’on lui forge une épée plus légère et au poids mieux réparti pour sa taille. Ce projet lui semblait même plus que bienvenu. Mais… Peut-être qu’elle disposait déjà de personnes pouvant juger de ce fait. Auquel cas, l’autorité du nouveau garde du corps n’avait aucun poids dans la balance.

La question de la loutre le prit au dépourvu. Il n’y répondit pas tout de suite, reformulant le fil de ses pensées, d’abord sereinement, puis avec une expression d’indicible tristesse. Ses yeux se voilèrent, la tristesse refit surface alors qu’il avait pris tant de temps à l’enfouir dans son coeur, bien à l’abri du reste. Elle submergea sa conscience de regrets doux amers et sa nostalgie, fidèle compagne aux bras tendres et à l’étreinte glaciale, emplit le vide qui s’était creusé en lui. Toutefois sans pouvoir le combler, et son soupir exhalé fit transparaître toute la frustration qu’amassait la futilité de ses combats.
Il se ressaisit néanmoins, éclaircissant sa gorge sans prononcer un mot. Puis, une fois le silence revenu, il reprit la parole.

- J’ai grandi lentement. Puis j’ai vieilli très vite. Et j’ai appris. Quand de terribles choses se produisent, si l’on peut y survivre, on en sort naturellement changé. Parfois en mal, parfois en bien. C’est ce que l’on décide de faire de notre vie qui nous permet de statuer sur notre identité.

Il sourit alors, plus pour lui-même que pour une quelconque autre personne. Il se massa la nuque avant d’orienter sa tête vers Rikka, reprenant.

- J’ose parfois espérer que ce que j’ai fait n’est que le fruit du bien, et non pas celui du mal. Cela ne répondait, de toute façon, pas à la question sous-entendue par Rikka. Je dois avoir un peu moins de vingt-deux printemps.

Et il se tut ainsi, après lui avoir concrètement répondu. Il se remit à observer l’étang, avec l’oeil de ceux qui ont observent plus sûrement le fond de leur âme que le paysage leur faisant face. Sa vigilance n’avait pas réellement disparu avec l’apparition de cette introspection. Et il n’était pas rare de le voir dresser l’oreille quand un son quelconque troublait le calme environnement. Il n’avait pas de questions à poser à Rikka. Non pas parce qu’aucune ne lui brûlait les lèvres. Il y avait bien des choses qu’il voulait savoir. Mais parce que la jeune noble lui parlerait de certains sujets en temps et lieux. Rien ne pressait sauf sa curiosité. Et celle-ci, parfois très indiscrète, devait être tue dans de telles situations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: travail compliqué [PV Dasan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
travail compliqué [PV Dasan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» travail compliqué [PV Dasan]
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Cerith :: Ville de RisuaTitre :: Le Haut Risua :: Habitation : Maison Delrossa-
Sauter vers: